Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020

Reporté

Tokyo 2020 - Femmes

USA et Canada passent en force

Carly Lloyd and her teammates of USA hold the trophy 
© Concacaf
  • Les États-Unis et le Canada représenteront la Concacaf à Tokyo 2020
  • Record de buts inscrits au niveau international pour Sinclair
  • Le Tournoi Olympique de Football Féminin se jouera du 22 juillet au 7 août

À un peu plus de 160 jours du coup d’envoi du Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020, la Concacaf connaît ses deux représentants. Pas de surprise : les États-Unis, quadruples champions olympiques, et le Canada, médaillé de bronze à Londres 2012 et Rio 2016, n’ont laissé aucune chance aux autres candidats de la zone, parmi lesquels le Mexique et le Costa Rica.

FIFA.com vous propose une synthèse de ce qu’il faut retenir de ce Championnat Qualificatif Olympique :

✈️🇯🇵 Un billet direction Tokyo pour…

Les championnes du monde sur leur lancée

Les Américaines se sont montrées intraitables tout au long de ce Championnat Qualificatif Olympique, comme en atteste leur bilan comptable : cinq victoires en cinq matches, 25 buts marqués et aucun encaissé.

Après avoir confortablement dominé les adversaires de leur groupe (4 buts contre Haïti, 8 contre le Panama et 6 contre Costa Rica), elles sont restées sur leur lancée en demi-finales face au Mexique (4-0), décrochant ainsi leur billet pour le Japon. Assurées de participer aux Jeux Olympiques, elles ont battu le Canada 3-0 en finale. C’est la cinquième fois que les Stars and Stripes remportent des qualifications olympiques.

Le Canada a pu compter sur sa ligne d’attaque

À défaut d’être spectaculaires, les Canucks ont fait preuve d’efficacité. Grâce à leur pragmatisme en attaque, elles ont commencé par infliger de lourdes défaites à Saint-Kitts-et-Nevis (11-0) et à la Jamaïque (9-0). Après avoir bouclé la phase de groupes par un succès contre le Mexique (2-0), elles ont composé leur billet pour Tokyo sans trembler face au Costa Rica (1-0). En finale, les États-Unis ne leur ont laissé aucune chance.

🌟Les joueuses qui ont fait la différence…

Christen Press (États-Unis)

Doublure habituelle de Megan Rapinoe, comme à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en France, l’ailière a fait étalage de ses meilleures qualités aussi bien en tant que titulaire (3 matches) qu’en sortie de banc (2 matches). Intenable par sa vitesse et sa qualité dans les duels, Press a inscrit 5 buts. Rien d’étonnant à ce qu’elle ait été nommée meilleure joueuse de ce Championnat Qualificatif Olympique.

Jordyn Huitema (Canada)

À 18 ans, elle a concrétisé toutes les promesses placées en elle, après les quelques minutes disputées à la Coupe du Monde l’an dernier. Joueuse la plus prolifique de la compétition avec 7 buts (dont 5 face à la Jamaïque), elle a également offert la qualification à son équipe alors qu’elle était en pleine souffrance face au Costa Rica.

🔢La stat

185

Christine Sinclair titillait le record de buts du football international féminin depuis plusieurs mois. En réussissant un doublé face à Saint-Kitts-et-Nevis, la Canadienne a dépassé les 184 unités d’Abby Wambach. Jusqu’où portera-t-elle son compteur à Tokyo ?

🤔Le saviez-vous ?

La Concacaf est la confédération qui présente le plus riche palmarès dans le Tournoi Olympique de Football Féminin avec 7 médailles : 4 en or et 1 en argent pour les États-Unis, et 2 en bronze pour le Canada. Ses deux représentants viendront-ils alimenter le compteur au Japon ? Réponse à partir du 22 juillet.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Rose Lavelle celebrates scoring the opening goal against Mexico in the Concacaf Women's Olympic Qualifying Championship semi-finals

Tokyo 2020 (F) - Zone CONCACAF

Canada et USA font le voyage à Tokyo

08 févr. 2020

Saki Kumagai #4 of Japan reacts during the 2019 SheBelieves Cup against USA

Tokyo 2020 (Femmes)

Kumagai : "L’or, sinon rien"

16 janv. 2020

Jill Roord poses during a Netherlands portrait session ahead of France 2019

Tokyo 2020 (F) - Pays-Bas

Roord, la vie en rose sous le maillot orange

04 févr. 2020