Football Féminin - États-Unis

McDonald, la couleur du succès

Jessica McDonald of the USA poses with the Women's World Cup trophy
© Getty Images
  • Le Black History Month a lieu au mois de février
  • À cette occasion, FIFA.com a rencontré Jessica McDonald
  • L’attaquante américaine évoque l’héritage de Briana Scurry, Kim Crabbe et Sandi Gordon

À 11 ans, Jessica McDonald, championne du monde en titre, a suivi avec passion les exploits de Briana Scurry lors de la conquête du titre mondial par les États-Unis domicile. Ces souvenirs l'ont marquée tout autant que l’histoire du football féminin.

"Elle crevait l’écran", explique McDonald au micro de FIFA.com. "Ce n’était pas seulement parce qu’elle était dans le but ; elle dominait vraiment son sujet. Pour une petite fille noire, c’était vraiment exceptionnel de voir une athlète comme elle réussir de telles choses. C’est la raison pour laquelle je l’ai toujours admirée, même si je ne suis pas devenue gardienne. J’ai toujours été impressionnée par son charisme et ce qu’elle dégageait, sur le terrain comme en dehors."

"Je me souviens de cet arrêt incroyable en finale de la Coupe du Monde 1999 contre la RP Chine. Au-delà du geste lui-même, c’est sa réaction que je garde en mémoire. Aujourd’hui encore, ça me donne la chair de poule. Sur le moment, je me suis sentie gonflée à bloc. J’avais le sentiment d’avoir assisté à un moment historique et j’en ai ressenti un immense bonheur."

Phenomenal Woman

Scurry n’est pas la première joueuse noire à avoir intégré les rangs de la sélection nationale américaine. Avant elle, Kim Crabbe et Sandi Gordon ont posé les premiers jalons. Crabbe restera comme la première femme de couleur convoquée en équipe nationale, en 1986. Gordon, elle, est devenue la première joueuse noire à disputer un match officiel l’année suivante.

Mais d'autres figures historiques ont aussi inspiré McDonald. L’an dernier, pendant la SheBelieves Cup, on a pu lire le nom de la regrettée Maya Angelou sur son maillot. "J’ai entendu pour la première fois son poème ‘Phenomenal Woman’ au lycée et je ne l’ai jamais oublié depuis. Je ne m’intéressais pas beaucoup à la lecture, mais j’aimais la poésie. Tout ce qu’elle a écrit semble tellement pur. Ça a touché quelque chose en moi. Je l’ai gardé en tête car il est difficile pour tout le monde, qui que l’on soit, d’éprouver de la confiance sans verser dans l’arrogance. En repensant au texte d’Angelou, j’ai appris à maîtriser cette confiance et à me sentir fière d’être une femme. Voilà encore une personne qui a su dominer le destin."

Jessica McDonald of the USA celebrates with her son Jeremiah following her 
© Getty Images

McDonald pourrait ajouter son propre nom à cette liste. Une blessure au genou subie en 2010, l’année de ses débuts professionnels, l’a tenue éloignée des terrains pendant deux ans. "D’après les spécialistes, je ne devrais pas être là", raconte celle qui, pendant sa convalescence, a donné naissance à son fils Jeremiah. Par la suite, elle a repris l’entraînement et Jeremiah est devenu sa principale source de motivation.

Le message de Jessica McDonald aux jeunes footballeurs de couleur

Je sais à quel point la vie peut être difficile, de manière générale. La vie est dure, oui. C’est incontestable. Mais si vous avez une motivation, si vous avez un rêve ou un objectif, n’abandonnez jamais, tant que vous n’aurez pas obtenu ce que vous voulez. Continuez à vous battre pour ce que vous voulez dans votre vie. Trouvez votre voie. Si vous y parvenez, vous serez beaucoup plus heureux. Il y aura toujours des moments difficiles, vous connaîtrez l’échec et la défaite.

Mais ce qui compte, c’est la façon dont vous réagirez face à ces difficultés. C’est ce qui vous définit en tant qu’individu. Sachez que vous n’êtes pas seul à connaître des revers. C’est notre cas à tous. Il y aura toujours des gens pour douter de vous, pour vous critiquer ou pour essayer de vous décourager. Utilisez cette énergie négative et faites-en quelque chose de positif, quelque chose qui vous servira de motivation. N’oubliez jamais que les rêves peuvent se réaliser.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Jessica McDonald of the USA high fives the USA team as she walks down the tunnel

France 2019 - USA

McDonald, inspiration et éducation

27 juin 2019

Crystal Dunn #16 of the United States waves to the fans

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2016

Dunn joue la carte jeune

16 avr. 2016

Mallory Pugh of the USA celebrates after scoring her team's eleventh goal

France 2019 - Etats-Unis

Pugh, de l'ombre à la lumière

12 sept. 2019