#WorldEnvironmentDay

La FIFA célèbre la Journée mondiale de l'environnement

A goal sits in a forest
© Getty Images
  • Le 5 juin est la Journée mondiale de l'environnement
  • La FIFA s'engage à protéger l'environnement, sa biodiversité et le climat
  • La FIFA a mesuré et compensé les inévitables émissions de gaz à effet de serre liées à Qatar 2022

Les aliments que nous mangeons, l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons et le climat qui rend notre planète habitable proviennent tous de la nature. Chaque année, les plantes marines produisent plus de la moitié de l'oxygène de notre atmosphère, et un arbre arrivé à maturité nettoie notre air, absorbant le dioxyde de carbone et libérant de l'oxygène en échange.

La Journée mondiale de l'environnement met en lumière l'importance de la nature pour nos moyens de subsistance. Depuis 1974, elle est célébrée chaque année le 5 juin : elle incite les gouvernements, les entreprises, les célébrités et les citoyens à concentrer leurs efforts sur les questions environnementales urgentes.

La FIFA s'engage à protéger l'environnement, sa biodiversité et le climat, contribuant ainsi de manière tangible aux Objectifs de développement durable des Nations unies. Dans le cadre de cet engagement, la FIFA va réduire sa consommation de ressources, ainsi que consolider et améliorer encore sa gestion des risques, des obligations et des opportunités liées à l'environnement dans le but d'atténuer tout impact négatif sur l'environnement.

Au cours de la dernière décennie, la FIFA n'a cessé d'accroître ses exigences et d'élargir ses programmes liés à la protection de l'environnement, couvrant des questions telles que le changement climatique, la gestion des déchets, le recyclage et la construction durable.

En 2016, la FIFA a rejoint l'initiative du secrétariat des Nations unies pour le changement climatique Climate Neutral Now, devenant ainsi la première organisation sportive internationale à le faire. En se joignant à la campagne, la FIFA s'est engagée à poursuivre ses efforts pour devenir neutre en termes d'émissions de gaz à effet de serre d'ici le milieu du 21ème siècle. La FIFA a mesuré et compensé les inévitables émissions de gaz à effet de serre liées aux Coupes du Monde de la FIFA au Brésil et en Russie. Ces actions en faveur du climat se poursuivront également pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

"Notre engagement à protéger notre climat reste inébranlable. Nous reconnaissons qu'il est essentiel que chacun contribue à la mise en œuvre de l'accord de Paris et accélère les changements nécessaires pour atteindre la neutralité en matière d'émissions de gaz à effet de serre dans la seconde moitié du 21ème siècle", a déclaré la Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura.

Pour en savoir plus sur l'action de la FIFA en matière de mesure et de compensation des émissions de carbone, cliquez ici.

La Stratégie commune de la Coupe du Monde de la FIFA™ en matière de développement durable pour Qatar 2022 est disponible ici.

Articles recommandés