Arbitrage

Steinhaus, pionnière de l’arbitrage, raccroche son sifflet

Referee Bibiana Steinhaus talks to Robert Lewandowski of FC Bayern Munich 
© Getty Images
  • Bibiana Steinhaus met fin à sa carrière d’arbitre
  • Première en Allemagne à diriger des matches pro masculins
  • Elle a participé à trois Coupes du Monde Féminines de la FIFA™

Bibiana Steinhaus est à nouveau entrée dans l’histoire à l’occasion de la finale de la Super Coupe d’Allemagne, qui oppose le Bayern Munich au Borussia Dortmund ce mercredi 30 septembre. En effet, c’est la première fois que l’arbitrage d'un match de cette compétition a été confié à une femme. Cet événement vient couronner la carrière exceptionnelle de cette femme de 41 ans, qui prend sa retraite à l’issue de la partie.

"Comme beaucoup de gens, j’ai été obligée de revoir mes priorités pendant la crise du coronavirus. J’ai soigneusement pesé le pour et le contre et, après une discussion franche et constructive avec Lutz Michael Fröhlich, le directeur sportif de l’arbitrage d’élite de la DFB, j’ai décidé de mettre fin à ma carrière nationale et internationale. J’espère que, pour cette ultime soirée, toute l’attention se portera uniquement sur le jeu et les joueurs. J’évoquerai ultérieurement les raisons de ce choix", a fait savoir Bibiana Steinhaus.

Cette décision marque la fin d’une carrière hors du commun, qui a fait entrer l’arbitrage dans une nouvelle ère. Steinhaus a été la première femme à diriger des matches de Bundesliga et n’a jamais flanché face à ses détracteurs, qu’elle a fini par mettre dans sa poche. Arrivée en deuxième division en 2007, elle a fait sa première apparition en Bundesliga dix ans plus tard. Cette affiche mémorable avait mis aux prises le Hertha Berlin et le Werder Brême. On a également pu la voir à l’œuvre lors des grandes rencontres de Bundesliga féminine depuis 1999.

Referee Bibiana Steinhaus poses for a photo with her match assistants and Christian Seifert CEO of DFL prior to the Supercup 2020 match between FC Bayern Muenchen and Borussia Dortmund
© Getty Images

"Je cherche avant tout à communiquer et à prendre des décisions cohérentes avec mes collègues. J’attends beaucoup de moi-même car je suis perfectionniste. Nous verrons bien où tout ça me mènera", confiait Steinhaus dans un entretien accordé à FIFA.com.

Depuis, Steinhaus a arbitré 23 matches de Bundesliga, 92 matches en deuxième division et 35 matches en Bundesliga féminine.

"Bibiana Steinhaus n’est pas seulement une personne extraordinaire, c’est aussi et surtout une arbitre exceptionnelle, qui a gagné sa place en Bundesliga et dans de nombreux tournois internationaux", a déclaré Heike Ullrich, secrétaire générale adjointe de la DFB, sur le site Internet officiel de la DFB. "Elle a montré la voie à de nombreuses arbitres féminines, qui officient désormais dans des championnats professionnels masculins. Tout au long des 90 minutes et même au fil des ans, elle a su convaincre, sur le terrain comme en dehors, par son sérieux et son professionnalisme. Je tiens à la remercier sincèrement pour toutes ces avancées inestimables. J’espère sincèrement qu’elle restera associée au milieu de l’arbitrage et, plus généralement, à la famille du football".

Bibiana Steinhaus en bref

  • Date de naissance : 24.03.1979
  • Profession : policière
  • Arbitre DFB : depuis 1999
  • Arbitre Bundesliga féminine : 1999 - 2017
  • Arbitre FIFA : depuis 2005
  • Arbitre 2. Bundesliga : depuis 2007
  • Arbitre Bundesliga : depuis 2017
  • Arbitre féminine de l’année : 2006/07, 2007/08, 2008/09, 2009/10, 2010/11, 2016/17, 2017/18
  • Première femme à diriger la finale d’une Coupe du Monde Féminine (en 2011) et du Tournoi Olympique de Football féminin (en 2012)

Un modèle

Steinhaus a également fait ses preuves sur la scène internationale, sans jamais se départir de sa bonne humeur. Arbitre FIFA depuis 2005, l’Allemande a participé à plusieurs tournois, tout au long de sa carrière. Elle a ainsi joué du sifflet lors de trois Coupes du Monde Féminines U-20 de la FIFA (Chili 2008, Allemagne 2010 et Canada 2014). Elle a également participé à trois éditions de l’épreuve suprême version dames, à savoir : Allemagne 2011, Canada 2015 et France 2019. Victime d'une blessure musculaire dès sa première sortie en France, à l’occasion du match de groupe opposant le pays hôte à la Norvège, elle n’a toutefois pas eu l’occasion de prendre part au reste de la compétition.

Toutefois, Steinhaus ne s’est pas contenté de faire apprécier ses talents lors de tournois féminins. Lors de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019, elle a été la première femme à officier en tant qu'arbitre assistante vidéo dans un tournoi masculin.

"Bibi est un modèle sur le terrain pour ses qualités d'arbitre, mais aussi par son engagement, sa confiance en elle et sa détermination", a pour sa part déclaré Kari Seitz, Chef de l'Arbitrage Féminin à la FIFA. "Quand on est une pionnière, surtout dans un rôle traditionnellement réservé aux hommes, il faut une force incroyable pour croire en soi malgré tous les obstacles et les préjugés."

"En dehors du terrain, Bibi est aussi un modèle incroyable. Elle a toujours un mot gentil et motivant pour les autres. Elle essaie d'entraîner les gens autour d'elle, leur donnant la confiance nécessaire pour puissent donner le meilleur. Elle est généreuse et gentille et je suis ravie d’avoir pu travailler avec elle", conclut Seitz.

Philippe Coutinho of Bayern Muenchen and Referee Bibiana Steinhaus

Explorer le sujet

Articles recommandés

Riem Hussein: Schiedsrichterin und Apothekerin

"Les femmes dans le football"

Hussein, femme en noir et en blouse blanche

06 mai 2020

Edina Alves Batista during France 2019

Les Femmes dans le Football

Batista revient de loin et vise haut

21 août 2020

Referee Melissa Borjas awards France a penalty after a VAR review 

France 2019 - Arbitrage

Rapport statistique de l'arbitrage à France 2019

12 juil. 2019