La FIFA

Rehn : "Le plan d’aide Covid-19 de la FIFA remplit ses objectifs"

  • Olli Rehn est président du comité de pilotage du plan d’aide Covid-19 de la FIFA
  • La FIFA met 1,5 milliard USD à la disposition de la communauté du football international via ce plan
  • Les premières demandes émanant de plus de 150 associations membres ont déjà été reçues

La pandémie de Covid-19 a bouleversé le monde du football, mais la FIFA a su réagir promptement avec l’adoption du plan d’aide Covid-19 de la FIFA. Président du comité de pilotage du plan d’aide Covid-19 de la FIFA et vice-président de la Commission de Gouvernance de la FIFA, Olli Rehn supervise la partie opérationnelle de ce plan, qui doit bénéficier aux 211 associations membres de la FIFA sur tous les continents.

Aujourd'hui, Rehn (qui est aussi gouverneur de la Banque de Finlande, membre du conseil de gouvernance de la Banque Centrale Européenne et ancien vice-président de la Commission européenne) revient en détail sur les modalités de cette initiative. Comme l'illustrent quelques exemples concrets, les subventions et les prêts ont déjà touché leurs cibles et, plus généralement, le plan remplit les objectifs qui lui ont été assignés.

À propos du plan d’aide Covid-19 de la FIFA

"Au pic de la pandémie, le football était à l’arrêt dans toutes les associations membres de la FIFA, à quatre exceptions près. C’est dramatique. La FIFA a immédiatement étudié les retours des associations membres, des confédérations et des autres acteurs, y compris les clubs et les joueurs [afin d’évaluer l’impact de cette situation sur le football mondial]", explique Rehn.

"On estime le coût de cette pandémie à environ 14 milliards USD", poursuit notre interlocuteur. L’hypothèse de départ est qu’environ un tiers de l’économie du football, qui pèse entre 40 et 45 milliards USD par an, a été affecté par la pandémie de Covid-19 à ce jour. Bien entendu, les conséquences continuent de se faire sentir.

"La FIFA a réagi rapidement, en plaçant la santé au premier plan. Dès la mi-mars, le Président de la FIFA Gianni Infantino a rencontré le secrétaire général de l’Organisation Mondiale de la Santé afin de réfléchir aux actions à mener pour lutter contre les problèmes causés par la pandémie. "Nous nous sommes concertés en interne sur la conduite à tenir pour mettre en place un fonds de soutien, à partir des réserves financières de la FIFA. Notre but était d’aider les associations membres, les clubs, les joueurs, les employés et les centres de formation."

À propos de la gouvernance, de la conformité et de la responsabilité

"Les actions menées par la FIFA depuis plusieurs années pour réformer ses structures de gouvernance et d’audit ont eu pour effet de renforcer sa situation financière, ce qui lui permet aujourd'hui de concrétiser ce plan. Si elle s’est engagée à apporter la meilleure aide financière possible associations membres et aux confédérations, la FIFA, à travers son administration et le comité de pilotage, entend également imposer les normes les plus exigeantes en matière de conformité et d’audit", précise Rehn.

Le comité de pilotage du plan d’aide Covid-19 de la FIFA se compose de trois membres : le président Olli Rehn travaille en étroite collaboration avec Molly Rhone (Jamaïque) et Muhannad Hamad (Bahreïn). International dans sa composition, le groupe veille au bon respect des normes de transparence et de responsabilité dans la gestion des fonds.

"Chaque association membre et chaque confédération qui reçoit de l’argent de la FIFA fera l’objet d’un audit et même d’un double audit : le premier mené par les auditeurs de la FIFA, dans le cadre du système actuel (contrôles centralisés), et le second par leurs propres auditeurs statutaires", confirme Rehn. "L’application du plan d’aide Covid-19 est toujours en cours. Nous avons déjà reçu des demandes de plus de 150 associations membres. Le comité de pilotage travaille main dans la main avec l’administration de la FIFA pour superviser la mise en œuvre du plan d’aide et veiller à ce que ses objectifs sociaux et économiques soient atteints."

Exemples d’application concrète du plan d’aide Covid-19 de la FIFA

"Prenons la Thaïlande, par exemple. Les fonds ont servi à redémarrer le championnat national grâce à des tests de dépistage et à financer l’utilisation des VAR (arbitres assistants vidéo). Le Mexique a reçu 1,5 million USD, somme qui a été consacrée au championnat féminin. De son côté, le Brésil a utilisé son financement pour acheter des tests de dépistage pour le championnat féminin. En Uruguay, la contribution de la FIFA va permettre de réembaucher les employés de l’association membre licenciés pendant la crise, afin de retrouver un fonctionnement normal. Ce ne sont là que quelques exemples. À plus long terme, les bienfaits seront de plus en plus évidents car ce plan d’aide va permettre aux clubs et aux associations membres de surmonter cette crise et de préparer l’avenir."

Centre de ressources COVID-19

Lire également

Centre de ressources COVID-19

Articles recommandés