La FIFA

Le football soutient la Journée internationale des enfants disparus

International Missing Kids Day
© Others

En cette Journée internationale des enfants disparus, la FIFA et plus de 170 clubs répartis sur les six continents ont décidé d'unir leurs efforts pour soutenir une nouvelle initiative, qui vise à retrouver les jeunes les plus vulnérables. Chacun de ces clubs, au même titre que la FIFA, s’est engagé à utiliser ses comptes sur les réseaux sociaux pour diffuser des vidéos d’enfants portés disparus, partout dans le monde.

L’initiative "Football Cares" est gérée par le Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités (ICMEC), avec l’aide de l’Association des clubs européens (ACE). L’AS Rome, qui entretient une relation de longue date avec l’ICMEC, joue le rôle d’intermédiaire.

"Chaque année, plus d’un million d’enfants sont portés disparus. Pour la plupart, ils retrouvent heureusement rapidement le chemin de la maison mais, parfois, il faut s'armer de beaucoup de patience", explique Bob Cunningham, directeur général de l’ICMEC. "Nous sommes fiers de recevoir le soutien de la famille mondiale du football pour cette Journée internationale des enfants disparus 2020. Tous ces clubs disposent d’une formidable notoriété. Nous espérons que quelqu’un, quelque part, reconnaîtra un des enfants disparus qui figurent dans ces vidéos et que le témoignage de cette personne lui permettra de retrouver ses parents."

Depuis plus de 20 ans, l’ICMEC s’évertue à rendre le monde plus sûr pour les enfants, en luttant contre les enlèvements, les violences et l’exploitation sexuelles. L’association est présente sur tous les continents. Trente pays travaillent ensemble au sein du réseau international des enfants disparus de l’ICMEC pour retrouver des enfants disparus ou enlevés.

Chaque année, le 25 mai, l’ICMEC coordonne des campagnes et des initiatives dans le cadre de la Journée internationale des enfants disparus. L'objectif est de sensibiliser le public à cette question douloureuse, de rendre hommage aux enfants retrouvés et d'entretenir le souvenir de ceux qui sont encore portés manquants.

"Le football est le sport le plus populaire de la planète. Grâce aux réseaux sociaux, les clubs peuvent contribuer de façon décisive aux efforts de l’ICMEC pour faire connaître la situation très difficile de ces enfants", renchérit Caroline Humer, vice-présidente des programmes. "Nous tenons à remercier l’ACE et la FIFA pour leur soutien, ainsi que tous les clubs qui ont accepté de participer à l’initiative ‘Football Cares’. Nous sommes également très reconnaissants à l’AS Rome, qui nous a contactés directement à propos de cette initiative et qui nous a offert son aide pour mener cette campagne."

En juillet 2019, la FIFA a lancé FIFA Guardians™, une nouvelle initiative pour aider les associations membres et les confédérations du monde entier à mettre en place des mesures de prévention renforcées en faveur des enfants.

Pour en savoir plus sur le programme et la boîte à outils, rendez-vous ici.

Explorer le sujet