Football Féminin - Clubs

Habitude française, bataille anglaise et suspense australien

W-League Semi Final - Melbourne City v Western Sydney
© Getty Images
  • Hoffenheim crée la surprise en Allemagne
  • Un suspense haletant en WSL
  • Une finale très attendue en Australie

FIFA.com fait le point sur les différents championnats féminins dans le monde. Quelles équipes ont bien commencé l’année ? Qui a su déjouer les pronostics et quels sont les candidats aux titres ? Réponses ci-dessous.

France : Lyon vers un quatorzième titre ?

À ce stade de la saison, il n’est pas vraiment surprenant de voir l’Olympique Lyonnais figurer parmi les favoris à sa propre succession. Depuis l’exercice 2006/07, aucune équipe n’a réussi à briser la suprématie des Rhodaniennes. Au soir de la 16ème journée, les joueuses de Jean-Luc Vasseur sont toujours invaincues et confortablement installées en pole position, avec 44 points au compteur. Jusqu'à présent, seuls Bordeaux et Dijon ont réussi à tenir l’OL en échec. En deuxième position, on retrouve le Paris Saint-Germain, comme lors des deux saisons précédentes. Le choc entre les deux poids lourds, programmé lors de la 17ème journée, dira si les Lyonnaises peuvent déjà mettre le champagne au frais ou si les Parisiennes ont les moyens de revenir à hauteur de leurs rivales.

Les deux formations sont, par ailleurs, toujours engagées en Coupe de France féminine. En demi-finale, Lyon affrontera Guingamp, tandis que le PSG donnera la réplique à Bordeaux. Le club de la capitale a remporté cette compétition pour la dernière fois en 2018. Son adversaire en finale ? L’Olympique Lyonnais.

2004

La section féminine de l’Olympique Lyonnais existe depuis 2004. Au cours de cette période, elle a remporté 13 championnats de France, huit Coupes de France et six Ligues des champions féminines de l’UEFA. En outre, 15 membres de l’effectif actuel ont participé à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ avec leurs équipes nationales respectives.

Angleterre : Manchester City, Chelsea et Arsenal à la lutte

La Women’s Super League fait durer le suspense. Trois équipes sont toujours concernées par la lutte pour le titre : Manchester City WFC (40 points), Chelsea Women (39) et Arsenal WFC (36), vainqueur du dernier championnat. Disputé le 23 février dernier, le match au sommet entre les deux premiers du classement, City et Chelsea, a tenu toutes ses promesses. En l’absence de vainqueur (3-3), la course reste ouverte. En donnant l’avantage (2-1) aux Citizens à la 60ème minute, Georgia Stanway a également signé le 2 000ème but de l’histoire de la WSL.

Le saviez-vous ?

Chelsea s’est adjugé le premier titre de la saison. En finale de la WSL Cup, les joueuses d’Emma Hayes ont dominé Arsenal 2-1. Buts : Bethany England (9ème et 90ème +2)

Allemagne : Hoffenheim surprend, Wolfsbourg s'envole

Depuis quelques années, la Bundesliga était dominée par le Bayern Munich et le VfL Wolfsbourg. Depuis 2013, les deux clubs se sont partagé tous les titres de champion. Mais cette fois, le TSG 1899 Hoffenheim se mêle à la lutte pour le titre. L’équipe entraînée par Jürgen Ehrmann occupe la troisième place du classement, à une longueur du Bayern, et espère une qualification pour la Ligue des champions. À la trêve hivernale, la révélation de la saison comptait déjà plus de points que sur l’ensemble de l’exercice précédent. Toutefois, Hoffenheim a perdu deux matches contre le champion en titre Wolfsbourg, seule équipe contre laquelle il n’a jamais pris le moindre point. Les Wölfinnen disposent donc d'une confortable avance sur leurs plus proches rivales.

Le saviez-vous ?

Pernille Harder (VfL Wolfsbourg) est en tête du classement des buteuses, avec 22 réalisations. Lors de la 14ème journée, la Joueuse européenne de l’année 2018 a disputé son 100ème match officiel sous les couleurs de Wolfsbourg. Son compteur affichait alors 92 unités.

Australie : Plus que deux...

La W-League entre dans une phase décisive. Le titre de champion se jouera entre le Syndey FC et Melbourne City, les deux clubs qualifiés pour la finale. Au tour précédent, Syndey s’est imposé sur la plus petite des marges devant Melbourne Victory, grâce à Veronica Latsko. Dans l’autre affiche, Melbourne City a dominé Western Sydney Wanderers 5-1. Claire Emslie, ‎Kyah Simon deux fois, et Rebekah Stott ont marqué pour City, le cinquième but étant l’œuvre de la malheureuse Courtney Nevin contre son camp. L’équipe qui remportera la finale sera la première à compter quatre titres en Westfield W-League.

Melbourne City a bouclé la saison régulière avec 11 victoires et un nul en 12 matches. Ses 11 points d’avance sur son premier poursuivant, Melbourne Victory, constituent par ailleurs un nouveau record dans l’histoire de la compétition. Sydney, le tenant du titre, a dû se contenter de la troisième place avec 22 points devant Western Sydney Wanderers, à la différence de buts.

À retenir :

  • La nouvelle saison n’a pas encore débuté aux États-Unis, en Suède, au Danemark et en Norvège.
  • En Suisse, le Servette FC Chenois Féminin compte quatre points d’avance sur le FC Zurich au lendemain de sa victoire sur son rival. Les Zurichoises ont remporté les deux derniers championnats et comptent neuf titres de championnes au total. Les deux formations s’affronteront par ailleurs en demi-finale de la Coupe de Suisse.
  • Situation stable en Espagne, où le titre se jouera certainement entre le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid, comme les années précédentes.
  • Enfin, aux Pays-Bas, vice-champions du monde, le PSV Eindhoven compte sept longueurs d’avance sur son premier poursuivant, l’Ajax Amsterdam.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Megan Rapinoe #15 of the United States celebrates a goal by Christen Press #23 against Japan 

Football Féminin

Cadors titrés et tournois contrariés

12 mars 2020

deaf starlets fc

#WeLiveFootball

Créativité, unité et ubuntu

10 mars 2020

Marta of Brazil reacts following the 2019 

Football Féminin - Brésil

Marta : "Le talent sans l'effort ne mène à rien"  

08 mars 2020