Football Féminin - Rép. kirghize

La FIFA au soutien des ambitions de la République kirghize

Kyrgyz women's football project
  • La République kirghize se mobilise pour développer son football féminin.
  • La nation centrasiatique participe au Programme de développement féminin de la FIFA.
  • Entretien avec Begimai Omuralijeva, directrice de l’association du football féminin.

Après avoir obtenu la reconnaissance internationale en disputant sa première Coupe d’Asie de l’AFC en 2019, la République kirghize entend désormais construire son football féminin. La Fédération kirghize de football (KFU) est récemment devenue la première fédération nationale à mettre en œuvre un projet de football de base en utilisant des fonds et des ressources du Programme de développement féminin de la FIFA.

Conformément à la Stratégie de la FIFA pour le football féminin, cette initiative vise à donner à toutes les associations membres de la planète la possibilité d’obtenir des ressources supplémentaires et la contribution d’experts spécialisés pour développer leur football féminin. Le programme propose des solutions sur mesure adaptées aux contextes locaux.

La République kirghize va participer aux qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie Nouvelle-Zélande 2023™ cette année. Mais les dirigeants de la fédération sont animés par un objectif plus vaste, qui est de construire de solides fondations pour le football féminin et, pourquoi pas, de faire naître les stars de demain.

C’est avec cet objectif en tête que des festivals de football destinés aux filles ont débuté ce mois-ci à Och dans le cadre d’une tournée qui a parcouru d’autres villes en avril et arrivera à la capitale, Bichkek, plus tard dans la semaine. L’objet de cette tournée est de présenter le football de manière ludique et sous ses différents formats.

Bâtir un tremplin solide

La République kirghize recense actuellement 39 équipes féminines, dont certaines évoluent dans un championnat national. À moyen terme, les dirigeants ont très bon espoir d’augmenter ce nombre. "Le football féminin dans la République kirghize a le vent en poupe, il gagne en popularité de jour en jour", indique à FIFA.com Begimai Omuralijeva, directrice de l’association du football féminin du pays. "Quatorze entraîneurs de football de base sont chargés d’augmenter le nombre de filles pratiquant le football. La fédération kirghize de football ainsi que l’association de football féminin de la République kirghize déploient de gros efforts pour développer au maximum le potentiel du football féminin dans le pays. Nous entendons aussi augmenter la participation et l’implication à tous les niveaux."

Le nombre de filles jouant au football est en augmentation. Il y a de plus en plus de filles qui veulent jouer, les parents sont intéressés et ils accompagnent eux-mêmes leurs enfants à l’entraînement. La Fédération kirghize de football et l’association du football féminin de la République kirghize œuvrent au renforcement de l’image du football féminin par le biais de partenariats avec des plateformes médias et des organes de presse de premier plan du pays. "Notre équipe réalise un travail fantastique s’agissant de la diffusion du bon message à notre société, et de la sensibilisation par le biais des réseaux sociaux et des campagnes médias", assure Omuralijeva.

Faire tomber les barrières

La KFU s’attache également à augmenter la participation, à améliorer la formation des entraîneurs, et à "donner une source d’inspiration aux jeunes filles et diffuser le bon message à travers le pays".

Et Omuralijeva d’ajouter que le football a prouvé qu’il était un outil très précieux pour dépasser les barrières culturelles. "Notre pays n’est pas épargné par les problèmes et stéréotypes culturels, mais il faut souligner que le football n’a pas son pareil pour dépasser les barrières culturelles et sociales auxquelles les femmes et les filles sont confrontées."

La FIFA lance un programme global de développement du football féminin

Lire également

La FIFA lance un programme global de développement du football féminin

La FIFA a lancé le programme de développement féminin pour les associations membres en septembre dernier, afin d’encourager le développement de la discipline et de permettre aux fédérations d’obtenir des ressources supplémentaires et une expertise technique pour faire évoluer le football féminin au niveau national.

Sous réserve de remplir les conditions fixées, les associations membres peuvent choisir entre huit programmes individuels, à condition que ceux-ci s'inscrivent dans leur stratégie de développement pour le football féminin.

Explorer le sujet

Articles recommandés