Développement

La FIFA et la RD Congo signent un protocole d’accord portant sur un championnat scolaire 

FIFA Secretary General Fatma Samoura
© FIFA.com

La FIFA, la Fédération Congolaise de Football-Association (FECOFA) et le gouvernement de la République démocratique du Congo ont signé, aujourd’hui à Kinshasa, un protocole d’accord historique portant sur la création d’un championnat scolaire de football.

Lors d’une cérémonie organisée au Palais des Nations de Kinshasa, ce protocole d’accord a été signé par Constant Omari, président de la FECOFA, Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA, et Marcel Amos Mbayo Kitenge, ministre des Sports et Loisirs de la RD Congo. Il décrit les grandes lignes d’une compétition scolaire et la manière dont elle pourra, grâce au pouvoir du football, contribuer à améliorer des vies et insuffler des valeurs positives auprès de la jeunesse.

Cette cérémonie, à laquelle assistaient Patrice Motsepe, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), et Véron Mosengo-Omba, son secrétaire général, vient couronner diverses réunions tenues depuis le début de l’année entre Gianni Infantino, Président de la FIFA, et Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo et de l’Union africaine. En collaboration avec la FECOFA, la FIFA et le gouvernement congolais entendent organiser des tournois de football dans les écoles de ce pays de 90 millions d’habitants. Le concept sera ensuite étendu à d’autres pays africains avec le concours de la CAF.

L’initiative permettra à la FECOFA, à la FIFA et au gouvernement congolais de promouvoir la santé et de soutenir la cohésion sociale en intégrant la pratique du football au cursus scolaire. L’objectif : inculquer aux enfants l’importance du travail d’équipe, de la confiance en soi, de la stratégie et du respect des règles, et leur apprendre à faire preuve de respect et de dignité dans la victoire comme dans la défaite.

Cette initiative, en plus de doter les écoles d’installations de football, prévoit la mise en place d’un programme de recrutement et de formation d’arbitres auprès des jeunes. Il permettra en outre à de très nombreux garçons et filles de faire de l’exercice et de tisser des liens à l’échelle continentale.

À l’occasion de la signature de ce protocole d’accord, Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA, a déclaré : "La FIFA s’est engagée avec l’Union africaine et la CAF à améliorer les standards du football africain mais aussi à offrir des perspectives à de nombreux jeunes africains qui n’en ont aucune. Nous sommes convaincus que le football est plus qu’un sport et qu’il apporte également des compétences et valeurs de vie. Les compétitions scolaires constituent le cadre idéal pour tirer profit de ce pouvoir exceptionnel et permettre aux jeunes de tout le continent africain de trouver l’inspiration et gagner en autonomie grâce au football."

Patrice Motsepe, président de la CAF, a félicité les dirigeants de la FIFA et de la RD Congo pour cette initiative, qui mise sur la jeunesse africaine à travers les valeurs du football et qui offre la possibilité à des millions de filles et de garçons de devenir de meilleurs citoyens.

À l’issue de la signature du protocole d’accord, Marcel Amos Mbayo Kitenge, ministre des Sports et Loisirs de la RD Congo, a réitéré le soutien du gouvernement congolais et exposé une partie des mesures mises en place pour contribuer à son succès :

  • allocation d’un nombre déterminé d’heures pour la pratique du football dans les écoles
  • mise à disposition de moyens financiers, structurels et opérationnels pour l’organisation des compétitions et la formation des éducateurs
  • création d’un comité organisateur local spécifique pour la phase finale de la compétition
  • garantie que deux équipes féminines et masculines se qualifieront pour les futures compétitions de jeunes au niveau continental.