Développement

Stratégie pour le football féminin

Malgré la croissance significative du football féminin à tous les niveaux au cours des dernières années, l’intérêt suscité par la discipline et son potentiel laissent à penser qu’il reste beaucoup d’opportunités à exploiter. Le lancement de la Stratégie pour le football féminin de la FIFA définit les contours de l’action de la FIFA auprès des acteurs du secteur en faveur de mesures concrètes pour les jeunes filles et les femmes, faire du football un sport universel et promouvoir l’égalité des sexes.

OBJECTIFS-CLÉS

Améliorer la participation
L’augmentation du nombre de femmes impliquées dans le football partout dans le monde constitue l’un des piliers de FIFA 2.0. L’objectif avoué est d’atteindre 60 millions de joueuses d’ici 2026.

Améliorer la valeur commerciale
Explorer de nouvelles sources de revenus et optimiser celles déjà existantes autour des compétitions féminines doit permettre de mettre l’accent sur le développement.

Bâtir des fondations solides
La mise en place d’un environnement plus sophistiqué et la présence accrue de femmes à des postes de responsabilité contribueront à moderniser la direction du football.

Ces objectifs ambitieux pourront être réalisés grâce aux cinq piliers décrits ci-dessous (détails et objectifs spécifiques ICI ) :

1) CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT... SUR LE TERRAIN ET EN DEHORS

  • Programmes de développement sur mesure pour les associations membres
  • Centres de formation mondiaux pour le football féminin
  • Football dans les écoles
  • Formation et tutorat des entraîneurs
  • Formation des arbitres

Buts : D’ici 2022, 100% des associations membres doivent avoir développé une stratégie pour le football féminin et, d’ici 2026, le nombre d’associations membres dotées de championnats de jeunes institutionnalisés doit avoir doublé. Élargir les programmes de football dans les écoles, créer des centres de formation d’élite et augmenter le nombre d’entraîneurs et d’arbitres qualifiés, améliorer sensiblement l’accès au football pour les jeunes filles.

2) METTRE LE JEU EN VALEUR... AMÉLIORER LES COMPÉTITIONS FÉMININES

  • S’appuyer sur la popularité de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™
  • Créer de nouvelles compétitions FIFA
  • Renforcer le calendrier international des matches féminins
  • Optimiser les compétitions régionales à tous les niveaux

Buts : Optimiser les qualifications régionales pour les compétitions FIFA et s’appuyer sur ces événements pour accompagner des footballeuses vers le haut niveau dès leur plus jeune âge. Créer et lancer de nouvelles compétitions internationales et améliorer l'environnement des clubs professionnels. Atteindre un milliard de téléspectateurs pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™.

3) COMMUNIQUER ET COMMERCIALISER... AUGMENTER L’EXPOSITION ET LA VALEUR

  • Programme commercial spécialement conçu pour le football féminin
  • Alternatives de distribution de contenus numériques
  • Ambassadrices du football féminin
  • Marketing, communication et plates-formes
  • Action aux côtés d’associations et d’influenceurs impliqués dans la promotion et la protection des droits de l’homme.

Buts : Améliorer la visibilité des athlètes féminines et du football féminin en général en développant la participation, en mettant la technologie au service de la discipline, en développant une stratégie de marque distincte, en utilisant des modèles et des ambassadrices ou encore en créant un programme de Légendes féminines. Lancement d’un programme commercial pour le football féminin d’ici 2026.

4) ADMINISTRER ET DIRIGER... VERS UN MEILLEUR ÉQUILIBRE DES SEXES

  • Veiller à la représentation du football féminin et des femmes dans les principaux organes de décision
  • Affiner les cadres réglementaires pour encourager la professionnalisation
  • Responsabiliser les personnes impliquées dans le football féminin et superviser la création d’un réseau international

Buts : Chaque association membre devra consacrer un poste de son comité exécutif aux intérêts du football féminin et, d’ici 2026, réserver un siège à une femme. D’ici 2022, les femmes représenteront au moins un tiers des membres des commissions de la FIFA. Renforcer et élargir le programme de la FIFA pour le développement du leadership féminin, améliorer le professionnalisme et le contrôle réglementaire.

5) ÉDUQUER ET RESPONSABILISER... DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES ET LES CONNAISSANCES

  • Renforcer les programmes d'héritage dans les grandes compétitions
  • Construire des partenariats avec des ONG et des associations pour renforcer l’impact social
  • Mettre en place et soutenir des campagnes pour l’indépendance des femmes
  • Développer des programmes avec les associations membres au niveau national

Buts : Mettre en lumière et traiter des questions de société et de santé, s’adresser aux ONG et aux gouvernements pour développer des projets durables susceptibles d’améliorer la vie des femmes.

Documents connexes