La FIFA

Rencontre entre l’IFAB et les organisateurs des compétitions souhaitant tester la vidéo

Referee, Kim Jong Hyeok signals his decision
© Getty Images

Les ligues et associations ayant fait part de leur intérêt quant à l’expérimentation des arbitres assistants vidéo rencontreront des officiels de la FIFA et de l’IFAB ce 8 avril 2016 à Londres.

L’IFAB a accepté, lors de sa dernière assemblée générale annuelle, que de telles expérimentations soient réalisées sur une période d’au moins deux ans afin de déterminer si la mise en place des arbitres assistants vidéo permettrait d’améliorer le jeu.

L’IFAB supervisera l’expérimentation en se basant sur un protocole de mise en œuvre détaillé et avec le soutien du département de la FIFA en charge des innovations technologiques du football. Cette expérimentation comprendra une étude de recherche impliquant les organisateurs de compétitions, les fournisseurs de technologie et des instituts indépendants ou des universités sélectionnés. L’objectif est ainsi de ne pas se concentrer uniquement sur les répercussions en matière d’arbitrage mais aussi sur le football en lui-même, en recueillant les impressions des différentes parties prenantes.

La réunion de ce 8 avril permettra aux ligues et fédérations intéressées d’en savoir un peu plus sur l’expérimentation et sur les critères qu’elles devront remplir afin de pouvoir y participer, notamment la formation des arbitres, les exigences technologiques minimales et les éléments de la gestion d’un tel projet.

Un temps de réflexion leur sera ensuite donné afin qu’elles puissent décider si oui ou non elles souhaitent poursuivre leur démarche. En mai, l’IFAB sera a priori en mesure de confirmer les compétitions lors desquelles l’expérimentation sera mise en œuvre.

Elle travaille actuellement aussi sur la finalisation du calendrier pour les deux prochaines années, lequel comprendra une phase de pré-test au cours de laquelle seront effectués des tests dans un environnement contrôlé. Des séances et ateliers de formation pour arbitres seront également organisés, ainsi que les préparatifs sur site avant le lancement de la phase d’expérimentations comprenant deux types d’expérimentations. Pour la première, les arbitres assistants vidéo ne communiqueront pas avec les arbitres, c’est-à-dire qu’ils réaliseront leur analyse sans en référer à ce dernier. Pour la deuxième, ils informeront l’arbitre de leurs constatations.

Documents connexes

Explorer le sujet

Articles recommandés