The Global Game

Saint-Marin élargit son horizon

Cesta (Second Tower) Monte Titano, San Marino, May 2009
  • Le football dans le monde : Saint-Marin
  • Le football est le sport numéro 1
  • L’équipe de futsal rêve de participer à sa première Coupe du Monde

"Entraîner Saint-Marin, c’est à la fois motivant et stimulant. On ressent toujours de grandes émotions lorsque l’on a la chance de représenter un si petit pays au niveau international. Mais on doit aussi se confronter à des problèmes, liés au fait de travailler avec des footballeurs amateurs. En résumé, diriger une équipe comme Saint-Marin me permet d’avoir ma dose d’adrénaline. Les frissons sont garantis."

Au micro de FIFA.com, Franco Varrella dresse le bilan de son quotidien à la tête de la sélection de l’un des plus petits États du monde. Fondée il y a plus de 1700 ans, la République de Saint-Marin est totalement enclavée par l’Italie.En outre, ce pays de 61 kilomètres carrés situé en plein cœur de l’Europe nourrit une passion sans limite pour le football. Quelque 2 000 personnes - sur 30 000 habitants - du cinquième plus petit État du monde travaillent aujourd'hui dans le secteur du football.

En bref

  • Environ 300 personnes actives dans le futsal
  • Environ 40 arbitres
  • Environ 160 footballeuses (87 dans des équipes de jeunes)
  • Environ 550 footballeurs
  • Environ 750 jeunes (entre 6 et 18 ans) jouent au football
  • Environ 200 personnes travaillent comme entraîneurs
  • Environ 170 personnes travaillent dans l’administration des clubs
San Marino Futsal

Ces dernières années, la Fédération de Football de Saint-Marin, fondée en 1931 et membre de la FIFA et de l’UEFA depuis 1988, a connu une progression remarquable. Actuellement avant-dernier du Classement mondial FIFA/Coca-Cola devant Anguilla, Saint-Marin s’appuie sur un effectif composé majoritairement de joueurs amateurs. Lors des qualifications pour le dernier UEFA EURO, seuls trois internationaux avaient le statut professionnel. Tous évoluaient en Serie C, la troisième division italienne. Les autres joueurs ne s’entraînent que deux à trois fois par semaine, le soir.

De son côté, la sélection féminine n’est pas encore classée. Néanmoins, après des années passées à écumer les divisions inférieures, l’équipe féminine du centre de formation de Saint-Marin est aujourd’hui aux portes de l’élite italienne. Pour la première fois de son histoire, l’équipe de futsal masculine a, quant à elle, passé le premier tour des qualifications pour l’Euro. Elle affrontera en barrage le Danemark avec, à la clé, la perspective d'accéder pour la première fois à la phase finale d'un grand tournoi.

"Ça ne me dérange pas quand les gens me rappellent que Saint-Marin se trouve tout en bas des classements de l’UEFA et de la FIFA. J’en suis conscient et je réfléchis aux objectifs que nous pouvons nous fixer. Un événement insignifiant pour une grande équipe pourrait se révéler très important de notre point de vue", explique Varrella, qui n’est pas peu fier d’avoir travaillé aux côtés d'Arrigo Sacchi dans les années 1990. Après un premier passage à la tête de l’équipe en 2008/09, il a repris du service sur le banc de la Serenissima il y a deux ans. "Dans ces conditions, ça ne me pose pas de problème d’être considéré comme un simple outsider. C’est une preuve de courage et de volonté de vouloir montrer qui nous sommes et ce que nous valons. Et je pense que notre travail peut produire des résultats intéressants."

San Marino Academy

À savoir

  • Massimo Bonini est l’un des joueurs les plus connus de Saint-Marin. Il a joué à la Juventus de Turin en compagnie de Michel Platini.
  • Andy Selva est le joueur le plus capé (74 sélections) et le meilleur buteur (8 réalisations) de l’histoire du pays.
  • Manuel Marani est le seul joueur, avec Selva, à avoir inscrit deux buts dans un même match avec l’équipe nationale.
  • En 1993, Davide Gualtieri a marqué contre l’Angleterre après 8,3 secondes de jeu lors des qualifications pour la Coupe du Monde. Il a longtemps détenu le record du but le plus rapide dans cette compétition. Au final, l’Angleterre s’est tout de même imposée 7-1.

Cet article est une partie de notre série "The Global Game", qui nous entraîne hors des sentiers battus. Dans les prochaines semaines, nous nous intéresserons au football dans les îles Galapagos, en Amérique du Sud.

Explorer le sujet

Articles recommandés