Les Femmes dans le Football

Dower, ex-policière menottée à sa passion

Australia U-17 women's national team coach Rae Dower
  • Rae Dower est une ancienne internationale australienne
  • La sélectionneuse U-17 féminine est aujourd'hui conseillère à la Fédération Australienne
  • Ancienne policière, cela lui permet de gérer le stress en tant qu'entraîneur

Depuis plus de dix ans, Rae Dowe vit une merveilleuse aventures. Elle n'a aucun regret d'avoir mis de côté sa longue carrière de sergent-détective dans la police puisqu'aujourd'hui, elle est conseillère technique du football féminin à la Fédération australienne de football (FFA). Dix ans avant cette promotion, Dower prenait les rênes de son club local et dirigeait les équipes régionales de jeunes du Queensland.

Depuis, Dower a occupé le poste d'entraîneur à Canberra United où elle a fait ses preuves en décrochant le titre dès sa deuxième saison. En 2017, l'ancienne défenseuse aux trois sélections était nommée sélectionneuse de l'équipe féminine U-17 d'Australie. Elle est également détentrice du diplôme AFC Pro et a pris part au tout premier Programme de mentorat des entraîneurs de la FIFA.

Sereine et réfléchie sur le banc, la technicienne le doit à son expérience dans la police. "Le football ou le fait d'être entraîneur n'est pas franchement stressant", explique Dower à FIFA.com. "C'est un sport que j'adore, c'est ma passion et je la partage avec les autres. Gérer des situations difficiles quand vous êtes policier, ça peut être assez stressant. Par exemple, quand vous avez sorti votre arme de service et que vous vous demandez si vous allez l'utiliser ou non. Mon expérience dans la police m'a donné suffisamment de recul sur ce qui est 'stressant' et ce qui ne l'est pas. La capacité à gérer les autres, la résolution des conflits, la médiation… Ce sont des compétences facilement transférables que j'ai développées au cours de ma carrière dans la police."

Une communauté et une famille

Ces compétences, Dower en fait bon usage auprès des équipes nationales juniors d'Australie, là où les adolescentes connaissent d'importants changements dans leur carrière et dans leur vie. Elle a notamment eu l'occasion de se servir de ses aptitudes l'an dernier lors de la tournée de son équipe dans les nations du Pacifique, où ses joueuses ont pu développer des relations essentielles, en plus de progresser sur le plan footballistique.

Pour Dower, la camaraderie et l'esprit collectif du football féminin - des vertus mises en avant dans le Programme de mentorat des entraîneurs de la FIFA - ne fait que renforcer sa passion pour le sport. "Il y a un véritable sens de la communauté dans le monde du foot féminin et l'envie réelle d'aider les autres à progresser", estime-t-elle. "Il y a tellement de bénévoles dévoués dans le monde entier qui font bouger le foot féminin et ils le font pour l'amour et la passion du jeu. Ils se servent de leurs vacances, ils dépensent leurs économies, ils dorment peu pour soutenir leur équipe et leur pays… Cette communauté est merveilleuse et solidaire."

"Je l'ai surtout remarqué lorsque j'ai participé au Programme de mentorat des entraîneurs de la FIFA lors des deux dernières années", poursuit-elle. "Il y avait 50 entraîneurs et personne ne se connaissait. Des mentors, des élèves, qui ont partagé leurs connaissances et leur expérience afin de s'aider à progresser parce que c'est ce qu'il faut pour que notre sport s'épanouisse. Un partage total, pas d'égos, mais tout simplement l'amour du jeu et la volonté de le voir grandir ensemble. Nous sommes devenues une vraie famille."

Convaincre les derniers sceptiques

L'Australie, aux côtés de la Nouvelle-Zélande, accueillira la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en 2023. Dower a hâte de convertir au football les sceptiques australiens. "J'ai surtout hâte de leur montrer que le football est un sport absolument génial. Ils vont forcément être touchés par la fièvre du football, emportés par l'ambiance des supporters, les chants, la rivalité amicale qui va envahir nos rues", prévoit-elle.

"J'ai eu la chance d'assister sur place aux quatre dernières Coupes du Monde Féminine et de voir la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, donc j'ai hâte de voir mes amis, ma famille et tous les Australiens avoir l'occasion de vivre ça en direct, chez nous. Le reste du monde adore tellement le foot que ce sera l'occasion rêvée pour que les Australiens comprennent enfin pourquoi c'est si important", conclut-elle.

Australia U-17 women's national team coach Rae Dower

Explorer le sujet

Articles recommandés

Abiha Haider (Pakistan)

Les femmes dans le football

Haider saisit sa chance et montre l'exemple

12 août 2020

School visit by Fiji at 2019 OFC U-19 Women's Championship

Football Féminin

Changement de cap dans le Pacifique 

03 sept. 2020

Maha Janoud, Head of Women’s Football, Oman Football Association 

Les Femmes dans le Football

Janoud fait tomber les barrières

02 déc. 2020

The Australia women's football team played their first match in 1979

C'est arrivé un...

6 octobre 1979 : Et naquirent les Matildas...

06 oct. 2019

Jill Ellis prepares for a training session during the 2018 SheBelieves Cup

Football Féminin

Ellis parie sur l'entraînement au féminin

06 déc. 2020