Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Conseil de la FIFA

Point sur la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020 et les compétitions féminines de jeunes

The FIFA Club World Cup trophy is pictured
© Getty Images

Au vu de la pandémie de Covid-19 et des répercussions qu’elle continue d’avoir sur le football, le Bureau du Conseil de la FIFA a pris une série de décisions en relation avec les compétitions de la FIFA, dont la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020 et les compétitions féminines de jeunes initialement prévues en 2020.

Dans le sillage des discussions et des recommandations approuvées lors de la dernière réunion du groupe de travail FIFA/confédérations sur le Covid-19, et en consultation avec les différentes parties prenantes - au premier rang desquelles les pays hôtes - afin d’envisager toutes les options possibles, le Bureau du Conseil a pris les décisions suivantes :

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020

La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020, initialement prévue en décembre, a indirectement subi les effets de la pandémie car les compétitions continentales de clubs, qualificatives pour l’événement, ont été touchées.

L’introduction de protocoles stricts de retour au jeu avait facilité la reprise de ces compétitions et la dernière d’entre elles pourra désigner son vainqueur fin janvier 2021.

Il en résulte que la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020™ se déroulera du 1er au 11 février 2021, au Qatar ainsi qu’il en avait été initialement décidé par le Conseil de la FIFA en juin 2019.

En accord avec son Protocole relatif aux matches internationaux, la FIFA et le pays hôte fourniront les garanties sanitaires nécessaires à la santé et à la sécurité de tous les participants.

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2020 et Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2020

Depuis sa précédente décision prise plus tôt cette année quant à la reprogrammation début 2021 des deux compétitions, la FIFA a mené des consultations avec toutes les parties prenantes - dont les pays hôtes, les associations membres participantes et les confédérations - afin de suivre au plus près la situation sanitaire et notamment les incidences sur le bien-être et la sécurité des jeunes joueuses et des autres participants.

Dans le cadre de cette vaste consultation et en accord avec l’approche selon laquelle la santé et la sécurité passent avant tout, de sérieuses inquiétudes sont nées en ce qui concerne l’organisation de ces épreuves initialement prévues en 2020.

Elles concernent en particulier le temps de préparation pour les équipes et les nombreux obstacles à surmonter pour achever les qualifications dans le contexte de la pandémie.

Après avoir dûment pris en considération les commentaires des différentes parties prenantes et tenu compte de l’impossibilité d’un nouveau report, le groupe de travail FIFA/confédérations sur le Covid-19 a ainsi recommandé que les éditions 2020 de ces deux compétitions féminines de jeunes soient annulées et que les droits d’organisation soient proposés aux mêmes pays hôtes pour 2022.

À l’issue d’autres consultations menées par la FIFA auprès des pays hôtes concernés, le Bureau du Conseil a statué que le Costa Rica accueillerait la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2022 et que l’Inde organiserait la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2022.

La FIFA tient à exprimer sa gratitude aux associations organisatrices, ainsi qu’aux autorités costaricaines, panaméennes et indiennes, pour leur engagement sans faille et les travaux de préparation déjà effectués. La FIFA continuera de travailler en étroite collaboration avec les pays hôtes pour que les compétitions soient un succès.

De concert avec les pays hôtes, les confédérations et les principales parties prenantes, la FIFA continuera de superviser la situation sanitaire à l’échelle internationale pour identifier au plus vite toute incidence potentielle sur les préparatifs ou la tenue de ses compétitions.