Fondation FIFA

Quatre ONG qui aident les réfugiés grâce au football

Soccer Without Borders (Uganda)
  • 20 juin, Journée mondiale des réfugiés des Nations unies
  • Zoom sur quatre ONG qui aident les réfugiés
  • Ces ONG reçoivent des fonds de la Fondation FIFA

La Journée mondiale des réfugiés des Nations unies reconnaît le courage des réfugiés du monde entier, qui fuient la guerre, les catastrophes naturelles, la persécution ou la terreur. Personne ne devrait avoir à vivre ce dont des millions de personnes font malheureusement l'expérience chaque année.

Le fait de quitter son foyer sans biens et avec peu de nourriture entraîne une faim extrême, des traumatismes, des maladies et de la violence.

La Journée mondiale des réfugiés a été conçue pour aider à sensibiliser et à renforcer la compréhension du public sur ce que les réfugiés vivent au quotidien et pour se concentrer sur des moyens constructifs afin d'aider.

Elle a été créée en mars 2018 dans le seul but d'aider à promouvoir un changement social positif dans le monde entier. Les objectifs sont supervisés par le Conseil de la Fondation FIFA, qui est dirigé par le Président de la FIFA, Gianni Infantino, et peut être soutenu par la FIFA, les Partenaires de la FIFA et les Légendes de la FIFA. La Fondation FIFA soutient les organisations qui œuvrent pour changer et améliorer la vie des personnes défavorisées. Chaque année, la fondation invite des entités à but non lucratif bien établies qui s'occupent de questions sociales comme celle des réfugiés à demander un financement.

"Le football ne connaît pas de frontières", a déclaré Youri Djorkaeff, Directeur général de la Fondation FIFA. "C'est un jeu pour tout le monde, partout. La Fondation FIFA est fière de soutenir ceux qui utilisent le pouvoir de transformation du football pour faire une différence dans la vie des réfugiés à travers le monde. Des millions de personnes qui sont forcées de quitter leur foyer méritent une place digne dans la société."

FIFA.com présente quatre organisations non gouvernementales (ONG) qui reçoivent des fonds de la Fondation FIFA et font un travail incroyable en soutenant spécifiquement les réfugiés par le biais du beau jeu.

Soccer Without Borders (Uganda)
© Others

Soccer Without Borders (Ouganda)

Soccer Without Borders Ouganda propose des entraînements de football, des cours de préparation à la vie quotidienne et des programmes en anglais à des centaines de jeunes réfugiés non scolarisés à Kampala. Les ressources pour les réfugiés en Ouganda sont extrêmement limitées et, à mesure que la taille des camps augmente, de plus en plus de réfugiés fuient vers Kampala, où les services d'aide sont plus limités. En plus d'améliorer les perspectives de santé physique et mentale des jeunes réfugiés à Kampala, l'organisation cherche à améliorer l'intégration sociale et l'égalité des sexes grâce à une programmation élargie qui impliquera un plus grand nombre de personnes pour servir plus de jeunes et engager plus de personnel.

Football United (Australia)

Football United (Australie)

Football United dans le Grand Ouest de Sydney utilise le football pour offrir des espaces gratuits, accessibles et sûrs aux jeunes réfugiés et autres jeunes vulnérables, en favorisant les liens et en créant des opportunités grâce au football équitable et à des programmes d'apprentissage de la vie basés sur le football. Des séances hebdomadaires de football sont proposées en collaboration avec des organisations communautaires et des écoles de Nouvelle-Galles du Sud, situées en particulier dans des quartiers culturellement et linguistiquement divers. En outre, des ateliers réguliers de leadership pour les jeunes sont organisés dans le but d'améliorer le comportement pro-social et la confiance en soi. Les jeunes leaders servent de mentors aux jeunes participants au programme.

Oltalom Sports Association (Hungary)

Oltalom Sports Association (Hongrie)

Oltalom Sport Association cible les jeunes défavorisés dans différents endroits en Hongrie. Des séances de football hebdomadaires sont organisées dans les écoles primaires et sur les terrains de football publics. Comme de nombreux participants au programme sont des migrants et des réfugiés, l'organisation propose également des cours d'anglais et de hongrois hebdomadaires pour aider les participants à développer leurs compétences linguistiques et de communication.

Il existe également une activité de groupe pour les femmes, qui sert de lieu sûr pour les joueuses migrantes et réfugiées. À Oltalom, elles ont l'occasion de discuter de leurs besoins et de leurs problèmes dans un environnement sûr et d'évoquer leur situation et leur rôle en tant que femmes dans la famille et la société. Cela leur permet de commencer à traiter leur traumatisme, ce qui contribue à soutenir leur intégration dans une nouvelle culture.

Soccer Without Borders USA

Soccer Without Borders (États-Unis)

Soccer Without Borders travaille avec les jeunes réfugiés, demandeurs d'asile et immigrés à travers les États-Unis. L'organisation a connu une croissance constante en profondeur et en portée, répondant au besoin croissant de services de soutien aux réfugiés et aux migrants dans un contexte de rhétorique anti-immigrants hostile aux États-Unis. L'organisation continue à investir dans la formation, le suivi et l'évaluation, et le développement de programmes permettra à Soccer Without Borders d'approfondir et d'étendre ses programmes dans cinq régions clés où les populations de nouveaux arrivants augmentent rapidement : le Grand Boston (Massachusetts), Baltimore (Maryland), le nord du Colorado, Bay Area (Californie) et le Grand Seattle.

Articles recommandés

Bindia primary school students in Cameroon, who are refugees from Central African Republic (Photographer: Yvan Bikambo)

Journée Mondiale des Réfugiés

Goal Click fait passer les réfugiés derrière l’objectif

19 juin 2020