Suivez nous sur
Football féminin

Un mois au féminin : novembre 2015

(FIFA.com)
Jill Scott (C) of England celebrates after scoring alongside Eniola Aluko (L) and Laura Bassett (2L).
© Getty Images

*FIFA.com *revient sur un mois chargé pour le football féminin, au cours duquel des championnes ont été sacrées, des transferts ont été conclus et des étapes importantes ont été franchies dans des qualifications aux quatre coins du monde.

Équipes nationales *Les Pays-Bas se rapprochent
*La dernière semaine du mois de novembre a été marquée par le retour des qualifications pour l'UEFA EURO féminin 2017 aux Pays-Bas. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette nouvelle levée a produit des résultats contrastés. Encore auréolée du récent nul vierge arraché en Allemagne, l'Angleterre a eu du mal à justifier son statut de favorite dans le Groupe 7. Les *Trois Lionnes *ont dû s'en remettre à un unique but de Jill Scott pour s'imposer à domicile devant une courageuse sélection bosnienne. La Russie a également semblé peu inspirée : après une courte victoire 1:0 sur la Hongrie, la *Sbornaja *s'est contentée de partager les points (0:0) avec la Turquie, ce qui compromet encore davantage ses chances au sein d'un groupe dominé par l'Allemagne. D'autres pays ont connu un retour à la compétition plus tranquille, à l'image de la France, qui a facilement disposé de l'Albanie 6:0. La Suisse et l'Espagne sont rentrées victorieuses de leurs déplacements respectifs en Irlande du Nord (8:1) et en République d'Irlande (3:0). Le carton du mois est à mettre au crédit des Écossaises : en s'imposant 10:0 face à l'ARY Macédoine, elles maintiennent leur bilan impeccable dans le Groupe 1.    

Le Nigeria et le Ghana gardent la main chez les U-20
*Le Nigeria et le Ghana représenteront l'Afrique lors de la prochaine Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, pour la quatrième édition consécutive. Contrairement à ce que l'issue pourrait laisser croire, ces préliminaires débutées en mai n'ont pas été de tout repos pour les *Falconets *et les *Black Princesses
. L'Afrique du Sud a donné du fil à retordre aux Nigérianes durant le tour final, avant de s'incliner 3:1 sur l'ensemble des deux manches. De leur côté, les Ghanéennes ont concédé le nul (2:2) à l'Éthiopie, ce qui ne les a cependant pas empêchées de faire la différence au retour. Sur le plan individuel, Chinwendu Ihezuo a confirmé les grands espoirs placés en elle. Remarquée lors de la Coupe du Monde Féminine U-20 au Canada l'an dernier, l'attaquante a terminé meilleure buteuse de la compétition préliminaire avec six réalisations.

*La RDP Corée fait la loi chez les U-17 asiatiques *
Lauréate de l'édition inaugurale en 2008, la RDP Corée abordera la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA l'année prochaine en tant que championne d'Asie. À Wuhan (RP Chine), les Nord-coréennes se sont imposées en finale du Championnat d'Asie Féminin U-16 de l'AFC 2015 face au Japon (1:0), au terme d'une rencontre serrée. Ri Hae-Yon a inscrit l'unique but de la partie pour offrir à son pays son premier titre continental dans cette catégorie depuis 2007. Auteure de performances impressionnantes tout au long du tournoi, la jeune attaquante est également repartie avec le titre de Meilleure Joueuse.

Clubs Dénouements en Asie et en Russie ** **Parmi toutes les compétitions qui ont livré leur verdict au cours du mois de novembre, la WK-League sud-coréenne est sans doute celle qui a le plus joué avec les nerfs des supporters. Icheon Daekyo n'était qu'à quelques secondes de détrôner les Incheon Hyundai Steel Red Angels mais les tenantes du titre ont réussi à égaliser à la 123ème minute de la finale des play-offs, avant de remporter leur troisième couronne nationale consécutive aux tirs au but. Au Japon, le NTV Beleza a mis fin à cinq années de disette en s'adjugeant le 14ème sacre de son histoire. L'équipe de la capitale conforte au passage son statut de club le plus titré du pays. Pendant ce temps en Russie, Zvezda a remporté le championnat pour la cinquième fois de son histoire, la deuxième consécutive. La formation basée à Perm a conclu la saison en beauté, en signant un fameux doublé.  

*Ferroviaria remporte la Libertadores
*L'Amérique du Sud s'est trouvé un nouveau champion : Ferroviaria est devenu le troisième club brésilien à remporter la Copa Libertadores Femenina. Auteures d'un parcours sans faute, les joueuses d'Araraquara se sont imposées (3:1) en finale devant Colo Colo, lauréat de l'édition 2012. Tabatha a été l'une des grandes instigatrices de ce succès en marquant à deux reprises. Les Chiliennes restent cependant les seules joueuses à avoir brisé le monopole brésilien dans cette compétition. Les seuls autres vainqueurs de la Libertadores féminine sont Santos et Sao Jose.

*Les États-Unis à l'heure des transferts
*Tandis que les pensionnaires de la National Women’s Soccer League américaine profitent d'un repos bien mérité, les dirigeants s'activent sur le marché des transferts. Parmi les transactions les plus remarquées, signalons l'arrivée de l'internationale néo-zélandaise Abby Erceg au Western New York Flash. De leur côté, les Boston Breakers enregistrent les renforts de la Canadienne Adriana Leon et de la défenseuse internationale américaine Whitney Engen. Seattle Reign a également beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. Le recrutement de la milieu de terrain suédoise Antonia Goransson et de l'attaquante néerlandaise Manon Melis promet beaucoup, mais c'est surtout du côté des prolongations de contrat que lorgnaient les supporters. Les lauréates du NWSL Shield ont d'ores et déjà réussi à conserver sept éléments-clés, dont Kim Little, Meilleure Joueuse 2014 et meilleure buteuse de l'histoire de la NWSL.    

*Développement *En tout, 12 pays ont organisé des événements *Live Your Goals *au mois de novembre : la Lituanie, Saint-Kitts-et-Nevis, le Pays de Galles, le Costa Rica, le Mexique, l'Espagne, Tahiti, Curacao, la République dominicaine, la Jamaïque, la Jordanie et la Tanzanie ont confirmé les précédents succès enregistrés dans le cadre de ce programme. Des festivals pour les jeunes filles se sont également tenus aux Maldives, aux îles Salomon, à Singapour, en Égypte, aux Comores, au Monténégro, au Vanuatu, en Afghanistan, aux Samoa et en Uruguay, où la prochaine génération de footballeuses a pu bénéficier des conseils d'entraîneurs qualifiés.    

La stat 493,6 million – C'est le montant, en dollars canadiens, de l'activité économique générée par la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ et la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014 selon un rapport publié au début du mois. Ces excellents résultats dépassent les prévisions de 46 pour cent.

Entendu… *"Ce n'était pas comme si je faisais quelque chose de mal ou de scandaleux. Je lui ai dit de partir. Je suis comme ça. J'ai du caractère. Si je m'étais contentée de baisser les yeux, rien de tout ça ne serait arrivé" *- Maria Elena Valverde, pionnière du football féminin au Costa Rica, revenant sur la rupture avec son mari, qui désapprouvait ses activités dans le football

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Canada 2015 : Les Comets inspirées par les étoiles

02 nov. 2015

Football féminin

Un leadership féminin à défendre

02 oct. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Le rôle du Marketing à Canada 2015

25 août 2015

Football féminin

Souvenirs d'une pionnière tica

05 nov. 2015

Football féminin

Kirby, mini-Messi et maxi-Chelsea

12 nov. 2015

Football féminin

Ghana et Nigeria en classe mondiale

08 nov. 2015

Football féminin

Gina, l'autre Lewandowski du Bayern

27 nov. 2015