Football féminin

Débuts ratés, record battu, et victoire surprise

Jill Scott, Alex Scott, Fara Williams and Karen Bardsley of England look dejected
© Getty Images

L'actualité du football féminin international est actuellement dominée par la Suède. Depuis le 10 juillet, l'UEFA EURO féminin 2013 regroupe les 12 meilleures formations du continent et les premiers résultats ont déjà livré leur lot de surprises. Malgré ce calendrier chargé, les États-Unis et leur attaquante vedette ont tout de même réussi à faire les gros titres. Profitant du deuxième succès consécutif des Stars and Stripes contre la République de Corée, Abby Wambach a établi un nouveau record. * * 
* FIFA.com* revient sur les derniers événements.

UEFA EURO féminin 2013 : Débuts difficiles pour la Suède
L'une des favorites de l'UEFA EURO féminin 2013, la Suède espérait confirmer son retour au premier plan devant son public. Pour son entrée en lice dans la compétition, le pays hôte a cependant dû se contenter d'un nul (1:1) avec le Danemark. Mariann Gajhede a donné l'avantage aux visiteuses en milieu de première période, avant que Nilla Fischer ne remette les deux équipes à égalité moins de dix minutes plus tard. Lotta Schelin et Kosovare Asllani ont tour à tour manqué l'occasion de donner l'avantage aux Suédoises sur penalty. Lors de la deuxième journée, les protégées de Pia Sundhage ont fait honneur à leur statut en dominant largement la Finlande 5:0.    

Comme la Suède, l'Allemagne a signé des débuts discrets dans ce tournoi. Pour la première journée du Groupe B, le tenant du titre a concédé un nul vierge aux Pays-Bas. Après cette timide entrée en matière, les Allemandes ont renoué avec le succès aux dépens de l'Islande (3:0). L'équipe de Silvia Neid peut décrocher la première place de sa section, à condition de prendre au moins un point contre la Norvège.

UEFA EURO féminin 2013 : La France fait la différence
Quatrièmes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™ et du Tournoi Olympique de Football Féminin 2012, les *Bleues *ont parfaitement négocié leurs premiers rendez-vous. Versée dans le Groupe C, la France a entamé son parcours par une victoire (3:1) sur la Russie, grâce à un doublé de Marie-Laure Delie et un but d'Eugénie Le Sommer. Les Françaises ont validé leur billet pour les quarts de finale quelques jours plus tard, en s'imposant (1:0) devant l'Espagne.

La situation de l'Angleterre est, en revanche, beaucoup plus critique. Battue d'entrée (3:2) par l'Espagne, l'équipe de Hope Powell court toujours après un premier succès. Les Anglaises ont arraché le nul (1:1) à la Russie dans le temps additionnel et conservent donc une chance d'accéder à la suite de la compétition. Toutefois, les *Three Lionesses *devront impérativement s'imposer contre la France lors de la prochaine journée pour aller plus loin.

*Wambach entre dans l'histoire  *
Les États-Unis continuent de surfer sur la vague du succès. Face à la République de Corée, Abby Wambach n'a eu besoin que de 30 minutes pour devenir la meilleure buteuse de l'histoire du football féminin. Les *Stars and Stripes *ont signé à cette occasion leur deuxième succès consécutif face aux Asiatiques (5:0). La Joueuse Mondiale de la FIFA a largement contribué à la victoire des siennes, en signant un quadruplé en première mi-temps. Son troisième but de la soirée, le 159ème de sa carrière, a relégué le record de la légendaire Mia Hamm aux oubliettes. En deuxième mi-temps, Lauren Cheney a mis un point final à la démonstration américaine. À l'issue de cette double confrontation face aux Sud-Coréennes, la sélection a pris quelques vacances pour laisser place à la saison de National Women’s Soccer League (NWSL).

Victoire encourageante pour les *Matildas *
L'Australie a conclu sa tournée européenne par une victoire de prestige contre la France. Les deux formations n'ont beau être séparées que de quatre places au Classement mondial féminin de la FIFA, les *Matildas *ne partaient pas favorites. Les *Bleues *se sont procuré les meilleures occasions mais la victoire est finalement revenue aux visiteuses. Tameka Butt a donné l'avantage aux Australiennes en première mi-temps. Katrina Gorry a ensuite doublé la mise en milieu de seconde période. Après deux défaites décevantes contre ADO La Haye (1:0) et les Pays-Bas (3:1), les joueuse de Hesterine De Reus ont donc achevé leur séjour européen sur une note positive.

Explorer le sujet

Articles recommandés