Football Féminin

Nabwire, le football comme tremplin et comme destin

  • Doreen Nabwire est née dans un quartier pauvre de Nairobi
  • Son parcours l’a menée en équipe nationale, puis en Allemagne
  • Elle est désormais en charge du développement du football féminin au Kenya

Le froid s’est installé sur Zurich en ce mois de novembre 2019. Nairobi, la capitale du Kenya, n’a jamais paru aussi loin. Pourtant, Doreen Nabwire ne se sent pas dépaysée. Et pour cause : elle a déjà effectué ce même voyage il y a dix ans, grâce à ses qualités de footballeuse. Doreen fait partie des 24 femmes choisies parmi les 211 associations membres de la FIFA pour participer au Programme de leadership féminin dans le football FIFA-UEFA, qui s’est achevé le mois dernier.

Animé par les entraîneurs de l’école de commerce IMD, ce séminaire, qui s’est déroulé sur l’ensemble du week-end, avait plusieurs objectifs : créer un réseau féminin dans le milieu du football, évaluer et renforcer les compétences de direction des participantes et leur permettre d’occuper des postes de direction au sein de leurs associations nationales ou de leurs confédérations respectives.

La participation des femmes au football a fortement augmenté ces dernières années ; parallèlement, la popularité du football féminin a connu une véritable explosion. Pourtant, les barrières et les obstacles sont encore nombreux. Pour Doreen, tout cela n’a rien de nouveau. En effet, la Kényane a passé sa vie à relever des défis toujours plus ambitieux.

Elle dispute son premier tournoi international à 12 ans. Trois ans plus tard, elle représente son pays pour la première fois. Avant ses 20 ans, elle se fait remarquer lors d’un tournoi de football de rue à Berlin, une performance qui lui vaut de faire l’objet d'un documentaire. Trois ans plus tard, elle passe un essai concluant au Werder Brême et termine meilleure buteuse du club. En tout, son séjour en Europe durera quatre ans.

Depuis, sa passion pour le football a évolué : elle est d’abord devenue entraîneur dans son pays d’origine, puis elle a travaillé avec une ONG et une équipe de Premier League. Aujourd’hui, elle a intégré les rangs de la Fédération kényane de football.

L’histoire de Doreen n’a rien d’ordinaire. Dans cette vidéo, la jeune femme nous livre son point de vue sur son propre parcours.

Explorer le sujet

Articles recommandés