Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

21 juillet - 6 août 2021

Tokyo 2020 (F) - Zambie

Banda touche au but et suit ses rêves

Zambia women's national team striker Barbra Banda poses for a photo
© Others
  • Barbra Banda fait partie des grands espoirs du football féminin africain
  • La Zambienne de 20 ans a mené son pays à la qualification pour les Jeux Olympiques
  • Elle a récemment remporté le titre de meilleur buteuse de la Women’s Super League chinoise

L’année 2020 n’a certes pas été facile, mais elle aura laissé de bons souvenirs à Barbra Banda. Après un passage au sein de l’élite espagnole, la Zambienne s’est adjugé le titre de meilleure buteuse de la Women’s Super League chinoise. Parallèlement, elle a contribué à la qualification de son pays pour le Tournoi Olympique de Football féminin.

En s’imposant en finale de la compétition préliminaire africaine face au Cameroun en mars dernier à la faveur de la règle des buts à l'extérieur (4-4 en score cumulé), les Copper Queens ont gagné le droit de participer à leur premier grand tournoi international. Banda a offert la passe décisive sur le but de la victoire et, plus récemment, s’est fendue d’un but et d’une passe décisive pour faire de la Zambie la première sélection africaine à battre le Chili.

"C’était une belle année et je suis très satisfaite de tout ce que j’ai accompli", confie la joueuse de 20 ans au micro de FIFA.com. "J’ai le sentiment d’avoir progressé dans le dernier geste. En tout cas, j’ai marqué davantage de buts. Bien entendu, mes entraîneurs et mes coéquipières m’ont énormément aidée à repousser mes limites. Par ailleurs, je suis très fière de ce que nous avons réalisé avec l’équipe nationale. Avant la finale, nous avions discuté entre nous de cette occasion d’entrer dans l’histoire. Nous avons su la saisir. Nous sommes les premières à y être arrivées."

Progression en Espagne, confirmation en Chine

Née à Lusaka, capitale de la Zambie, Banda commence à jouer au football à l’âge de six ans, sous le regard attentif de son père. "Il a été mon mentor pendant ces premières années", se souvient celle qui a ensuite rejoint le centre de formation de Bauleni United Sports Academy. En 2014, elle intègre la sélection U-17 et poursuit sa progression, sous les ordres de Kaluba Kangwa. "Si je suis aujourd'hui en mesure d’exploiter pleinement mon potentiel, c’est à lui que je le dois", précise Banda. "Il a cru en moi et il m’a guidée sur le chemin du succès."

Devenue un grand espoirs du football féminin zambien grâce à sa pointe de vitesse et à son sens du but, elle s'engage à Logrono, un pensionnaire de Primera Division espagnole, en 2018. Elle devient à cette occasion la première Zambienne à évoluer en Europe. Elle inscrit 16 buts en 28 matches, répartis sur deux saisons. "J’ai beaucoup appris là-bas. L’équipe était bonne et j’ai eu la chance d’avoir des coéquipières exceptionnelles. Je me suis familiarisée avec de nouvelles tactiques, d’autres systèmes et d’autres styles. Je pense avoir énormément progressé, notamment dans ma compréhension du jeu", estime-t-elle.

Début 2020, Banda quitte l’Espagne et signe à la Shanghai Agricultural & Commercial Bank. Avec le recul, elle se dit satisfaite de sa première saison dans l’élite chinoise. Meilleure buteuse du championnat avec 18 réalisations, elle a mené son équipe sur la troisième marche du podium. "C’était dur de quitter Logrono, mais j’avais envie d’essayer quelque chose de nouveau. Je suis contente de ce que j’ai réalisé à Shanghai. Il faut rendre hommage aux organisateurs de la Super League. La compétition s’est déroulée dans d’excellentes conditions."

Un défi et un rêve

Durant ses loisirs, Banda aime pratiquer la boxe. "C’est une discipline qui m’aide à rester en alerte. On apprend la nécessité de réfléchir vite et de trouver le bon équilibre entre attaque et défense. C’est aussi important en football." Cet équilibre, il faudra le trouver lors des Jeux Olympiques, où elle estime que son équipe aura son mot à dire. "Nous sommes peut-être de nouvelles venues à ce niveau, mais nous ne sommes pas là pour faire de la figuration. C’est un défi inédit pour nous. Si tout se passe bien et que j’arrive à marquer, comme j’ai pris l’habitude de le faire, nous pouvons réussir de belles choses."

Banda voit même au-delà du Tournoi Olympique et s'autorise à se fixer des objectifs encore plus ambitieux. "Je veux aussi aider la Zambie lors du Championnat d’Afrique féminin. Nous espérons être en mesure de remporter le titre plusieurs fois. Mais, par-dessus tout, je souhaite que nous puissions nous qualifier pour la Coupe du Monde Féminine", confie-t-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés