Football féminin

Khatun et le Bangladesh, promesses tenues !

Bangladesh women team captain Sabina Khatun
© Others
  • Âgée de 26 ans, Sabina Khatun est capitaine du Bangladesh
  • L'attaquante a inscrit 19 buts en 37 matches internationaux
  • Elle souhaite devenir entraîneur après avoir raccroché les crampons

Sabina Khatun reçoit sa toute première convocation il y a une décennie quand la Fédération de football du Bangladesh (BFF) lance la première équipe nationale féminine du pays. Dix ans plus tard, âgée de 26 ans, elle en est la capitaine. Avec 19 buts au compteur en 37 matches internationaux, c'est même une véritable légende du football féminin dans son pays.

Tout commence en 2009 quand, à l'âge de 15 ans, Khatun, à l'époque fan invétérée de Marta, participe au championnat féminin national sous les couleurs du district de Satkhira. L'adolescente épate les spectateurs à coup de buts et de passes décisives. Elle gagne alors le droit de représenter le Bangladesh VDP au dernier tour qui a lieu dans la capitale, Dhaka.

À l'époque, la BFF parcourt tout le pays à la recherche de jeunes joueuses talentueuses afin de fonder la première équipe nationale féminine pour les Jeux d'Asie du Sud 2010, organisé en janvier, à Dhaka. La prometteuse attaquante est donc convoquée. Le tournoi régional devient alors un véritable tremplin pour l'équipe du Bangladesh en devenir. Elles ont beau disputer leur tout premier tournoi international, Khatun et Cie. ne tremblent pas et décrochent deux victoires en quatre matches pour terminer sur la troisième marche du podium.

"C'est là que ma carrière de footballeuse a commencé", raconte l'attaquante des Bashundhara Kings à FIFA.com. "Ce fut une campagne mémorable pour nous : c'était la première fois que le football féminin se jouait aux Jeux d'Asie du Sud 2010 et l'équipe féminine du Bangladesh y faisait ses débuts internationaux. Ce fut une étape très importante pour l'équipe et pour moi."

Bangladesh women national team striker Sabina Khatun celebrates after scoring a goal
© Others

La remarquable année 2010 de Khatun se termine comme elle a commencé puisque la future star représente à nouveau son pays dans une autre grande compétition régionale, le Championnat féminin de la SAFF 2010 en décembre. Khatun, auteure de ses premiers buts (un doublé) contre le Bhoutan dans un match de préparation au tournoi, inscrit son nom au tableau d'affichage à trois reprises et aide ainsi le Bangladesh à atteindre le dernier carré. Elle n'a a alors que 16 ans.

"Je ne sais pas si je suis la plus jeune buteuse internationale dans l'histoire de notre équipe", se demande-t-elle. "Toutes les joueuses de l'équipe étaient très jeunes. Mais j'étais évidemment très heureuse de marquer dans une compétition comme le Championnat de la SAFF."

Développement dans la région

Depuis toujours, le Bangladesh a choisi la scène régionale pour développer son équipe nationale. Tout comme Khatun. Une stratégie gagnante puisqu'en 2016, les Bangladaises terminent deuxièmes au Championnat féminin de la SAFF. Khatun, déjà cadre de l'équipe, inscrit la bagatelle de huit buts, dont un quintuplé dans une victoire 6-0 sur l'Afghanistan.

"C'est jusqu'à présent le plus grand accomplissement de notre équipe nationale", observe-t-elle. "On a fini deuxièmes, mais maintenant, j'espère gagner notre premier titre, soit en Championnat féminin de la SAFF, soit aux Jeux d'Asie du Sud. Ce serait le summum de ma carrière."

Au lancement du championnat de football féminin du Bangladesh en 2011, Khatun explose sur la scène nationale. Elle fait trembler les filets à 25 reprises et offre au club de Sheikh Jamal Dhanmondi le tout premier titre de l'histoire, en plus de décrocher le Soulier d'or. Elle part ensuite chez les géantes du Dhaka Mohammedan en 2013 où elle remporte à nouveau le championnat dès sa première saison, avant des expériences réussies aux Maldives et en Inde

Cette saison, le championnat bangladais a forcément été suspendu après cinq journées en raison de la pandémie de COVID-19, mais Khatun de retour au pays avec déjà 15 buts au compteur, est largement en tête du classement des buteuses. Et son club de Bashundhara Kings est leader.

Un futur d'entraîneur

Aujourd'hui, Khatun est source d'inspiration pour les jeunes générations du Bangladesh alors que le football féminin réalise des progrès fulgurants. La star, quant à elle, estime qu'elle doit son succès au développement rapide du football féminin dans le pays au cours des dix dernières années.

"Avant, le football féminin rencontrait beaucoup d'obstacles", se souvient-elle. "Les gens n'acceptaient pas qu'une fille coure et joue, et qu'elle porte un short sur le terrain. Aujourd'hui, c'est devenu plus facile. Nous avons appris à gérer ces difficultés et nos succès nous ont aidées."

Après toutes ses expériences en tant que joueuse, il est naturel que Khatun souhaite à l'avenir aider les jeunes futures stars."Quand j'aurai fini de jouer, je veux être entraîneur. J'ai passé ma licence d'entraîneur AFC B. J'espère qu'il y aura suffisamment de compétitions pour les filles pour que nous puissions continuer à connaître le succès" conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Nepal women's national team striker Sabitra Bhandari

Football Féminin - Népal

Bhandari pieds nus sur le chemin du succès

31 mai 2020

Philippines' young striker Alisha del Campo in action

Football Féminin - Philippines

Del Campo, présent et futur de l'attaque philippine

21 juil. 2020

Myanmar women team's top-scorer Win Theingi Tun

Football Féminin

Win, buteuse star du Myanmar

05 juil. 2020

Australian full-back Steph Catley in Sydney after the 2023 FIFA Women's World Cup Host Announcement

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™

Catley : "2023 changera à jamais le football en Australie"

07 juil. 2020