Suivez nous sur
Football Féminin

Trois tournois et quatre vainqueurs

(FIFA.com)
Carli Lloyd #10 holds up the SheBelieves Cup trophy with USA teammates. 
© Getty Images
  • Les États-Unis s’imposent en SheBelieves Cup
  • Fait inédit, deux gagnants en Coupe de l'Algarve
  • L’Espagne triomphe au Tournoi de Chypre

Marqué par de nombreux matches entre équipes de très haut niveau, le mois de mars est l’un des plus chargés en matière de football féminin. Comme l’an passé, trois compétitions internationales ont eu lieu simultanément. La SheBelieves Cup aux États-Unis a réuni trois des cinq meilleures équipes du moment. La Coupe de l’Algarve et la Coupe de Chypre ont permis aux équipes en lice de se tester dans la perspective des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

Déjà bien lancées sur la route de France 2019, les sélections européennes ont pu procéder à de nouveaux réglages, avant de reprendre le chemin de la compétition préliminaire. FIFA.com fait le point sur les récents événements.

Les USA au sommet, l’Allemagne au tapis

Pour la deuxième fois depuis 2016, les États-Unis remportent la SheBelieves Cup, qui réunissait cette année l’Angleterre, la France, l’Allemagne et les États-Unis. Le tournoi s’est achevé sur une courte victoire (1:0) des Stars and Stripes sur les Three Lionesses, sur un but inscrit par la malheureuse Karen Bardsley contre son camp. La rencontre a également été marquée par un hommage à Carli Lloyd, double The Best - Joueuse de la FIFA, qui portait le brassard de capitaine pour sa 250ème sélection. Les Américaines avaient auparavant concédé le nul à la France (1:1) et battu l’Allemagne (1:0).

Championnes olympiques en titre, les Allemandes ont en revanche connu beaucoup plus de difficultés. Sèchement battues (3:0) par la France, les joueuses de Steffi Jones terminent dernières, sans la moindre victoire (0:1 contre les États-Unis et 2:2 contre l’Angleterre). La Nationalmannschaft a en outre concédé face aux Bleues sa plus lourde défaite depuis près de huit ans.

Classement final : États-Unis (7 points), Angleterre, France (4), Allemagne (1)

Deux gagnants

Pour sa 25ème édition, la Coupe de l’Algarve s’est offert un dénouement inédit. Pour la première fois dans l’histoire du tournoi, deux équipes se sont partagé la victoire. De fortes averses ont rendu le terrain impraticable et entraîné l’annulation de la finale entre les Pays-Bas et la Suède. Face à cette situation, les deux équipes ont été déclarées vainqueur ! "Je regrette que nous ne puissions pas jouer cette finale", confie la sélectionneuse néerlandaise Sarina Wiegman. "Mais les organisateurs ont pris la bonne décision. L’intégrité des joueuses passe avant tout."

Les championnes d’Europe en titre ont logiquement dominé les débats dans le Groupe C, avec deux victoires sur le Japon (6:2) et le Danemark (3:2), et un nul vierge contre l’Islande. De leur côté, les Suédoises ont signé quelques belles performances en prenant le meilleur sur le Canada (3:1) et la Russie (3:0), avant de partager les points (1:1) avec la République de Corée.

La RP Chine termine pour sa part à une modeste onzième place. Les Islandaises bouclent le tournoi en neuvième position, comme l’an dernier. Lauréat de l’édition 2016, le Canada achève son parcours à la cinquième place, grâce à son succès 2:0 sur le Japon. Vainqueur 2:1 de l’Australie, le Portugal monte sur la troisième marche du podium.

Une affiche de prestige

En finale de la Coupe de Chypre, l’Espagne s’est imposée (2:0) face à l’Italie pour remporter une deuxième compétition internationale de suite. En 2017, les Espagnoles avaient détrôné le Canada pour s’adjuger la Coupe de l’Algarve. Amanda Sampedro et Patri Guijarro ont inscrit les deux buts décisifs en finale.

Auparavant, les protégées de Jorge Vida ont négocié la phase de groupes sans trembler. Après avoir dominé l’Autriche 2:0 et concédé un nul vierge à la Belgique, elles ont disposé de la République tchèque pour s’assurer la première place, synonyme d’accession à la finale.

En avril, l’Espagne affrontera la Finlande et l’Autriche dans les qualifications pour la Coupe du Monde Féminine. Les Autrichiennes repartent de Chypre avec une décevante septième place. Comme l’an dernier, la RDP Corée termine troisième, après avoir battu la Suisse (2:1).

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Le destin des futures reines fixé à Rennes

08 mars 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA

Deux places pour un court voyage vers la gloire

05 mars 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Ri Hyang Ok prolonge le plaisir avec un sifflet

15 févr. 2018

The Best FIFA Football Awards™

Carli Lloyd, le Best Of

31 mai 2018