Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Commission d’Éthique

La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante sanctionne Mme Nella Joseph

General view of the FIFA Headquarter
© Getty Images

La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante a déclaré Mme Nella Joseph – superviseuse de l’équipe nationale féminine U-20 de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) – coupable d’avoir manqué à son devoir de protection de l’intégrité physique et mentale de plusieurs joueuses placées sous sa responsabilité et son autorité au centre technique national de Croix-des-Bouquets (Haïti), en particulier en usant activement de pressions et de menaces afin qu’elles se livrent à des rapports sexuels avec M. Yves Jean Bart (ancien président de la FHF), en violation du Code d’éthique de la FIFA.

La procédure éthique susmentionnée s’insère dans le cadre d’une vaste enquête concernant M. Jean-Bart et d’autres officiels de la FHF, identifiés comme ayant possiblement été impliqués (en tant qu’auteurs principaux, complices ou instigateurs) dans des actes d’abus sexuels systématiques envers des joueuses de football – parfois mineures – entre 2014 et 2020. Les procédures concernant les autres officiels sont encore en cours.

Dans sa décision, la chambre de jugement a établi que Mme Joseph avait enfreint l’art. 23 (Protection de l’intégrité physique et morale) du Code d’éthique de la FIFA et a prononcé à son encontre une interdiction de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de dix ans. Elle devra en outre s’acquitter d’une amende s’élevant à CHF 20 000.

La décision a été notifiée à Mme Joseph aujourd’hui, date à laquelle l’interdiction est entrée en vigueur, et a été publiée sur legal.fifa.com.

Documents connexes

Explorer le sujet