Les Femmes dans le Football

Louis en mission grâce à sa passion

Freya Louis FFF_HeadCoach 
  • Freya Louis a fait de sa passion un métier
  • En août, elle est devenue la première femme à entraîner la Football Fun Factory
  • Son objectif : développer le football féminin

Lorsqu’elle s’est vue proposer de devenir la première femme à entraîner la Football Fun Factory, Freya Louis n’a pas hésité bien longtemps. "Mon activité sur les réseaux sociaux et mon rôle au sein du Needham Market Football Club et de la Needham Market Academy ont attiré l’attention des dirigeants. Ils m’ont contactée directement pour m’expliquer ce qu’est la Football Fun Factory", explique-t-elle à FIFA.com.

Cette institution a été créée pour offrir aux garçons et aux jeunes filles de tous âges et de tous niveaux des expériences incroyables, pour les aider à surmonter tous les obstacles et pour mettre la passion de tout un pays au service du progrès social. "Nous ne promettons pas aux enfants qu’ils deviendront un jour footballeurs professionnels. Nous sommes là pour leur enseigner des compétences qui trouveront une utilité dans leur vie de tous les jours. C’est quelque chose de très important pour les petits âgés de cinq à 12 ans", précise Louis. "Mes interlocuteurs m’ont dit : ‘C’est une chance de travailler à plein temps dans le football. Votre passion pour le football saute aux yeux. Vous avez l’occasion de devenir votre propre patronne et d’agir pour le bien de la communauté’. Je pouvais difficilement dire non ! C’était une opportunité à saisir. Si je ne l’avais pas fait, j’aurais eu des regrets."

La Football Fun Factory en bref

Créée en 2017 par James Cutting, la Football Fun Factory propose des expériences innovantes, instructives et motivantes à des enfants de tous âges, de tous niveaux et de tous horizons. Les activités sont variées : des classes de vacances aux apprentissages pour les tout-petits, en passant par le développement par le football ou les fêtes d’anniversaire. Toutes les séances sont dirigées par des entraîneurs de football qualifiés. Pour aider les enfants à améliorer leur jeu, ils proposent un mélange d’ateliers techniques et ludiques, dans un environnement informel et détendu.

NMFC Manager announcement 2018 with Academy Director Robert Peace

Accompagner la croissance du football féminin à la base

Louis a découvert très tôt sa passion pour le football. Le long de la ligne de touche, elle encourageait sa grande sœur à chacune de ses prises de balle. "J’ai toujours joué au foot et j’adore ça. Je voulais absolument ressembler à ma grande sœur. J’ai porté le brassard de capitaine pendant une bonne partie de ma carrière", raconte celle qui a dû faire une pause de deux ans à l’issue de son 16ème anniversaire, faute d'amies qui partageaient sa passion "Je me suis rendu compte que j’avais fait une erreur et que le terrain me manquait terriblement. Je suis donc retournée dans mon club. J’y passé quelques années, puis j’ai intégré le Needham Market FC, où je suis devenue responsable de la section féminine."

En 2019, Louis est nommée responsable du développement pour les jeunes filles et les femmes du club du et centre de formation, afin de superviser l’ensemble du département. Elle s'est attachée à aider les filles à bien négocier la transition entre le football de jeunes et le football féminin proprement dit.

Si Louis n’a rien perdu de sa passion pour le football, petit à petit, elle a pris conscience de la nécessité de concentrer ses efforts en dehors du terrain. Elle a ainsi passé des centaines d’heures à créer et alimenter son site Internet #HappyGaffer. Son objectif était clair dès le départ : accompagner la croissance du football féminin à la base. "Il fallait des gens comme moi pour porter la voix du football féminin à la base et à tous les niveaux, afin de contribuer au développement de la discipline", lance-t-elle avec conviction. "Si nous ne sommes pas prêtes à prendre nos responsabilités quand les choses ne vont pas bien, le football féminin n’a aucune chance d’évoluer dans le bon sens."

C'est un grand honneur pour moi d'être la première entraîneur-chef. C'est un grand honneur, mais aussi une grande responsabilité. Non seulement j'essaie de faire une différence pour les enfants de ma communauté, mais j'essaie d'impliquer plus de femmes pour prendre une part active dans le sport

Freya Louis

Être passionnée et travailler dur

Louis est persuadée que les personnes qui s'investissent en dehors du terrain sont un exemple à suivre, non seulement pour les enfants et les joueuses, mais aussi pour l’ensemble de la société. Elle espère contribuer à faire tomber des barrières, en encourageant d’autres femmes à s’investir dans le football. "Il y a encore beaucoup d'idées reçues dans ce secteur", admet-elle. "Par exemple, l’autre jour, je suis allée à la rencontre de mon homologue de l’équipe adverse. Il m’a renvoyée car il voulait rencontrer notre responsable... Pas de chance, je suis directrice générale ! Il m’a ignorée parce que je suis une femme et qu’il ne pouvait pas imaginer un instant que j’occupe un poste de responsabilité important en dehors du terrain. C’est le genre d'obstacles que nous devons encore faire tomber."

"Il est important à mes yeux de montrer que les femmes peuvent travailler dans le football, même si elles n’ont pas de formation professionnelle", juge-t-elle. "Je suis devenue la première femme à entraîner à la Football Fun Factory. Pourtant, je ne viens absolument pas du milieu professionnel. Mais je travaille dur, j’aime le jeu et j’ai envie de contribuer à son évolution. Nous devons montrer aux jeunes filles et aux femmes de tous âges qu’elles peuvent s’investir dans le football. C’est essentiel. Il n’est pas nécessaire d’avoir un suivi un parcours professionnel, ni d’être titulaire d'un Licence A de l’UEFA. Si vous êtes passionnée et que vous êtes prête à travailler dur, vous avez votre place", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Laura Doyle in a promotional shot

Les Femmes dans le Football

Doyle trouve sa voie grâce à sa voix

02 sept. 2020

Reshmin Chowdhury, Rachel Yankey and Rachel Brown-Finnis report pitchside for BT Sport ahead the WSL match between Arsenal Women and Manchester City at Meadow Park on May 11, 2019 in Borehamwood, England.

Les Femmes dans le Football

Brown-Finnis, entre cran et petit écran

26 août 2020

Giulia Gwinn

Football Féminin - Allemagne

Gwinn poursuit sa progression et affirme ses ambitions

05 sept. 2020