La FIFA

République dominicaine, première étape

FIFA’s President Joseph S. Blatter puts the foundation stone of a futsal field in San Cristóboal, Dominican Republic, April 15 2013
© Others

Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter a commencé sa tournée en Amérique centrale par la République dominicaine, où il est arrivé le dimanche 14 avril dans l'après-midi. Principaux objectifs de cette première étape : la nouvelle inauguration de l'Estadio Panamericano de Fútbol et la pose de la première pierre d'un gymnase réservé au futsal au Centre technique de San Cristóbal. Dans les deux cas, les travaux ont été financés par le projet Goal de la FIFA, qui aide à développer le football dans le pays.

Accompagné de Jérôme Valcke, Secrétaire général de la FIFA, et de Jeffrey Webb, Président de la Confédération d'Amérique du Nord, centrale et Caraïbes de Football (CONCACAF), Blatter a été reçu à l'Aéroport international des Amériques de Saint-Domingue par Osiris Guzmán, Président de la Fédération Dominicaine de Football (FEDOFUTBOL).

Le programme du Président de la FIFA et de son groupe de travail s'est poursuivi le lundi 16 au matin, avec un petit-déjeuner officiel auquel ont également participé le Vice-ministre des Sports, Marcos Diaz, et le Président du Comité Olympique Dominicain, Luisín Mejía. "Je suis heureux de voir l'enthousiasme de la jeunesse dominicaine pour le football. Je crois que les conditions sont réunies pour son développement, en particulier avec l'organisation de plusieurs championnats dans différentes catégories d'âge. Le football implique l'éducation ainsi que le travail conjoint de la Fédération et du gouvernement, des entreprises et des moyens de communication", a affirmé Blatter. Parmi les personnes qui ont pu entendre les paroles du Président de la FIFA, se trouvait l'ancien international espagnol Fran.

La partie cérémonielle de la visite a continué au Palais présidentiel, où Blatter a été reçu en audience par le Président de la République, Danilo Medina Sánchez, en présence du Ministre des Sports, Jaime David Fernández Mirabal. Medina Sánchez a affirmé être "honoré" par la visite de la délégation emmenée par Blatter. Il a par ailleurs rappelé les deux priorités de son administration dans le domaine du ballon rond : d'une part, encourager en général le développement du football dans les écoles, et en particulier celui du futsal auprès des jeunes ; d'autre part, développer le football dans la zone limitrophe d'Haïti, pour contribuer à établir un pont entre les deux côtés de la frontière.

Le Président dominicain a ajouté que le développement du football féminin et la formation de professeurs et d'entraîneurs pour travailler dans les écoles constituaient également des points importants de son programme.

Le futsal sur le devant de la scèneEnsuite, la délégation s'est rendue à San Cristóbal, où se trouve le Centre technique "Joseph Blatter". Là, le Président de la FIFA a posé la première pierre du gymnase qui accueillera le terrain de futsal. Il a également planté un arbre.

Sur ce projet en particulier, FIFA.com a dialogué avec Joaquín Vázquez Mendoza, Directeur de la Communication de la FEDOFUTBOL et pionnier en matière de développement du futsal. Son expérience à la Fédération Royale Espagnole de Football (RFEF), à la Confédération Brésilienne de Futsal (CBFS) et au FC Barcelone lui permettent de regarder l'avenir avec optimisme. "Ici, le sport est en train de connaître un boom impressionnant. Le football et surtout le futsal attirent la plupart des garçons et des filles en âge scolaire et supplantent des activités plus traditionnelles comme le basket-ball et le volley-ball. Des projets comme celui-ci aident cette évolution à se poursuivre, car nous allons pouvoir mieux préparer notre sélection et accueillir des matches internationaux", explique-t-il.

Mendoza est convaincu que l'impact sera encore plus grand au fil du temps. "Le futsal professionnel n'existe pas en République dominicaine. Cependant, plusieurs équipes jouent dans des ligues privées et dans des championnats affiliés à la Fédération, mais il n'y a pas encore de compétition organisée. Ainsi, ce chantier est également un moyen d'établir les bases pour créer la première ligue nationale de futsal. La FIFA l'a interprété ainsi, et en voici les preuves", ajoute-t-il.

Blatter a conclu sa visite en République dominicaine par la nouvelle inauguration de l'Estadio Panamericano de Fútbol. Sur des rythmes de merengue, des danseuses ont ajouté de la couleur à l'événement, même si les premiers à profiter du terrain de jeu à rénover ont été des dizaines de garçons et de filles qui ont couru après le ballon, à peine le ruban coupé. "Ce stade est un héritage que laisse la FIFA, un héritage important pour le développement du football chez les jeunes. En même temps, c'est un soutien à la Fédération, qui a réalisé un gros travail ces dernières années. Il ne fait aucun doute qu'elle est sur la bonne voie au niveau de l'éducation et du développement, et avec son soutien aux équipes de jeunes dans le football féminin et masculin", a déclaré Blatter au cours de la conférence de presse qui a suivi l'inauguration.

Après cette rencontre avec les journalistes, le Président de la FIFA et la délégation ont pris la direction d'Haïti, avec la satisfaction du devoir accompli au terme d'une visite aussi positive qu'agréable.

Explorer le sujet

Articles recommandés