Football Féminin - Canada

Priestman nouvelle sélectionneuse du Canada

Head Coach Beverley Priestman of Canada during the FIFA U-17 Women's World Cup Jordan 2016 Group B match between Canada and Venezuela.
© Getty Images
  • Bev Priestman a été nommée sélectionneuse du Canada
  • Elle a récemment quitté son poste d'assistante de Phil Neville pour entraîner les U-18 anglais
  • Priestman était auparavant adjointe de John Herdman avec le Canada

L'Anglaise Bev Priestman a été nommée sélectionneuse de l'équipe nationale féminine du Canada. Bien connue des joueuses canadiennes depuis l'époque où elle était assistante de John Herdman, Priestman quitte son poste de sélectionneuse de l'Angleterre U-18 pour succéder à Kenneth Heiner-Moller. Elle obtient son poste le plus important à ce jour.

Elle avait auparavant été assistante de Phil Neville lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 et avait été sélectionneuse des équipes de jeunes du Canada avant de retourner dans son Angleterre natale en 2018.

Priestman, qui prendra ses nouvelles fonctions le 1er novembre, a confié lors de sa présentation : "Lorsque l'opportunité de diriger la sélection féminine du Canada s'est présentée, j'ai immédiatement su que c'était quelque chose que je devais faire. Avoir la chance de revenir et de travailler avec des personnes formidables et de diriger une équipe nationale alors que les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 arrivent est un bel objectif professionnel."

"C'est un honneur et un privilège de revenir au Canada pour diriger un groupe de joueuses aussi talentueuses et une équipe avec une histoire fantastique", a-t-elle ajouté. "Avec un excellent mélange d'expérience et de jeunesse, je suis enthousiasmée par ce que nous pouvons accomplir ensemble au cours des quatre prochaines années. Je tiens à remercier Canada Soccer pour cette fantastique opportunité."

"Notre objectif immédiat ce sont les Jeux Olympiques de Tokyo qui se tiendront l'été prochain, puis se préparer pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2023, où le Canada devrait viser un podium", a-t-elle annoncé.

À l'adolescence, Priestman a été influencée par Herdman pour devenir entraîneur et a fait ses premiers pas dans la profession avec Everton et la Fédération anglaise. Elle a ensuite rejoint son mentor en Nouvelle-Zélande, où elle est devenue responsable du développement du football des Football Ferns, avant de suivre Herdman au Canada.

"Nous sommes extrêmement heureux d’accueillir de nouveau Bev Priestman au sein de Canada Soccer en tant que sélectionneuse de l’équipe nationale féminine", a déclaré Steven Reed, président de la Fédération canadienne de football. "Les contributions de Bev à la direction du programme EXCEL national féminin et au soutien de l'équipe nationale féminine en tant que sélectionneuse adjointe au cours de ses cinq années avec Canada Soccer ont jeté les bases solides de nombreux succès et nous sommes ravis qu'elle apporte sa récente expérience, sa vision et son leadership dans son nouveau rôle."

England Women's Manager, Phil Neville chats to his assistant Bev Priestman
© Getty Images

Explorer le sujet