Football Féminin - Espagne

Débuts et des buts attendus

Real Madrid new signings pose
© Real Madrid
  • La Liga commence en Espagne, le FC Barcelone candidat au titre
  • La grande nouveauté est l'arrivée du Real Madrid dans la compétition
  • La saison passée avait été arrêtée en raison de la pandémie

L'élite du football féminin est de retour en Espagne. Ce week-end, la Liga reprend ses droits. Elle est l'ultime grand championnat européen à débuter, après une dernière saison suspendue en raison de la pandémie et qui s'est terminée avec le FC Barcelone comme champion et aucune équipe reléguée.

Les Azulgrana ont conservé leur titre et seront une nouvelle fois favorites, avec comme principal adversaire, comme c'est le cas depuis quelques années maintenant, l'Atlético de Madrid. Parmi les principales attractions, les grands débuts dans la compétition du Real Madrid, qui vivra son baptême du feu sous la forme d'un Clásico contre le Barça.

La lutte pour le titre, les joueuses, les entraîneurs et les équipes à suivre : FIFA.com vous propose un guide complet de ce qui vous attend.

Marta Torrejon of FC Barcelona celebrates with teammates after scoring her team's 
© Getty Images

🤔 La Liga. Le saviez-vous ?

  • 18 équipes : jusqu'à ce jour, le nombre maximum de participants à ce format de la Liga était de 16. Aux clubs de la saison passée, au terme de laquelle Valence et l'Espanyol ne sont pas descendus en raison de l'interruption définitive de la compétition, viennent se joindre les deux promus Santa Teresa et Eibar.
  • 34 journées : la Liga débutera le 3 octobre, pour se conclure le 27 juin 2021.
  • 3 places européennes : pour la première fois, les équipes qui termineront aux trois premières places de la Liga seront qualifiées pour la Ligue des champions Féminine de l'UEFA de la saison suivante.
  • 2 femmes sur le banc : seulement deux équipes seront dirigées par une femme. María Pry poursuit à la tête de Levante, troisième l'an passé, et Natalia Arroyo fera ses premiers pas à la barre de la Real Sociedad.

🏆 La lutte pour le titre

L'Atleti avait gagné les trois championnats précédents, mais celui de 2020 est tombé dans l'escarcelle d'un Barça qui a affiché une supériorité incontestable et possède maintenant une longueur d'avance. Sur les 21 matches joués avant l'interruption du championnat, les Barcelonaises n'ont concédé que 2 nuls, avec un bilan de 86 buts marqués et seulement 6 encaissés.

Barcelone, c'est la colonne vertébrale de l'équipe d'Espagne - dont la meilleure buteuse de la saison dernière, Jennifer Hermoso, et la meilleure gardienne, Sandra Paños -, épaulées par des stars internationales comme Lieke Martens et Caroline Graham Hansen. Autant dire que le statut de favorites des Catalanes n'est pas usurpé.

Cela dit, l'Atleti s'est renforcé afin de tenter de lutter à armes égales avec le Barça. Ce remaniement profond, qui concerne toutes les lignes, s'incarne dans des internationales expérimentées comme la gardienne Hedvig Lindahl, la défenseuse Alia Guagni, et des joueuses prometteuses comme l'attaquante Émelyne Laurent. Cependant, les Colchoneras vont entamer la saison avec une infirmerie bien remplie, à quoi s'ajoute l'absence de Virginia Torrecilla, qui suit un traitement pour une tumeur au cerveau.

The Atletico Madrid team pose for a team photo wearing a t-shirt to show support for Virginia Torrecilla
© imago images

🤩 Les débuts les plus attendus :

Après une année de transition sous le nom de CD Tacón, le Real Madrid s'apprête à réaliser sa première saison en Liga. L'ambitieux projet de la Casa Blanca s'appuiera sur l'ossature de la saison dernière, qui comprend notamment le duo suédois Kosovare Asllani - Sofia Jakobsson, et de nombreux nouveaux visages. Les internationales espagnoles Marta Corredera et Ivana Andrés et l'internationale mexicaine Kenti Robles renforceront la défense, tandis que les jeunes Tere Abelleira et Maite Oroz seront à la manœuvre dans l'entrejeu.

Pour leur entrée en matière, les Madrilènes vont se mesurer au tout-puissant Barcelone. Ce "nouveau Clásico" peut servir de référence pour savoir à quoi peut vraiment aspirer le Real.

Real Madrid new signings pose
© Real Madrid

👏 L'équipe révélation

Alors que le Deportivo de La Corogne, nouvellement promu l'année dernière, avait fait sensation et terminé quatrième, cette année plusieurs équipes, y compris le Depor lui-même, veulent faire sensation. Le Madrid CFF, un club modeste mais qui se maintient depuis plusieurs saisons parmi l'élite, pourrait surprendre, avec comme principaux arguments les qualités de Geyse Ferreira et d'Estela Fernández, et l'expérience de l'infatigable Priscila Borja.

Avec l'arrivée de la Française Sandie Toletti et de l'Argentine Aldi Cometti, Levante peut prétendre à la troisième place et dispose d'un groupe qui peut même lui permettre d'espérer mieux.

⭐️ Joueuses à suivre

Asisat Oshoala : ses coéquipières du trio azulgrana, Hermoso et Hansen, lui volent souvent la vedette, mais il est difficile de trouver une joueuse dans ce championnat qui puisse rivaliser de vitesse et d'efficacité avec la Nigériane. Cette saison sera-t-elle celle d'Oshoala ?

Claudia Pina : championne du monde U-17 et vice-championne du monde U-20 avec l'Espagne, la jeune attaquante n'a plus besoin que de temps de jeu pour prouver son grand talent. Le temps de jeu étant une denrée rare au Barça, elle a été prêtée à Séville, où elle compte bien frapper un grand coup.

Marta Cardona : sa vivacité, ses qualités techniques et sa bonne saison à la Real Sociedad lui ont ouvert les portes successivement de l'équipe d'Espagne et aujourd'hui du Real Madrid. À 25 ans, Cardona est mûre pour relever le défi. Avec elle et Jakobsson sur l'aile, l'attaque merengue a des arguments à faire valoir.

Explorer le sujet

Articles recommandés