Football Féminin

Win, buteuse star du Myanmar

Myanmar women team's top-scorer Win Theingi Tun
© Others
  • Win Theingi Tun est la meilleure buteuse de l'équipe du Myanmar féminine
  • L'attaquante a marqué à neuf reprises durant les qualifications olympiques
  • Elle souhaite lancer un centre de formation spécialisé dans le football féminin

Lorsque le Myanmar a débuté dans les qualifications asiatiques pour le Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020 il y a deux ans, peu de gens auraient parié sur ses chances.

Toutefois, grâce à un match nul et deux victoires (dont un succès 2-1 sur l'Inde), le Myanmar a terminé premier d'un groupe qui comprenait également le Népal et le Bangladesh. Ensuite, les Asiatiques du sud-est ont impressionné lors du deuxième tour, qui s'est déroulé l'année dernière, en restant invaincues pendant trois rencontres, ce qui leur a permis de terminer une nouvelle fois premières de leur poule et d'atteindre le troisième tour pour la première fois.

L'attaquante Theingi Tun, qui a marqué neuf fois, a attiré l'attention sur cette équipe qui a donc atteint le cercle des huit dernières formations encore en lice. Avec le retrait de la RDP Corée, qui compte parmi les grandes puissances du football féminin asiatique, une victoire sur la République de Corée ou le Viêt-Nam suffisait au Myanmar pour s'inviter en play-offs.

Mais Win s'est blessée lors de la préparation pour la campagne de février à Seogwipo, en République de Corée, et a dû assister impuissante à la défaite de son équipe contre des hôtesses expérimentés (7-0), puis devant le Viêt-Nam (1-0).

"Nous avions une belle chance d'aller plus loin, mais nous avons été au-dessous de notre niveau habituel et ça nous a été fatal", explique la jeune femme de 25 ans à FIFA.com. "Malheureusement, je n'ai pas pu jouer car j'étais blessée. J'ai eu une dislocation postérieure de l'épaule. Ça m'a fait manquer ces matches importants."

"J'ai regardé mon équipe jouer depuis les tribunes. J'étais très triste de ne pas pouvoir aider les filles", poursuit-elle. La déception est visiblement toujours là. "Nous avions une belle opportunité, mais nous l'avons laissée filer avec cette défaite contre le Viêt-Nam. Mais si nous tombons une nouvelle fois contre elles en qualifications, je crois que nous pourrons les battre."

De l'enfant de Kyauktan à la superstar du Myanmar

Lors des qualifications olympiques, le Myanmar a montré les énormes progrès qu'il a réalisés ces dernières années. Quant à la performance individuelle de sa meilleure buteuse, elle est un révélateur du développement qu'a connu le football féminin dans le pays.

Née en 1995 dans la municipalité de Kyauktan, dans la région de Yangon, Win a commencé à jouer au football à l'âge de 12 ans. Elle a progressé si rapidement qu'elle a été sélectionnée pour jouer dans une compétition locale de football féminin U-13, où elle a été repérée par l'actuelle coach de l'équipe féminine U-19 du Myanmar, Thet Thet Win.

"Thet m'a emmenée à la ville de Yangon, où j'ai reçu une formation de base en football", se souvient Win. "J'ai progressé et j'ai intégré l'Institut des Sports et de l'Éducation physique. Là, j'ai commencé ma carrière de footballeuse. Je remercie Thet d'avoir rendu cela possible."

L'inarrêtable attaquante a prouvé que la sélectionneuse avait raison. Elle a gravi les échelons et a été appelée pour la première fois en équipe nationale en 2014. L'année suivante, elle a participé au Championnat féminin de l'AFF 2015, où elle a marqué trois fois pour aider le Myanmar à terminer deuxième.

Win s'est imposée du jour au lendemain, mais le meilleur restait à venir. Lors du tournoi régional suivant, en 2016, Win a terminé meilleure buteuse avec neuf réalisations, avec des prestations qui l'ont placée parmi les meilleures joueuses de son pays et de la région.

Par la suite, elle a maintenu sa forme prolifique, marquant régulièrement en sélection et finissant deuxième meilleure buteuse des qualifications olympiques. Avec 53 buts internationaux, elle est aujourd'hui la meilleure buteuse de tous les temps au Myanmar.

En club, Win a été parmi les pionnières de la Ligue féminine du Myanmar lors de son lancement en 2016. Elle s'est distinguée au Myawady FC et a aidé son équipe à remporter deux titres consécutifs, en 2018 et 2019.

"Notre peuple aime le football et le foot féminin se développe rapidement au Myanmar depuis quelques années, en particulier depuis le lancement de la ligue féminine. Ce championnat offre aux jeunes filles l'opportunité de poursuivre leurs rêves dans le football."

"Aujourd'hui, le foot féminin attire de plus en plus l'attention des médias et de tous les milieux. Je veux faire de mon mieux pour aider le football féminin de notre pays. À l'avenir et si j'en ai la possibilité, je pense sérieusement à créer un centre de formation pour le football féminin."

Win Theingi Tun

Poste : attaquante*
Date de naissance :
* 1 février 1995*
Taille :
* 166 cm*
Club :
* Myawady*
Buts en sélection :
* 53*
Sélections :
* 57*
Palmarès :
* HERO Gold Cup (2019), Ligue féminine du Myanmar (2018, 2019)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Cambodia captain Hout Koemhong addresses young players

Football Féminin - Cambodge

Koemhong sort de l'orphelinat et entre dans l'histoire

06 avr. 2020

Nepal women's national team striker Sabitra Bhandari

Football Féminin - Népal

Bhandari pieds nus sur le chemin du succès

31 mai 2020

Vietnam captain Huynh Nhu is in action

Tokyo 2020 (F) - Viêt-Nam

Huynh Nhu, rêve olympique et objectif historique

04 mars 2020