La transformation de la FIFA

FIFA President Gianni Infantino during the 69th FIFA Congress at the Paris Expo Porte de Versailles
© Getty Images

Ces quatre dernières années, la FIFA a tout mis en œuvre pour restaurer la transparence et la confiance. La gouvernance de l’organisation, ainsi que ses performances financières et commerciales, ont subi une transformation profonde. À l’issue d’un changement de direction, d’une série de réformes statutaires et de l’adoption des meilleures pratiques financières, commerciales et de bonne gouvernance, la FIFA est passée avec succès du statut d’une marque toxique avec une situation financière délicate à une organisation solide et moderne.

Des objectifs financiers atteints et même dépassés

Malgré la plus grande crise de l’histoire de la FIFA et des ventes quasiment paralysées en 2016, des chiffres records ont été atteints sans tous les domaines au cours du cycle 2015-2018.

USD 6,421 milliards de produits pour le cycle 2015-2018, soit +28% par rapport au budget initial de USD 5 milliards approuvé lors du Congrès de la FIFA 2014.

Un niveau de réserves sans précédent

À la fin du cycle 2015-2018, les réserves de la FIFA ont atteint un niveau record de USD 2,74 milliards, soit une augmentation de 80% par rapport au cycle 2011-2014. Un montant de USD 1,25 milliard provenant de ces réserves sera réinvesti dans le développement du football – dont la majeure partie pour le football féminin.

Contrôle accru des flux monétaires

La gouvernance financière a été renforcée dans tous les domaines afin d’assurer la plus grande transparence pour toutes les entrées et sorties d’argent. La norme comptable IFRS 15 a été adoptée en 2016, et un retraitement de l’exercice 2015 a été effectué pour garantir que le cycle complet soit comptabilisé selon les mêmes normes et pour permettre les comparaisons. L’approche budgétaire, conforme aux principes comptables des normes IFRS, a également été adoptée pour permettre une analyse budgétaire complète et directe avec des chiffres réels. Des processus et des contrôles améliorés ont finalement été mis en place au niveau des acquisitions et de l’approvisionnement, des créances, des salaires, des recettes et des créances clients.

Un investissement dans le développement du football multiplié par quatre

La FIFA a investi USD 1,079 milliard dans son nouveau programme Forward, ce qui a permis de quadrupler les fonds destinés au développement. Tout cela a débuté en 2016. La FIFA a non seulement porté ses investissements dans le développement du football vers de nouveaux sommets, mais elle a également mis en place un mécanisme de supervision exhaustif – comprenant un audit complet des fonds Forward – afin de garantir que les ressources sont utilisées de manière transparente, judicieuse et efficace.