Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

21 juillet - 6 août 2021

Tokyo 2020 (F) - Zone CONCACAF

Canada et USA font le voyage à Tokyo

Rose Lavelle celebrates scoring the opening goal against Mexico in the Concacaf Women's Olympic Qualifying Championship semi-finals
© Concacaf
  • Double médaillé de bronze, le Canada qualifié pour Tokyo 2020
  • Les États-Unis, quadruples médaillés d'or, sont aussi du voyage
  • Les deux équipes représenteront la CONCACAF au Tournoi Olympique Féminin

Le Canada a battu le Costa Rica 1-0 en demi-finale du Championnat Qualificatif Olympique Féminin de la CONCACAF et a fait d'une pierre deux coups en se qualifiant pour la finale, mais aussi pour le Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020.

Les Ticas, 37èmes au Classement Mondial Féminin FIFA/Coca-Cola, soit 29 rangs derrière les Canucks (8èmes), ont cependant fait souffrir les joueuses de Kenneth Heiner-Moller, qui ont dû attendre jusqu'a la 72ème minute pour inscrire le seul but du match. À la réception d'une passe à ras de terre de Deanne Rose, la jeune attaquante Jordyn Huitema a inscrit le but du bonheur canadien, son septième personnel en quatre matches, avec lequel elle conforte sa place en tête du classement des buteuses.

Double médaillé de bronze en titre, à Londres 2012 et Rio 2016, le Canada essaiera de faire encore mieux à l'occasion de Tokyo 2020.

Les Etats-Unis aussi de la partie

Dans la foulée, les vainqueurs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ ont aussi réservé leur billet pour Tokyo en dominant le Mexique dans la deuxième demi-finale, 4-0. Rose Lavelle, Samantha Mewis deux fois, et Christen Press ont tour à tour fait trembler les filets pour priver El Tri de tout espoir de victoire.

L'ouverture du score de Lavelle n'est pas sans rappeler son bijou en finale de France 2019 contre les Pays-Bas, avec une frappe du gauche suie à une belle course à la réception d'une passe de Megan Rapinoe. Mewis a ensuite marqué sur un corner de Rapinoe, puis sur un coup franc bien placé qui a trompé la gardienne mexicaine Emily Alvarado. Enfin, en sortie de banc, Press a mis un point final à la démonstration des joueuses de Vlatko Andonovski.

Quatre fois championnes olympiques, les Stars and Stripes ont cependant une revanche à prendre à Tokyo, après avoir terminé cinquièmes à Rio 2016, soit leur plus mauvaise performance dans l'histoire du Tournoi Olympique de Football Féminin.

États-Unis et Canada s'affronteront en finale de la compétition continentale le 9 février prochain pour le titre de champion dela CONCACAF.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Jill Roord poses during a Netherlands portrait session ahead of France 2019

Tokyo 2020 (F) - Pays-Bas

Roord, la vie en rose sous le maillot orange

04 févr. 2020

Saki Kumagai #4 of Japan reacts during the 2019 SheBelieves Cup against USA

Tokyo 2020 (Femmes)

Kumagai : "L’or, sinon rien"

16 janv. 2020

Korea Republic women's national team coach Colin Bell gives instructions

Tokyo 2020 - Femmes

Bell promet un bel avenir à la Corée

09 déc. 2019