Football Féminin - France

Les Lyonnaises crèvent l'écran

Ada Hegerberg from Olympique Lyonnais
© imago images
  • Le documentaire Les Joueuses #paslàpourdanser sort ce 9 septembre au cinéma
  • Il suit l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais pendant trois mois
  • Il cherche à promouvoir l'égalité dans le sport

Le film Les Joueuses #paslàpourdanser sort le 9 septembre 2020 dans les salles de cinéma françaises. Ce documentaire traite d'un sujet en pleine expansion : le football féminin. Et quel meilleur ambassadeur de cette discipline que le club français aux 14 championnats de France et 7 Ligue des champions féminines de l'UEFA ?

Pendant trois mois, la réalisatrice Stéphanie Gillard a ainsi suivi l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais. Et pendant 1h27, on vit au rythme des victoires des Fenottes tout en découvrant les coulisses d'un sport moins médiatisé que son pendant masculin. On retrouve les joueuses aux entraînements, dans les vestiaires, mais également lors de moments de détente. On apprend à les connaître et on se rend compte du travail accompli. Bande annonce...

La genèse

La productrice Julie Gayet a contacté la réalisatrice Stéphanie Gillard, dont le premier film était un documentaire sur un périple de la tribu des Sioux dans le Dakota. Pour ce sujet totalement différent, la réalisatrice a dû se faire accepter. Elle raconte au quotidien Ouest France "qu'elle a eu trois semaines sans caméra pour faire connaissance. Au bout de ce temps, je suis venue avec une caméra, d’abord toute seule, puis avec mon équipe. J’avais besoin de ce temps pour comprendre comment elles fonctionnent entre elles". Le film a même eu le droit aux honneurs du festival de Cannes, pas en sélection officielle, mais au marché du film au cours duquel les productions audiovisuelles se vendent dans le monde entier.

Le message

Stéphanie Gillard a voulu transmettre un message mais de façon discrète. Pour ce faire, elle a décidé que les joueuses devaient être les actrices de leur propre film. Ici, pas d'interviews face caméra, pas de voix off. On se retrouve simplement en symbiose avec les sportives. Et on y découvre que, si les inégalités hommes/femmes se résorbent, elles sont toujours bien présentes. Entre le manque de reconnaissance, le manque de moyens et le manque de médiatisation, il y a encore du travail à faire. "Selon moi, les gens ne s’intéressent pas au football féminin parce qu’ils ne connaissent pas les joueuses. Pour qu’il y ait de l’engouement, il faut pouvoir s’identifier à des champions - championnes'" continue Gillard.

Elles en parlent

"Quand des journalistes veulent rentrer dans notre intimité, on se dit toujours, mais pourquoi ? Mais elle était cinéaste. Ce film, c’est comme nos titres, ça restera." - Sarah Bouhaddi, gardienne de but de l'Olympique Lyonnais (Ouest France)

"Ça permet de montrer le quotidien de sportives de haut niveau. On voit le travail, qu’il vente ou qu’il pleuve, les entraînements… On pense que tout est acquis à l’OL. Qu’on nous met sur le terrain et que c’est gagné. Eh bien non, il y a beaucoup de travail." - Eugénie Le Sommer, attaquante de l'Olympique Lyonnais (Ouest France)

"Pour moi, elles sont rentrées dans l'histoire du football. Pas que du foot féminin, de l'histoire du foot. Et elles sont devenues des légendes. Elles devraient être des icônes et je veux vraiment qu'on les connaisse toutes." - Julie Gayet, productrice du film (France 3)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Eugenie Le Sommer, Wendie Renard an Sarah Bouhaddi of Olympique Lyon - UEFA Women's Champions League Final

Ligue des champions féminine de l'UEFA

Lyon à part et part du Lion

31 août 2020

Shanice van de Sanden and Lyon celebrate victory in the UEFA Women's Champions League final

Football Féminin - Pays-Bas

Van de Sanden : "Je suis une joueuse faite pour les finales"

09 août 2020

Vicky Losada of Barcelona and Amanda Sampedro of Atlético poses

Ligue des champions féminine de l'UEFA

L'Europe à la chasse au Lyon en Espagne

20 août 2020