#WeLiveFootball

Les Red Flames mettent le feu aux Fan Zones

Belgium s Aline Zeler signs autographs
© imago
  • Des Fan Zones pour les matches à domicile de la Belgique féminine
  • Objectif : offrir la meilleure expérience possible aux supporters
  • Amener l'intérêt pour le football féminin au même niveau que le football masculin

Les responsables de l’équipe de Belgique féminine réservent un traitement particulier à l’occasion des matches à domicile des Red Flames dans les qualifications pour l’UEFA EURO féminin 2021 : une Fan Zone est aménagée à proximité du stade Den Dreef de Louvain pour les rencontres face à la Croatie (3 septembre), la Lituanie (12 novembre), la Suisse (14 avril 2020) et la Roumanie (18 septembre 2020).

Jamais des matches de football féminin n’avaient bénéficié d’un tel dispositif en Belgique. "L’idée est venue des Diables Rouges", explique Ertan Elibol, du département Relations supporters de la Fédération belge de football, à FIFA.com. "L’année dernière, nous avons lancé ce projet en marge des matches de l’équipe masculine contre le Kazakhstan et l’Écosse. Les retours des supporters ont été très positifs. Nous nous sommes fixé pour objectif d’amener les femmes au même niveau que les hommes. Nous nous sommes donc dit : si c’est bon pour les Diables Rouges, c’est bon aussi pour les Red Flames."

Les Fan Zones ouvrent leurs portes 90 minutes avant le coup d’envoi de la rencontre. Un DJ propose une sélection de musiques, et les visiteurs disposent d’un terrain de panna, football de rue dans lequel deux joueurs se défient en un contre un, mais qui peut accueillir jusqu’à cinq joueurs par équipe. On trouve également un photomaton ou encore une piste de bowling. Bien entendu, la gastronomie est aussi au rendez-vous. "Nous sommes au pays de la frite", rappelle Elibol en souriant. "Nous avons aussi des pâtes, des légumes et bien d’autres choses. Tout le monde trouvera son bonheur."

Toutes les personnes qui se rendent au stade peuvent accéder à la Fan Zone. Celle-ci se trouve directement après le contrôle des billets. "Notre objectif est de faire rentrer les supporters le plus tôt possible, afin qu’ils profitent de la nourriture et de la musique. Nous essayons de recruter les meilleurs DJ du moment, au niveau national et international. Ils entreront en scène avant le coup d’envoi et après la partie. De cette façon, les supporters pourront profiter de la musique avant et après le match."

Elibol ne ménage pas ses efforts pour faire de ces Fan Zones un espace unique en son genre. "J’ai fait beaucoup de recherches et je ne veux pas me contenter de copier ce que j’ai vu en Allemagne ou en Suisse, par exemple. Je ne voulais pas appliquer le principe selon lequel on peut tout importer tel quel en Belgique. Ça ne me plaît pas trop. Je veux savoir qui sont nos supporters. Comment se rendent-ils au stade ? Quel âge ont-ils ? Qu’est-ce qu’ils aiment ? S’ils sont jeunes, on peut peut-être les encourager à jouer au football", détaille-t-il.

Les Fan Zones seront-elles maintenues une fois les qualifications pour l’UEFA EURO féminin 2021 terminées ? Elibol répond sans hésiter : "Le projet va se poursuivre, évidemment ! Avant le début des qualifications pour l’Euro 2021, il n’y avait rien. Si vous vouliez voir un match des Red Flames, il fallait vous contenter de l’action sur le terrain. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé cette initiative avec l’équipe masculine. Nous comptons poursuivre sur cette voie et faire de même avec les Red Flames. Tout ce que nous faisons pour l’équipe masculine, nous le faisons aussi pour l’équipe féminine. J’ai un projet intéressant à mener à bien et je vais faire en sorte que les supporters puissent vivre la meilleure expérience possible", conclut-il.

Belgium s Aline Zeler signs autographs and makes selfies after winning a soccer game 
© imago

Articles recommandés

Alexandra Popp of Germany celebrates the goal 

Football Féminin

Un mois au féminin : août 2019

02 sept. 2019