Football féminin

Réunion de leaders féminines à Zurich dans le cadre du programme de développement de la FIFA

Les femmes impliquées dans la première édition du programme pour le développement du leadership féminin de la FIFA se réuniront la semaine prochaine à Zurich pour le deuxième module du programme. En plus des 35 participantes, un groupe de 20 mentors, venus des quatre coins du monde, prendront part à des séminaires pratiques qui se dérouleront entre le 28 septembre et le 2 octobre au siège de la FIFA. Cela fait suite au premier module du programme initié à Vancouver juste avant la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. Le troisième module se déroulera lui aussi au siège de la FIFA du 29 février au 3 mars 2016.

"Ce programme a pour objectif d’identifier, de soutenir et de former des leaders féminines fortes, ce qui correspond à la demande d’avoir une plus grande représentation des femmes dans tous les domaines du football. Je suis impatiente, dans mon rôle de mentor, d’échanger des idées au cours des séminaires de la semaine prochaine et de voir les progrès réalisés par les participantes dans le cadre de leur projet personnel qui se traduiront de manière positive sur le football féminin", a expliqué Moya Dodd, membre cooptée du Comité Exécutif et présidente de la Task Force de la FIFA pour le football féminin.

Le programme pour le développement du leadership féminin s’inscrit dans l’engagement de la FIFA pour le football féminin, dicté par ses dix principes clés pour le développement du football féminin. Il fait suite à la première conférence de la FIFA sur le football féminin et le leadership, tenue en mars 2015, lors de laquelle des experts du football, du monde des affaires et de la société en général ont débattu sur les moyens possibles permettant d’améliorer la représentation des femmes à des postes de direction. L’objectif est d’augmenter le nombre de femmes occupant des postes de direction dans le football ou étant des modèles. Cela inclut également le comité exécutif de tous les organes décisionnaires, ce qui améliorera la gouvernance dans le football et notre sport en général.

Le programme est élaboré et proposé en partenariat avec la THNK School of Creative Leadership. Natasha Bonnevalle, experte de la THNK pour le leadership féminin, explique que la méthodologie unique du "processus de création" élaborée par son organisation permettra aux participantes de développer leurs compétences de leader ainsi que leur projet mené en situation réelle. "Il y a tant de domaines aujourd’hui que l’on n’imagine pas sans la voix de leaders féminines ayant un véritable pouvoir de décision."

On peut voir du progrès et une envie de changer les choses dans de nombreux domaines, mais le sport reste, de ce point de vue-là, un peu à la traîne. Le sport permet aux jeunes filles d’acquérir un type particulier de force, d’autonomie et d’énergie. Plus nous entretenons cette volonté, que ce soit au niveau sportif comme entrepreneurial, et plus cela sera bénéfique pour le domaine concerné", a indiqué Natasha Bonnevalle.

Toutes les participantes ont occupé un poste au sein d’une des 209 associations membres de la FIFA, d’une des confédérations ou même de la FIFA elle-même, et toutes viennent de cultures et d’organisations très différentes. "Cette initiative rassemble des leaders féminines talentueuses du monde entier, des femmes qui parfois ont dû surmonter de nombreux obstacles pour se faire une place dans le monde du football. Toutes ont le soutien de leur confédération ou association membre respective pour ce projet. La Paraguayenne Lorena Soto par exemple, récemment nommée responsable du football féminin à la CONMEBOL, mènera un projet capital pour transformer le football féminin en Amérique du Sud", explique Mayrilian Cruz Blanco, responsable senior de la FIFA en matière de développement du football féminin.

Felicite Rwemalika, en charge du football féminin à la Fédération Rwandaise de Football et qui participe à cette première édition ajoute : "Ce programme est une source d’inspiration qui me permettra de progresser. Renforcer le rôle des femmes par le biais du football a toujours été mon rêve."

Articles recommandés