Football Féminin

Un grand pas pour le football féminin en Asie

AFC/FIFA Women's Club Championship 2019 (Photo credit: KFA/AFC)
  • Le premier championnat féminin interclubs FIFA/AFC est un immense succès
  • Les Japonaises de Nippon TV Beleza sont les premières vainqueurs de la compétition
  • La compétition a été financée par le biais du fonds de développement de la FIFA pour les confédérations

Au moment de soulever le trophée, la joie des joueuses de Nippon TV Beleza était des plus évidente. Avec un parcours sans faute (un match nul et deux victoires) lors de ce mini-tournoi, l’équipe japonaise a remporté l’édition 2019 du championnat féminin interclubs FIFA/AFC.

Dans le cadre de cette première compétition féminine interclubs organisée en Asie, et plus particulièrement à Yongin (République de Corée), quatre équipes se sont affrontées pour le titre. Derrière Nippon TV Beleza, les Jiangsu Suning Ladies (Chine) et les Incheaon Hyundai Steel Red Angels (République de Corée) complètent le podium, Melbourne Victory (Australie) terminant à la quatrième et dernière place. Pour le football féminin, cette compétition représente un grand pas en avant.

Pour le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, président de l’AFC : "Le football féminin a toujours fait partie de la stratégie de développement de l’AFC, et la réussite de nos équipes au niveau international montre à quel point l’Asie est une place forte du football féminin mondial. L’organisation de compétitions contribuant énormément au développement d’une discipline, nous souhaitions, par l’introduction de ce championnat féminin interclubs, renforcer encore davantage notre engagement en faveur du football féminin en Asie afin qu’il atteigne de nouveaux sommets."

Le championnat féminin interclubs FIFA/AFC 2019 a été financé par le biais du fonds de développement de la FIFA pour les confédérations, qui vise à soutenir la croissance du football féminin dans chacune des six confédérations et qui fait partie intégrante de la Stratégie de la FIFA pour le football féminin.

Par ce fonds, les confédérations peuvent recevoir jusqu’à USD 300 000. Jusqu’ici, les retours ont tous été extrêmement positifs. Toutes les confédérations ont montré un grand intérêt pour le programme et chacune a mis sur pied un projet visant à développer le football féminin dans sa région.

Les projets vont du séminaire stratégique au programme de formation, en passant par des programmes de développement ou de formation des entraîneurs, la création d’équipes nationales féminines de jeunes et l’organisation de compétitions interclubs.

Pour Sara Booth, chef du département Compétitions féminines : "C’est une étape clé dans le développement du football féminin en Asie. Organiser une compétition féminine interclubs où les joueuses des meilleurs clubs de la région peuvent s’affronter est essentiel pour la croissance de la discipline. La qualité du football observé tout au long de la compétition a été véritablement impressionnante, et j’espère que nous ne sommes qu’au début d’une belle compétition féminine interclubs dans l’AFC."

Si le résultat est évidemment important – le football étant au final une question de victoire ou défaite –, le parcours l’est parfois tout autant, si ce n’est plus. Ainsi, il arrive qu’au bout du compte tout le monde soit gagnant, ce qui est assurément le sentiment des équipes ayant participé à cette édition inaugurale du championnat féminin interclubs FIFA/AFC.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Mentors and mentees at the closing workshop of FIFA's Coach Mentorship Programme

Programme de mentorat des entraîneurs de la FIFA

Les mentors et leurs élèves à l'heure de la remise des diplômes

03 déc. 2019