Ligue des champions féminine de l'UEFA

L'Europe à la chasse au Lyon en Espagne

Vicky Losada of Barcelona and Amanda Sampedro of Atlético poses
  • Interrompue en raison du Covid-19, la Ligue des champions féminine fait son retour
  • Bilbao et Saint-Sébastien accueilleront la phase finale du 21 au 30 août
  • Les capitaines du FC Barcelone et de l’Atlético évoquent la course à la succession de Lyon

Les pelouses de San Mamés et d’Anoeta sont taillées au millimètre. Dans 24 heures, la Ligue des champions féminine de l’UEFA fera son retour, avec pour décor deux des stades les plus modernes d’Espagne. Durant les neuf prochains jours, les huit meilleures écuries européennes se disputeront la couronne continentale dans des confrontations simples à élimination directe, un format inédit.

Quadruple tenant du titre, l’Olympique lyonnais s’affirme comme l’équipe à battre. Cependant, le Paris Saint-Germain, le Bayern Munich, Wolfsbourg, Arsenal et la surprenante formation de Glasgow City sont décidés à briser cette hégémonie. Également de la partie, le FC Barcelone, finaliste l’an passé, et l’Atlético de Madrid, qui fera sa toute première apparition en quarts de finale, ouvriront le bal européen à l’occasion d’une confrontation ibérique inédite.

À quelques heures du coup d’envoi de cette phase finale, Amanda Sampedro, capitaine de l’Atleti, et Vicky Losada, son homologue au Barça, se confient à propos de cette compétition plus espagnole que jamais.

🗓 Calendrier des matches

Tour Où et Quand ? Match
Quart de finale 21 août, Anoeta Glasgow City 🆚 Wolfsbourg
Quart de finale 21 août, San Mamés Atlético de Madrid 🆚 FC Barcelone
Quart de finale 22 août, Anoeta Arsenal 🆚 Paris Saint-Germain
Quart de finale 22 août, San Mamés Lyon 🆚 Bayern Munich
Demi-Finale 2 25 août, Anoeta Glasgow/Wolfsbourg 🆚 Atlético/Barcelone
Demi-Finale 1 26 août, San Mamés Arsenal/PSG 🆚 Lyon/Bayern
Finale 30 août, Anoeta Vainqueur DF2 🆚 Vainqueur DF1
Amanda Sampedro, player of Atletico de Madrid from Spain, signs autographs
© imago images

Un Clásico en lever de rideau

Après des années de rivalité dans toutes les compétitions nationales, Rojiblancas et Blaugranas croiseront pour la première fois le fer dans un tournoi européen. "Il n’y a rien de tel qu’un choc Atlético-Barcelone en Ligue des champions pour débuter la saison", se réjouit Vicky Losada. "La tenue de cette rencontre en Espagne est également une bonne chose pour le football féminin national", ajoute la capitaine barcelonaise, qui parle en connaissance de cause. Après avoir évolué aux États-Unis et en Angleterre, la milieu de terrain a pu constater les énormes progrès du football féminin espagnol depuis son retour au Barça en 2016.

Arrivée à l’Atlético de Madrid à tout juste neuf ans et symbole du club, Amanda Sampedro confirme ces propos. "C’est une excellente période pour le football féminin espagnol, qui revient sur le devant de la scène et aura un représentant en demi-finale. J’espère que ce sera l’Atleti."

Players of FC Barcelona, Barca celebrates the victory 
© imago images

🤔 Avantage aux Blaugranas

Jouissant d’un effectif renforcé et d’une suprématie couronnée par un titre en Liga la saison passée, le FC Barcelone s’annonce comme le favori de ce duel. Bien que consciente de cette supériorité, Losada veut écarter tout excès de confiance : "Dans ce format en confrontation simple, nous n’avons pas le droit à l’erreur. Il faudra tout donner."

De son côté, l’Atlético de Madrid aborde cette rencontre avec un groupe fortement diminué : cinq joueuses, dont plusieurs titulaires, ont été testées positives au Covid-19 ces derniers jours et mises en quarantaine. "Ce n’est pas facile, mais il faut aller de l’avant", lance Sampedro. "Le Barça est plus favori que jamais. Mais dans un tel format, nous n’avons rien à perdre. Nous allons laisser tout cela de côté et nous battre corps et âme. Disputer un quart de finale est déjà merveilleux pour nous."

La capitaine colchonera espère créer la surprise grâce à la "force mentale" ainsi qu’à la "résistance" de son équipe.

Team of Olympique Lyonnais celebrate the victory
© Getty Images

🏆 Lyon face au reste de l’Europe

L’Olympique lyonnais parviendra-t-il à s’adjuger un cinquième sacre consécutif ? Ayant essuyé une lourde défaite (4-1) face aux Françaises lors de la finale de l’édition 2019, Losada connaît bien les Fenottes. "Elles proposent un jeu très intense et finissent toujours par prendre le dessus sur leur adversaire. Elles ont également beaucoup d’expérience en Ligue des champions. Lyon est clairement l’équipe à battre."

Si Sampedro considère également les Lyonnaises comme les grandes favorites, elle n’écarte pas la possibilité d’un coup de théâtre : "Ce serait bien que la couronne change de tête et que d’autres équipes soient mises en avant. Cette compétition sera très disputée, et ce dès les quarts de finale. Ce tournoi sera formidable et fera beaucoup parler", prévoit-elle.

Losada est-elle tentée par une revanche de l’an passé ? "Nous devons d’abord nous concentrer sur notre match contre l’Atlético. Nous sommes encore en pré-saison. Cette année sera compliquée et il faudra garder les pieds sur terre. Mais une finale de Ligue des champions face à Lyon, ça ne se refuse pas", conclut-elle.

🤓 Le saviez-vous ?

  • Club le plus titré du tournoi, l’Olympique lyonnais a remporté six éditions, dont les quatre dernières.
  • Seulement deux autres équipes parmi celles qui disputeront cette phase finale ont déjà soulevé le trophée européen : Wolfsbourg (2013 et 2014) et Arsenal (2007).
  • Tandis que le FC Barcelone (2019) et le PSG (2015 et 2017) ont déjà atteint la finale, le Bayern Munich n’a jamais passé le dernier carré.
  • L’Atlético de Madrid disputera le premier quart de finale de son histoire.
  • Bilbao et Saint-Sébastien, les deux villes hôtes choisies pour accueillir cette phase finale, entretiennent une grande tradition du football féminin. Leurs clubs, l’Athletic Club et la Real Sociedad, comptent de nombreux supporters.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Shanice van de Sanden and Lyon celebrate victory in the UEFA Women's Champions League final

Football Féminin - Pays-Bas

Van de Sanden : "Je suis une joueuse faite pour les finales"

09 août 2020

Glasgow City players celebrate after a penalty shoot out victory during the UEFA Women's Champions League Round of 16 Second Leg match between Glasgow City and Brondby IF.

Football Féminin - Écosse

Glasgow City, l’excellence dans l’exception

17 mars 2020

Danish forward Pernille Harder (10) pictured celebrating her goal with Danish defender Sofie Svava (23) at the 2020 Algarve Cup.

Football Féminin - Danemark

Le meilleur reste à venir pour Harder

16 juin 2020

Cecilia Santiago of PSV gives instructions to her team-mates

Football Féminin - Mexique

Santiago en terrain mexicain au PSV

14 juin 2020