Développement

Un séminaire sur l'entretien des terrains artificiels à Singapour

Du samedi 6 décembre au dimanche 7 décembre à Singapour, la question de l'entretien des terrains artificiels s'est retrouvée au cœur des débats à l'occasion d'un séminaire de deux jours organisé au profit des associations membres du sud-est asiatique.  

Les pelouses artificielles rencontrent un franc succès dans de nombreux pays de la région. En effet, les climats tropicaux ou équatoriaux rendent l'utilisation de gazons naturels difficiles. De par sa nature, le terrain artificiel offre une meilleure longévité, à condition d'être bien entretenu. Sans des soins appropriés, il peut vite devenir un véritable casse-tête pour l'association ou le club qui en a la charge.   

M. Lim Kia Tong, vice-président de la Fédération singapourienne de football (FAS), a prononcé le discours d'ouverture du séminaire. "Un bon entretien permet d'optimiser l'utilisation d'un gazon synthétique. La FAS a bénéficié de plusieurs projets de la FIFA dans ce domaine et nous sommes reconnaissants à l'instance dirigeante du football mondial de son soutien. La pelouse artificielle constitue la solution idéale pour réconcilier conditions météorologiques difficiles et utilisation intensive."  

Pendant deux jours, les participants, principalement des responsables d'infrastructures mais aussi des responsables de compétitions et même des secrétaires généraux des 20 associations membres concernées, ont profité des conseils pointus des experts de la FIFA. Des questions techniques et théoriques aux exemples très pratiques sur le terrain du stade national Jalan Besar de Singapour, le séminaire a permis d'attirer l'attention sur la nécessité de veiller à l'entretien des terrains artificiels pour en tirer le meilleur parti.  

"Si vous attendez quelques jours pour régler une question d'entretien, vous prenez le risque de voir toute votre pelouse se dégrader", a souligné Ole Myhrvold, expert FIFA de la Fédération norvégienne de football. "Nous sommes parfois confrontés à des cas d'urgence, suite à une mauvaise gestion de l'entretien d'un gazon. Il faut aussi surveiller l'état de votre équipement d'entretien. Tout ceci va vous permettre de prolonger la durée de vie de votre pelouse et de valoriser votre investissement."  

Du point de vue de la FIFA, un tel séminaire revêt une grande importance, compte tenu de son engagement dans ce domaine. "La FIFA a financé et installé plus de 300 terrains artificiels partout dans le monde", a rappelé Daniel Krebs, responsable des équipements de la FIFA. "Il est donc très important à nos yeux que ces investissements s'inscrivent dans la durée. Pour ça, il faut que les associations membres assurent une bonne maintenance."  

"Certains s'imaginent qu'une fois le terrain installé, il n'y a plus rien à faire", ajoute Alberto Balesteros Honasan, directeur technique régional des Philippines. "Ils se trompent. Il faut entretenir ces gazons quotidiennement. Maintenir la qualité de la surface demande du travail mais, sur le long terme, le jeu en vaut la chandelle car les coûts sont nettement inférieurs à ceux générés par une pelouse naturelle." 

Explorer le sujet

Articles recommandés