Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

21 juillet - 6 août 2021

Tokyo 2020 (F) - Rép. de Corée

Kang vise Tokyo au culot

Korea Republic forward Kang Chaerim (L) competes for the ball
© Others
  • Kang Chaerim monte en puissance en République de Corée
  • Elle s’était distinguée à France 2019
  • Elle espère qualifier les Taegeuk Ladies pour leurs premiers Jeux Olympiques

Si le courage et le culot rapportaient des points, alors l’attaquante Kang Chaerim donnerait sûrement à la République de Corée une longueur d’avance face à la RP Chine, lors du barrage pour la qualification au Tournoi Olympique de Football féminin, Tokyo 2020.

Les deux équipes disputent en ce mois d’avril une double confrontation dont le gagnant compostera son billet pour le rendez-vous estival. Les Taegeuk Ladies de Colin Bell accueillent les Chinoises ce 8 avril à Goyang, avant de rendre à Suzhou cinq jours plus tard pour le match retour.

"On a devant nous la plus belle occasion de disputer le Tournoi Olympique pour la toute première fois", lance Kang, attaquante des Incheon Hyundai Steel Red Angels, au micro de FIFA.com. "Toute l’équipe a pour objectif d’écrire l’histoire en se qualifiant. C’est clair que je tiens à apporter ma contribution personnelle et à saisir ma chance de participer à nos débuts olympiques."

Korea Republic forward Kang Chaerim (L) competes for the ball
© Others

Une précieuse expérience

Kang, qui a soufflé ses 23 bougies en mars, tire sa confiance de ses prestations réussies lors de son baptême du feu en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, à France 2019. Il y a deux ans, elle était l’invitée surprise de la liste sud-coréenne, ce qui ne l’avait pas empêchée de faire bonne figure, malgré les trois défaites concédées par son équipe.

Entrée en cours de jeu lors du premier match, face à des Françaises largement dominatrices, Kang n’avait fait aucun complexe, en s'offrant notamment la première tentative des Asiatiques sur un contre. "Quand je suis entrée en cours de jeu contre la France, j’étais la joueuse la plus jeune sur le terrain. J’ai bien suivi les consignes de l’entraîneur et j’ai tenté ma chance. C’est peut-être parce qu’il a vu que j’avais confiance en moi qu’il m’a titularisée lors des matches suivants", se souvient-elle. "On ne s’attendait pas à ce que la France soit aussi forte. On était un peu tendues sur ce premier match. Mais notre collectif a été meilleur sur les matches suivants. On aurait été bien meilleures si on avait affronté les Françaises au deuxième ou troisième match."

Korea Republic forward Kang Chaerim (M) dribbles past a defender
© Others

Séduit par cet aplomb, le sélectionneur de l’époque, Yoon Dukyeo, l’avait titularisée lors des deux rencontres suivantes, face au Nigeria et à la Norvège. Même si la République de Corée s’était de nouveau inclinée, et ce sans qu’elle puisse marquer, elle avait fait le plein d’expérience. L’essentiel, à ses yeux. "Ça a été une super expérience d’affronter les meilleures joueuses de la planète à la Coupe du Monde. Ça m’a montré les domaines dans lesquels je devais progresser physiquement et techniquement. Et le plus important, c’est que j’ai emmagasiné de la confiance, ce qui m’a servi en club et en équipe nationale", assure-t-elle.

Cette exposition internationale a agi comme un déclic. Quelques mois plus tard, Kang a inscrit ses premiers buts internationaux lors de la Coupe d’Asie de l’Est 2019 de l’EAFF en signant un doublé lors de la victoire 3-0 face à Chinese Taipei.

Korea Republic forward Kang Chaerim  takes a shot

En bref

Nom: Kang Chaerim

Date de naissance : 23 mars 1998

Poste : attaquante/milieu de terrain

Titres : WK League (2019, 2020)

Progression et ambition

Les répercussions ont été encore plus spectaculaires en club. Elle a terminé deuxième meilleure buteuse de la WK League la saison dernière avec neuf réalisations en 21 matches, apportant une contribution active au huitième titre national d’Incheon Hyundai. Elle a notamment inscrit le seul but de son équipe lors de la victoire en demi-finale face à Suwon UDC.

"Je suis satisfaite de mes performances en club. J’ai eu davantage de temps de jeu et j’ai mis plus de buts. En 2019, je n’en avais marqué que six en 11 matches", rappelle-t-elle. "Et j’ai été contente de mes buts contre Chinese Taipei. Quand on évolue à mon poste, c’est toujours un grand moment de marquer en équipe nationale. C’est clair que maintenant, je ressens le besoin de mettre d’autres buts importants dans les grandes compétitions", conclut-elle.

Korea Republic forward Kang Chaerim in action
© Others

Explorer le sujet

Articles recommandés

Korea Republic women's national team coach Colin Bell gives instructions

Tokyo 2020 - Femmes

Bell promet un bel avenir à la Corée

09 déc. 2019

Tang Jiali in action for China PR.

Tokyo 2021 (F) - RP Chine

Tang a le sens du but et la forme olympique

06 nov. 2020

 Ji of Korea Republic poses for a portrait

Tokyo 2020 - Femmes

Ji, le rêve olympique dans le cœur

23 juin 2020