Football féminin

Sørensen : "Harder est la meilleure joueuse au monde"

Nicoline Sorensen #14 of Denmark celebrates after scoring a goal during the UEFA Women's EURO 2022 qualifier match between Italy Women's and Denmark Womens's at Stadio Carlo Castellani on October 27, 2020 in Empoli, Italy. 
© Getty Images
  • Nicoline Sørensen a été excellente en qualifications de l'EURO avec le Danemark
  • La jeune attaquante impressionne depuis son transfert à Everton en WSL
  • Elle explique pourquoi Pernille Harder est "la meilleure joueuse au monde"

Nicoline Sørensen découvre le haut niveau depuis peu. Cependant, après deux prestations mémorables livrées en l'espace de quatre jours, on se rend compte que la jeune Danoise est là pour s'inscrire dans la durée.

Sa première prestation d'enfer, Sørensen l'a signée à Empoli où le Danemark s'est qualifié pour l'EURO féminin de l'UEFA en infligeant à l'Italie sa première défaite à domicile en plus de cinq ans grâce à un but marqué en début de match… directement depuis un corner. Mais était-ce vraiment voulu ?

"Vous n'êtes pas la première personne à me poser la question", plaisante-t-elle avec FIFA.com. "Tout ce que je peux dire, c'est que je visais cette zone du premier poteau. Je suis fière de ce but parce qu'il était vraiment important et il nous a mis sur le bon chemin dans ce match. À partir de là, on a réalisé l'un des meilleurs matches que j'ai vu de la part d'une équipe du Danemark."

Les célébrations d'après-match ont certainement reflété l'ampleur de l'exploit des Danoises, le jeu exceptionnel qu'elles ont produit et le calibre de l'adversaire.

"C'est mon chapeau danois que vous voyez sur les photos", raconte Sørensen en riant. "On aime rigoler et c'est sûr qu'on a beaucoup rigolé ce soir-là."

D'une compétition à l'autre

"C'est le plus beau moment de ma carrière pour l'instant. Je suis en équipe nationale depuis plusieurs années maintenant, mais je n'ai jamais autant joué que récemment. C'est sympa de faire partie d'une équipe qui a réalisé quelque chose de spécial."

Les célébrations avec le Danemark ont cependant été de courte durée pour Sørensen qui a dû rapidement tourner son attention vers un autre objectif. La joueuse de 23 ans avait en effet la finale de la FA Women’s Cup à jouer, à Wembley, rien que ça.

Dans le splendide antre du football anglais, Sørensen et Everton ont tenu tête à Manchester City durant 120 minutes avant de s'incliner en prolongation.

"Ça a été une semaine complètement folle. C'était fatigant, mais génial en même temps. Je ne l'oublierai jamais", dit-elle. "On n'a pas eu le résultat escompté à Wembley, mais l'expérience du jour, tout ce qui s'est passé autour du match, c'était juste incroyable. Je suis ressortie de cette semaine-là en étant heureuse d'être footballeuse."

Nicoline Sorensen celebrates scoring for Everton.
© imago images

Meilleure buteuse du championnat du Danemark et élue Joueuse de l'année la saison dernière, Sørensen a également été confortée dans son choix de découvrir un club de la Mersey. "Toutes les conditions étaient réunies à Everton – le club, le staff, les projets – pour me donner le sentiment que c'était le bon club pour moi", dit-elle.

"En plus, demandez aujourd'hui à n'importe quelle footballeuse au monde dans quel championnat elle souhaite jouer, elle vous dira la WSL. C'est un championnat passionnant et étant donné le niveau de jeu, c'est l'endroit idéal pour progresser. Je suis vraiment heureuse d'être ici et de me trouver dans un club qui a des ambitions de terminer en haut du championnat, qui souhaite gagner des trophées et une place en Ligue des champions."

Nicoline Sørensen

Âge :23 ans

Poste de prédilection : bien qu'elle évolue à différents postes offensifs, Sørensen préfère jouer sur les côtés. "Comme ça, je peux garder le ballon dans les pieds et défier les défenseuses en un contre un."

À savoir : Everton dispose d'un duo d'attaquantes 100 % danois puisque Sørensen évolue aux côtés de sa coéquipière internationale Rikke Sevecke. "Rikke et moi sommes amies depuis nos 14 ans", explique Sørensen. "On a joué dans toutes les équipes nationales de jeunes ensemble."

Nicoline Sorensen #14 of Denmark celebrates after scoring a goal during the UEFA Women's EURO 2022 qualifier match between Italy Women's and Denmark Womens's at Stadio Carlo Castellani on October 27, 2020 in Empoli, Italy. 
© Getty Images

Harder, better...

Chelsea, champion en titre, est aujourd'hui la référence pour Everton et les autres prétendants au titre en Angleterre. Surtout que l'équipe d'Emma Hayes s'est renforcée cette année avec l'arrivée de l'excellente Pernille Harder. Sørensen connaît évidemment très bien la capitaine du Danemark et pense qu'Harder mérite d'être élue The Best – Joueuse de la FIFA.

"C'est la meilleure joueuse au monde selon moi et à vrai dire, elle est à ce niveau depuis deux ans maintenant", affirme la joueuse d'Everton. "Tout le monde a vu son talent au dernier EURO, mais depuis, elle a continué à travailler et elle a atteint un autre niveau."

En raison de l'élimination du Danemark en barrages des qualifications face aux Pays-Bas, futur finaliste, Harder n'a malheureusement pas pu assurer le spectacle lors de la dernière Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. Mais aujourd'hui, la capitaine vedette se retrouve au cœur d'une équipe solide et rajeunie. Ainsi, Sørensen est convaincue que les Danoises auront leur mot à dire lors de la compétition européenne l'an prochain.

"Je pense qu'on peut finir à nouveau sur le podium", dit-il. "Le football féminin s'est développé ces dernières années et je pense qu'il y a beaucoup d'équipes européennes qui ont un excellent niveau de jeu. Le Danemark fait partie de ces équipes. On visera forcément le trophée dans ce tournoi."

"Il y a Pernille parmi nous, évidemment, mais aussi plein d'autres joueuses qui peuvent faire la différence. On ne craint personne", conclut-elle

Denmark celebrate after Pernille Harder made it 2-0 against Israel
© imago images

Explorer le sujet

Articles recommandés