Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Développement Durable

La FIFA et le Qatar présentent leur stratégie commune de développement durable pour la Coupe du Monde de la FIFA™

Sustainability at the FIFA World Cup Qatar 2022™
  • Le document détaille cinq engagements concernant notamment les droits humains, la diversité et la protection de l’environnement, ainsi que 22 objectifs liés au développement durable
  • Plus de 100 organisations ont été consultées pour l’élaboration de la stratégie afin de prendre en considération l’ensemble des défis et opportunités

La Coupe du Monde de la FIFA™ va être organisée pour la première fois dans le monde arabe, au cœur d’une économie en pleine croissance et dans la zone géographique la plus compacte depuis l’édition inaugurale de la compétition, en 1930. Comme tout pays hôte, le Qatar doit relever un certain nombre de défis, plus ou moins spécifiques, qui constituent autant d’opportunités à saisir pour l’établissement d’un héritage durable et positif.

La première pierre de cet objectif ambitieux a été posée en 2015 lorsque la FIFA et le Conseil suprême pour la remise et l’héritage ont commencé à réfléchir à la stratégie de développement durable de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™ – la toute première conjointement présentée par la FIFA, le pays hôte et les organisateurs locaux, regroupés au sein de FIFA World Cup Qatar 2022 LLC. La politique qui en découle englobe l’ensemble des domaines et projets fonctionnels nécessaires à la préparation et l’organisation de la compétition, sans oublier les activités ultérieures.

Cinq objectifs de développement durable ont été définis afin de mettre en œuvre cette vision :

  • (1) développer le capital humain et préserver les droits des travailleurs ;
  • (2) offrir une expérience inclusive ;
  • (3) catalyser le développement économique ;
  • (4) proposer des solutions environnementales innovantes
  • (5) montrer l’exemple en termes de gouvernance et de pratiques commerciales éthiques.

Dans cette optique, 22 objectifs associés à plus de 70 initiatives et programmes concrets ont été fixés afin de permettre la bonne application de la stratégie et la réalisation des objectifs fixés.

"La Coupe du Monde offre une occasion unique d’apporter des changements positifs, ce dont la FIFA et le Qatar entendent bien profiter. Tous les sujets délicats liés à la compétition ont été identifiés et sont dûment abordés dans cette stratégie, à l’image de la protection des travailleurs, des droits humains, de la lutte contre la discrimination et de la protection de l’environnement. Ce document s’inscrit également dans la lignée des objectifs de développement durable des Nations Unies et nous sommes déterminés à y contribuer en nous appuyant sur le pouvoir du football ainsi que du plus grand événement sportif unidisciplinaire au monde", a déclaré Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA.

"Lorsque le Qatar a posé sa candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde 2022, il a mis en avant son ambition de mettre à profit ce rendez-vous pour apporter des changements durables dans le pays et dans le monde arabe. Dès le départ, nous avons cru au pouvoir du football et de la Coupe du Monde pour susciter l’innovation, pour établir des passerelles entre les cultures et les peuples ainsi que pour accélérer la transformation sociale positive. Mais en fin de compte, c’est à l’aune de l’héritage qu’elle laissera au Qatar que l’on pourra juger de la réussite de cette compétition. Cette stratégie aidera le Qatar à mettre en œuvre sa vision et assurer son succès", a pour sa part commenté S.E. Hassan Al Thawadi, secrétaire général du Conseil suprême pour la remise et l’héritage et président de FIFA World Cup Qatar 2022 LLC.

Les axes et les initiatives qui forment le cadre de la stratégie ont été identifiés par le biais d’un processus de consultation exhaustif et continu conduit auprès d’acteurs ainsi que d’experts locaux et internationaux. Il a notamment requis une série d’études, de séminaires et de réunions, ainsi qu’une circulation permanente des différentes ébauches du document. Au total, ce sont plus d’une centaine d’organisations gouvernementales, non gouvernementales et privées qui ont été consultées. Le processus d’élaboration de la stratégie incluait également une évaluation de sa pertinence sur le plan des droits humains, une première pour un grand événement sportif.

"L’Internationale des Travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB) reconnaît l’engagement et les efforts déployés par le Comité suprême ainsi que la FIFA pour améliorer les conditions de travail et de vie des personnes employées sur les chantiers de construction de Qatar 2022. Le Comité suprême, en particulier, est allé bien au-delà de ses engagements en signant un partenariat avec l’IBB afin d’effectuer des visites communes d’inspection des sites et de former les représentants élus des travailleurs. Cette initiative confirme sa volonté d’agir directement sur le terrain, sans se contenter de belles paroles et de promesses de réformes. Tout cela est très bénéfique aux travailleurs", s’est réjoui Ambet Yuson, secrétaire général de l’IBB.

"Dans leur stratégie, la FIFA et les autres organisateurs de la compétition s’engagent à ce que leurs efforts concernent également les autres secteurs impliqués dans l’organisation de l’épreuve. Nous savons qu’ils ont déjà commencé à œuvrer en ce sens. L’héritage de Qatar 2022 en termes de droits des travailleurs sera bien plus significatif une fois que l’ensemble des personnes travaillant au Qatar, dans la construction ou ailleurs, bénéficieront de ces initiatives".

Documents connexes