Football Féminin - États-Unis

San Diego et Donovan misent sur un staff féminin

San Diego Loyal celebrate club launch
© Others
  • San Diego Loyal va faire ses premiers pas en USL
  • Landon Donovan voulait Carrie Taylor comme entraîneur adjoint
  • FIFA.com a rencontré Taylor et Shannon MacMillan, conseillère au club

Un dimanche, on annonce à Carrie Taylor qu'elle perd son travail de dirigeante du club de jeunes dans lequel elle travaille. Le lendemain, elle se retrouve chez elle à discuter avec... Landon Donovan, légende du football aux États-Unis. Taylor et Donovan sont alors membres d'une commission qui vise à créer un club de Major League Soccer dans la ville de San Diego en mars 2017.

Le projet ne voit finalement pas le jour, mais aujourd'hui, au moment de former le premier staff technique de l'histoire de San Diego Loyal, Donovan ne choisit pas l'un de ses nombreux anciens coéquipiers ou entraîneurs, mais demande à Taylor de devenir son adjointe. Première femme entraîneur dans le football professionnel masculin aux États-Unis, Taylor joue un rôle primordial dans les premiers pas du San Diego Loyal en United Soccer League (USL), la deuxième division américaine) en 2020.

Un exemple à imiter

"Je veux que l'on me considère comme un entraîneur et pas comme une femme qui est entraîneur", confie Taylor à FIFA.com. "Je comprends que c'est quelque chose de nouveau et que ça commence à arriver dans d'autres sports professionnels donc je suis fière que notre organisation ait cette ouverture d'esprit. Landon est très ouvert et je lui en suis reconnaissante. C'est un travail que je voulais vraiment décrocher. J'espère que cela permettra à d'autres recruteurs d'au moins regarder plus longuement le CV de personnes qui ne sont pas des hommes. Les hommes ont toujours pu entraîner les femmes, donc pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas entraîner les hommes ?"

Si Donovan est prêt à être un pionnier en recrutant une femme au poste d'entraîneur, peut-être que d'autres managers pourraient l'imiter. "Je dois faire mes preuves et montrer que je suis à la hauteur. Je pense que je le suis. J'ai tout donné pour que l'équipe soit la meilleure possible", assure Taylor qui, en pleine crise du COVID-19, consacre la plupart de son temps à communiquer avec les joueurs et à leur envoyer des vidéos personnalisées.

Elle ne manque pas d'expérience puisqu'elle a pratiqué le soccer à l'Université du Michigan au début des années 1990 quand les joueurs devaient s'occuper de tout : logistique, déplacements ou programme d'entraînement. "J'aimais beaucoup l'avant-match pour analyser le jeu et rassembler un groupe de personnes pour exécuter un plan de jeu, et ensuite se dire 'On a réussi ! On a défendu comme on a voulu ou on a assuré le pressing qu'on voulait.' C'était beau de voir tout un système voir le jour", se souvient-elle. "J'ai pratiqué des sports collectifs toute ma vie et ce que j'aime le plus en tant qu'entraîneur, c'est de voir un groupe de personnes briller ensemble. Je veux gagner, je suis une grande compétitrice, mais même après un nul ou une défaite, si l'équipe a donné tout ce qu'elle a pu et que les joueurs ont essayé de faire ce qu'on leur avait demandé, c'est déjà un succès."

San Diego Loyal celebrate club launch
© Others

Saisir les opportunités

Le staff technique du San Diego Loyal est composé de six femmes, dont Taylor et l'ancienne attaquante internationale américaine Shannon MacMillan. En plus d'être la conseillère principale de Donovan, elle est là pour faire le lien avec les clubs de jeunes de la région et pour travailler avec l'équipe de communication.

"Nous profitons de cette pause imposée par le COVID-19 pour analyser ce que nous avons fait jusqu'à présent et pour voir où nous pouvons nous améliorer", explique MacMillan à FIFA.com. "Notre philosophie consiste à se dire que nous ne sommes pas au-dessus des petites tâches. Nous devons saisir les opportunités qui se présentent. Il faut se montrer ouvert pour pouvoir grandir et apprendre. Il faut savoir travailler ensemble et accomplir les petites tâches correctement."

MacMillan aussi apporte son expérience internationale de 12 années en sélection, où elle a inscrit 60 buts en 176 matches. Elle a même été inscrite au National Soccer Hall of Fame en 2016. "Ce n'est qu'une question de temps avant de voir une femme devenir entraîneur principal d'une équipe masculine", estime-t-elle. "De plus en plus de clubs se reposent sur des personnes qui ont de l'expérience et des connaissances, mais qui sont également capables de transmettre ces connaissances. Je veux veiller à ce que ça soit fait correctement et que ce ne soit pas un geste purement symbolique. Il faut du soutien et c'est le cas avec le Loyal", conclut-elle.

San Diego Loyal celebrate club launch
© Others

Crédit Photos : San Diego Loyal

Explorer le sujet

Articles recommandés

Kristine Lilly of USA celebrates after scoring during the Womens World Cup 2007 Quarter Final match between the USA and England 

Football féminin

Lilly, quarante ans de records 

28 mars 2020

Donovan, "10 de der"

Championnat du Monde U-17 de la FIFA 1999

Donovan, "10 de der"

13 oct. 2014