Football féminin

Yamashita, du poids des attentes à celui de l'expérience

Match Referee Yoshimi Yamashita carrying off the match ball
© Getty Images
  • Arbitre à France 2019, Yoshimi Yamashita est tombée toute petite dans le football
  • Membre du premier trio arbitral féminin au sifflet d'un match masculin en Coupe de l'AFC 2019
  • Elle a senti le poids des attentes entourant sa prestation

Yoshimi Yamashita, Makoto Bozono et Naomi Teshirogi sont entrées dans l'histoire à l'occasion d'un match comptant pour la Coupe de l'AFC 2019 entre Yangon United (Myanmar) et Naga World (Cambodge). Cela a en effet été le premier trio féminin à avoir officié dans un tournoi continental masculin en Asie. La rencontre s'est achevée sur la victoire 2-0 du club local de Yangon, mais son impact est allé bien au-delà du score.

"J'ai ressenti une plus forte pression que d'habitude avant le coup d'envoi", confie Yamashita à FIFA.com. J'étais honorée d'avoir été choisie pour diriger le match, mais j'avais aussi conscience de devoir faire de mon mieux pour me montrer à la hauteur. J'avais le sentiment que cette rencontre pourrait jouer un rôle important dans l'avenir des arbitres féminines. Il me fallait être totalement concentrée sur mon travail. J'étais reconnaissante à l'AFC d'avoir pris cette décision, ainsi qu'à tous ceux qui y avaient contribué."

Une progression rapide

Yamashita avait 4 ans quand elle a tapé dans son premier ballon. "Je n'ai jamais osé rêver de devenir pro, mais j'adore le football", explique la Tokyoïte de 34 ans, aujourd'hui professeur de gymnastique. "J'y jouerai toute ma vie." Elle s'est lancée dans l'arbitrage quand elle était étudiante, à l'instigation de Bozono qui jouait alors dans l'équipe universitaire. "Elle m'a invitée à les rejoindre en tant qu'arbitre et j'ai trouvé l'expérience intéressante. Qui aurait cru que nous ferions un jour partie de la même équipe d'officielles de match dans une Coupe du Monde Féminine ?", observe-t-elle en référence au huitième de finale Allemagne-Nigeria de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™.

Yamashita a rapidement gravi les échelons et a été chargée de superviser la finale de la Coupe de l'Impératrice 2015, qui s'est jouée à guichets fermés dans le stade Kawasaki Todoroki de 26 000 places. Le NAC Kobe Leonessa s'était imposé 1-0 aux dépens d'Albirex Niigata, grâce à un but de l'emblématique Homare Sawa. "Être aux commandes d'un match devant tant de spectateurs m'a laissé un souvenir inoubliable. La ferveur des fans était incroyable. J'étais stupéfaite. Cela montre à quel point le football féminin est un sport fascinant."

Referee Yamashita Yoshimi during the FIFA U-17 Women's World Cup Uruguay 2018 group D match between Colombia and Spain 
© Getty Images

Expérience mondialiste

Après avoir tenu le sifflet lors de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018, Yamashita a arbitré l'affrontement Allemagne-Nigeria à France 2019. "Mon cœur battait la chamade quand les équipes sont entrées sur le terrain. C'est un moment qui restera gravé dans ma mémoire. Je me souviens encore des yeux brillants des joueuses et de l'enthousiasme dont elles et les spectateurs ont fait preuve pendant le match," confie-t-elle.

Et d'ajouter : "La Coupe du Monde Féminine offre à tous les participants la possibilité d'exprimer leur passion pour le football. Les joueuses se montrent à leur meilleur pour porter haut les couleurs de leur pays, tandis que les arbitres font valoir leurs capacités sur le terrain." Yamashita ne demande évidemment qu'à revivre ce genre d'expérience. "À long terme, mes objectifs sont d'apporter ma pierre au football féminin et d'arbitrer d'autres grands matches avec succès", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Australia U-17 women's national team coach Rae Dower

Les Femmes dans le Football

Dower, ex-policière menottée à sa passion

11 déc. 2020

Pannipar Kamnueng poses for a photo with the FIFA World Cup trophy

Les Femmes dans le Football

Kamnueng bâtit l'avenir des arbitres asiatiques

28 oct. 2020

Chinese referee Cui Yongmei

Les Femmes dans le Football

Yongmei, le cœur à l'ouvrage et à l'arbitrage 

07 oct. 2020

Emma Evans, OFC Women’s Football Development Officer 

Les Femmes dans le Football

Evans voit loin pour le football océanien

30 sept. 2020