UEFA EURO Féminin 2022

Dernière ligne droite et premières places à prendre

Ingrid Syrstad Engen of Norway ahead of the UEFA Women's EURO Qualifier against Wales
© imago images
  • Les qualifications pour l’UEFA EURO féminin entrent dans la dernière ligne droite
  • La Norvège et les Pays-Bas n’ont besoin que d'un succès pour valider leur billet
  • Les dernières rencontres auront lieu entre le 26 novembre et le 1er décembre

À mesure que la dernière journée approche, la tension monte dans les qualifications pour l’UEFA EURO féminin. Tenantes du titre, les Néerlandaises, qui ont remporté tous leurs matches jusqu’à présent, n’ont besoin que d'une victoire contre l’Estonie, le 23 octobre prochain, pour confirmer leur présence en Angleterre. La Norvège, double championne d’Europe, se trouve dans une situation similaire : le 27 octobre prochain, elle devra prendre plus de points contre le Pays de Galles que le Bélarus contre l'Irlande du Nord pour s'ouvrir les portes de la phase finale. L’issue d’autres groupes est, en revanche, beaucoup plus incertaine.

Norway can qualify on 27 October if they pick up more points against Wales than Belarus manage against Northern Ireland. Belarus are two points behind Wales, with a game in hand.

UEFA EURO Féminin 2022 - À savoir :

  • Dates : le tournoi aura lieu du 6 au 31 juillet 2022 en Angleterre.
  • Équipes participantes : 16 (l’Angleterre est qualifiée d'office en tant que pays hôte).
  • Modalités des qualifications : les 47 équipes concernées ont été réparties en neuf groupes. Le vainqueur de chaque groupe, ainsi que les trois meilleurs deuxièmes, seront directement qualifiés pour l’EURO. Les autres deuxièmes disputeront une série de barrages.
Qualifiers UEFA Women s Euro Poland vs Czech Republic 
© imago images

Les affiches

Espagne - République tchèque

23 octobre, Olimpico, Séville

La République tchèque a empoché quatre points lors de sa double confrontation avec la Pologne en septembre. Avec dix unités, elle occupe désormais une deuxième place synonyme de qualification pour les barrages, a minima. L’Espagne compte le même nombre de points, mais avec un match en moins. Un succès face aux Tchèques lui permettrait donc de prendre le large au classement. Les protégées de Jorge Vilda se retrouvent néanmoins pratiquement dans l’obligation de s’imposer devant leurs principales rivales au classement, si elles veulent assurer au plus vite leur qualification pour la phase finale. À première vue, les statistiques plaident clairement en faveur de l’Espagne. La Roja avait signé une victoire sans appel (5-1) le 8 octobre 2019 à Prague et reste sur quatre succès lors des cinq derniers matches.

"L’équipe qui sortira vainqueur de ce duel verra s’ouvrir devant elle une voie royale vers la première place du groupe et, donc, la qualification pour le Championnat d’Europe", confirme le sélectionneur espagnol en conférence de presse.

Serbie vs France - UEFA qualification Euro
© imago images

Autriche - France

27 octobre, stade Wiener Neustadt, Wiener Neustadt

Sur le papier, cette confrontation entre le 24ème et le 3ème du Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola n’offre guère de suspense. Favorite sur le papier, la France doit logiquement s’imposer. Toutefois, la sélectionneuse Corinne Diacre, testée positive au coronavirus, ne sera pas présente sur le banc de touche. De plus, en observant le classement du Groupe G, les Autrichiennes peuvent nourrir de sérieuses ambitions. Avec trois points d’avance et trois buts de plus, elles ont toutes les cartes en main pour conserver la pole position et faire le voyage en Angleterre. Les Bleues comptent cependant un match de moins. Même absente, la sélectionneuse de la France reste malgré tout en contact permanent avec ses adjoints et ses joueuses par vidéoconférence.

Son homologue autrichienne, Irene Fuhrmann, doit, quant à elle, composer avec les blessures. "On n’avait pas vu une telle liste d’absentes en équipe nationale depuis des années ! Malheureusement, ce n’est pas le seul problème que nous avons à régler ; nous allons nous mesurer à un adversaire de très haut niveau. Si nous voulons obtenir un bon résultat, nous devrons faire bloc. La seule solution, c’est de faire face à la situation ensemble, comme une véritable équipe."

Selon toute vraisemblance, l’issue du groupe se jouera lors de la double confrontation entre ces deux équipes (27/10 et 27/11). L’Autriche pourrait s’assurer de conserver au moins la deuxième place, à condition de prendre un point.

Italie - Danemark

27 octobre, Carlo Castellani, Empoli

Dans le Groupe B, la qualification pour l’UEFA EURO 2022 en Angleterre se jouera entre le Danemark et l’Italie. Après sept journées, les deux équipes affichent un bilan impeccable (21 points), avec toutefois une meilleure différence de buts pour les Danoises, déjà assurées de finir à l'une des deux premières places. En s’imposant contre Israël (21/10) puis face à l’Italie, les Danoises garantiraient leur présence en phase finale. La Fédération danoise a récemment fait savoir que le sélectionneur Lars Søndergaard avait prolongé son contrat jusqu’en 2023, en vue d’une éventuelle participation à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

"Lars Søndergaard est un technicien de haut niveau. Il a aidé l’équipe à progresser et il a intégré plusieurs jeunes joueuses à son effectif. Notre sélection propose un football de qualité, résolument tourné vers l’offensive, et elle obtient de bons résultats. Nous sommes convaincus qu’avec Lars Søndergaard, nous pourrons réaliser nos rêves et nos objectifs, à savoir gagner autant de matches que possible, mais aussi unir et séduire nos compatriotes", a fait savoir Peter Møller, directeur du football de la DBU.

La dernière confrontation entre les deux pays remonte au 13 juillet 2013, à l’EURO. À l’époque, les Azzurre s’étaient imposées 2-1 sous la houlette de leur ancien sélectionneur Antonio Cabrini, un résultat qui les avait propulsées en quart de finale. La sélectionneuse Milena Bertolini a décidé de convoquer 28 joueuses pour ce rendez-vous crucial. La capitaine Sara Gama est toujours absente pour cause de blessure, mais Alia Guagni et les joueuses de la Juventus Cecilia Salvai et Valentina Cernoia sont de retour, après avoir manqué le dernier match.

Les joueuses à suivre

Pernille Harder (Danemark)

Pernille Harder a été élue Joueuse européenne de l’année pour la deuxième fois de sa carrière. Attaquante complète, la Danoise, qui a remporté le doublé avec le VfL Wolfsburg, évolue désormais à Chelsea. La saison dernière, elle a inscrit 38 buts en 33 matches sous les couleurs des Wölfinnen. Elle totalise en outre six réalisations dans ces qualifications.

Lucie Martínková (République tchèque)

Après sept journées, Lucie Martínková occupe la première place du classement des buteuses du championnat de République tchèque, où l’attaquante du Sparta Prague a déjà fait mouche à 20 reprises. Sans surprise, le sélectionneur Karel Rada compte sur elle pour faire la différence contre l’Espagne. "Si je connais une telle réussite actuellement, c’est grâce aux efforts de mes coéquipières. Nous sommes parfaitement préparées, ce qui simplifie notre travail sur le terrain", précise-t-elle sur le site Internet de la Fédération tchèque. "Mes performances s’expliquent par plusieurs facteurs. J’ai suivi une bonne préparation physique estivale et je n’ai plus été blessée depuis longtemps. Il faut aussi mentionner mon nouveau rôle. Je me suis toujours considérée comme une attaquante ; c’est là que je me sens le plus à l’aise. C’est à ce poste que je peux rendre le plus de services à mon équipe."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Chloe Morgan in training.

Football féminin

Morgan, parole à la défense

10 oct. 2020

Eugenie Le Sommer (L) and Amel Majri, of France, celebrate

UEFA EURO Féminin 2022

Démonstrations et grands pas vers la qualification

23 sept. 2020

German goalkeeper Merle Frohms 

Football Féminin - Allemagne

Un pas en avant pour Frohms et la Mannschaft

18 sept. 2020