Football Féminin - Philippines

Del Campo, présent et futur de l'attaque philippine

Philippines' young striker Alisha del Campo in action
© Others
  • À 20 ans, Alisha Del Campo est une étoile montante aux Philippines
  • Elle a inscrit 11 buts internationaux depuis 2017
  • L'attaquante espère permettre aux Malditas de participer à leur première Coupe du Monde

En avril 2017, lors des qualifications pour la Coupe d'Asie Féminine de l'AFC 2018, les Philippines affrontent rencontré la Jordanie. Entre les deux équipes ldéjà qualifiées pour le tour suivant, le principal enjeu est de tester de nouveaux visages. On joue le temps additionnel. Les Jordaniennes ont cinq buts d'avance et Alisha Del Campo, qui a fait ses débuts internationaux lors d'une victoire 4-0 contre les Émirats Arabes Unis un peu plus tôt dans le tournoi, fait son entrée en jeu.

"J'étais nerveuse et j'avais peur", raconte à FIFA.com l'attaquante de 20 ans, qui évolue en club aux DLSU Lady Booters. "Tout ce à quoi je pense à ce moment-là, c'est de donner le meilleur de moi-même, même si je n'ai que très peu de temps pour le faire. Lorsque je suis entrée, mes coéquipières et les entraîneurs m'ont encouragée et me criaient : 'Marque un but !' Quelques secondes plus tard, c'est ce que j'ai fait ! L'adrénaline est montée d'un coup. Jamais dans ma vie je ne m'étais sentie aussi vivante."

À l'époque de son premier but international, Del Campo n'a que 17 ans. Ce but n'a pas changé le cours du match, mais il lui a servi de tremplin. Depuis, Del Campo a trouvé le chemin des filets dix fois de plus pour les Philippines, notamment en réalisant un triplé lors du large succès 4-0 sur Singapour au Championnat Féminin de l'AFF 2019, son équipe atteignant à cette occasion pour la première fois le dernier carré de l'épreuve."C'était quelque chose dont je pouvais être fière. Ce premier triplé en match international a renforcé ma confiance", assure-t-elle. "Ça m'a fait prendre conscience que je pouvais toujours faire mieux."

"Manger-dormir-s'entraîner-jouer"

Née à Lopez, Quezon, aux Philippines, Del Campo commence à taper dans le ballon à l'âge de 11 ans. Elle joue d'abord pour l'équipe de son frère, "pour le plaisir", dit-elle. Mais rapidement, elle devient obsédée par le football. Elle continue de s'entraîner et lorsque son frère arrête le foot, elle poursuit. Elle progresse vite et joue pour plusieurs clubs locaux. Le tournant de sa carrière a lieu en 2017, lorsqu'elle est appelée pour la première fois en équipe nationale.

Del Campo continue de travailler dur et sait se rendre indispensable, aussi bien en club qu'en sélection. Après avoir passé plusieurs années à perfectionner ses compétences et à acquérir de l'expérience, elle voit sa carrière décoller. Elle a marqué dix fois pour le compte de son équipe universitaire, les DLSU Lady Booters, qui ont remporté en 2019 leur onzième titre dans le Championnat de football de l'UAAP en 2019. Un record. Avec l'équipe nationale, elle a réussi à inscrire également dix buts en une seule année.

"Pour moi, 2019 a été littéralement une année à 'manger-dormir-s'entraîner-jouer'. C'était ma première année de sport-études. Je jouais à la fois pour l'équipe universitaire et pour la sélection nationale. C'était beaucoup de travail", reconnaît celle qui a été récompensée par l'obtention du trophée de Meilleure Joueuse de l'Année aux Philippines.

Un rôle à assumer, un rêve à réaliser

Avec le talent arrive la pression. Malgré son jeune âge, Del Campo doit maintenant assumer le rôle de buteuse de l'équipe nationale pour les années à venir. Les Philippines ont déjà fait partie de l'élite asiatique, participant à la Coupe d'Asie Féminine de 1981 et remportant le bronze aux Jeux d'Asie du Sud-Est de 1985. Malgré cela, elles n'ont jamais brillé dans les qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

Avec l'élargissement de la compétition mondiale à 32 équipes lors de la prochaine édition, Australie/Nouvelle-Zélande 2023, Del Campo pense que les Philippines ont leur chance. "Mon objectif est d'aider les Philippines à participer à la Coupe du Monde Féminine. Mon rêve a toujours été de pouvoir affronter les plus grandes joueuses du monde entier", annonce-t-elle. "La qualification serait très importante pour nous. Si nous y arrivons, nous pouvons attirer davantage l'attention de notre peuple et encourager un plus grand nombre de filles à jouer au football. Nous pouvons changer l'image du football féminin aux Philippines", conclut-elle.

Photos avec l'aimable autorisation de PFF et de Mia Montayre

Philippines' young striker Alisha del Campo (R2) 
© Others

Explorer le sujet

Articles recommandés

Nepal women's national team striker Sabitra Bhandari

Football Féminin - Népal

Bhandari pieds nus sur le chemin du succès

31 mai 2020

Myanmar women team's top-scorer Win Theingi Tun

Football Féminin

Win, buteuse star du Myanmar

05 juil. 2020

Vietnam captain Huynh Nhu is in action

Tokyo 2020 (F) - Viêt-Nam

Huynh Nhu, rêve olympique et objectif historique

04 mars 2020

Cambodia captain Hout Koemhong addresses young players

Football Féminin - Cambodge

Koemhong sort de l'orphelinat et entre dans l'histoire

06 avr. 2020