Colloque sur le Football Féminin

Les conclusions de la #FIFAWFC2019

© Getty Images

La dernière journée de la Convention du Football Féminin de la FIFA 2019 s'est déroulée en présence de dirigeants politiques, de personnes concernées de la société civile et d'éminentes personnalités internationales.

Lors de la dernière session, un Protocole d'accord a été signé entre la FIFA et l'ONU Femmes, dans lequel les deux organisations ont convenu d'unir leurs forces à travers le football au profit des femmes du monde entier.

"J'espère que ce Mémorandum nous servira de caisse de résonance, car le pouvoir du football de toucher les gens est plus fort que tout discours à l'ONU. Il enlèvera toutes les barrières qui nous empêchent d'atteindre le cœur des filles. Par le sport, elles éprouvent de la joie et veulent imiter ce qu'elles voient sur le terrain. On dit que l'on se souvient toujours de ce que quelqu'un vous fait ressentir, beaucoup plus en tout cas que de ce qu'il vous dit. Et le sport provoque des sentiments. C'est pourquoi il s'agit d'une plateforme tellement importante", a déclaré **Phumzile Mlambo-Ngcuka**, Secrétaire générale adjointe des Nations unies et Directrice exécutive d'ONU Femmes.

Vous pouvez voir tous les exposés et les discours de la dernière journée dans cette vidéo. Nous reproduisons ici quelques-uns des messages les plus pertinents.

"Il y a deux ans, au Congrès de la FIFA, j'ai proposé la création d'une ligue mondiale féminine parce que le football de sélections est le catalyseur du football féminin et nous le verrons à cette Coupe du Monde. Ce projet a été provisoirement suspendu, mais nous allons le remettre sur la table, avec plus de force et de détermination que jamais. Et nous devons repenser à la Coupe du Monde Féminine des Clubs. Le football féminin d'élite, comparé au football masculin, a déjà une ampleur véritablement mondiale" - Gianni Infantino, Président de la FIFA

"Sois si forte et si brillante que tu ne puisses plus être ignorée" - Sahle-Work Zewde, Président de l'Éthiopie

"Cette Coupe du Monde est une grande opportunité. Espérons que cela éveillera la vocation d'un plus grand nombre de filles de vouloir devenir arbitres, entraîneurs, directrices dans nos clubs et nos fédérations. Le sport a besoin des femmes pour apporter une nouvelle mentalité" - Roxana Maracineanu, ministre française des Sports

"Nous devons comprendre le pouvoir que nous avons dans cette salle et grâce à ce sport de changer la vie de nombreuses filles. Il ne faut pas le prendre à la légère. Je suis l'exemple vivant de ce que le football peut faire. Il m'a mise en contact avec des gens merveilleux, il m'a mise au défi physiquement, mentalement et émotionnellement, de donner plus, d'être meilleure. Cela m'a permis de créer une Fondation pour aider beaucoup de gens. Le football n'est pas qu'un jeu" - Mia Hamm, FIFA Legend et championne du monde avec les États-Unis

"J'ai huit pays actifs dans la zone de paix et les huit directrices de projets sont des femmes, non pas parce que nous voulons qu'elles soient des femmes, mais parce qu'elles sont meilleures, elles sont déjà devenues des modèles. L'une d'entre elles vient d'être nommée Directrice générale adjointe de la Fédération du Vanuatu" - Franck Castillo, Secrétaire général de l'OFC

"Nous voulons une société plus inclusive, plus prospère, plus instruite, plus compétitive et pour cela nous avons besoin de la présence d'un plus grand nombre de femmes" - Marta Lucia Jimenez, Vice-présidente de la Colombie

Articles recommandés

Colloque sur le Football Féminin

Des messages passés pour la première journée

06 juin 2019

Football féminin

Les participants à la #FIFAWFC2019

01 juin 2019