Tournois Olympiques de Football, Rio 2016 - Femmes

Tournois Olympiques de Football, Rio 2016 - Femmes

3 août - 19 août

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

Un dernier billet très convoité

UEFA Qualifiers for Olympia
© Getty Images

Lorsque quatre équipes parmi les 20 premières du Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola se trouvent réunies du 2 au 9 mars pour un mini-tournoi qui déterminera l'identité du dernier qualifié pour le Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016, le suspense est garanti. La Suède (8ème), la Norvège (10ème), les Pays-Bas (12ème) et la Suisse (20ème) n'ont qu'un seul objectif : représenter l'Europe aux côtés de l'Allemagne et de la France sur la scène olympique.

Les Scandinaves bénéficient d'une grande expérience des compétitions de haut niveau, ce qui constitue certainement un avantage au moment de poser leurs valises aux Pays-Bas, pays hôte du tournoi  La Suède a participé à toutes les éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, comme la Norvège, et n'a jamais manqué à l'appel du Tournoi Olympique de Football Féminin. De leur côté, les *Gresshoppene *ont certes raté le train pour Athènes en 2004 et Londres en 2012, mais elles sont à ce jour les seules Européennes à avoir décroché la médaille d'or, en 2000, à Sydney.   * *

"En ce qui me concerne, le Tournoi Olympique reste le plus beau souvenir de ma carrière. J'ai très envie de revivre ces émotions. Je suis l'une des plus âgées et des plus expérimentées au sein de mon équipe. C'est ma dernière chance de participer aux Jeux Olympiques. Je vais tout donner", confiait récemment l'attaquante norvégienne Elise Thorsnes au micro de FIFA.com. Elle pourra notamment compter sur le soutien d'Ada Hegerberg pour porter le danger devant. En défense, la présence des expérimentées Trine Rønning et Maren Mjelde est un gage de sécurité.   

La Suède ne manque pas non plus de vécu. La sélectionneuse Pia Sundhage a déjà remporté l'or olympique lors de son passage à la tête des États-Unis. Depuis son retour au pays, la technicienne de 56 ans s'appuie sur un effectif de grande qualité. Nilla Fischer fait partie des meilleures défenseuses de la planète. À l'autre extrémité du terrain, Lotta Schelin est la meilleure réalisatrice de l'histoire de la sélection.  

D'ambitieuses débutantes
Il est encore trop tôt pour dire si ce passé prestigieux suffira à prendre le meilleur sur les deux autres nations en lice. Les Pays-Bas et la Suisse n'ont, certes, jamais pris part au Tournoi Olympique de Football Féminin, mais Néerlandaises et *Confédérées *ont prouvé lors de leur première participation à l'épreuve mondiale qu'il faudrait désormais compter avec elles.

Les secondes ont remporté des succès probants durant les qualifications et rêvent maintenant de franchir le pas qui les sépare encore de Rio. "Je souhaite que le football féminin suisse se serve des enseignements de cette merveilleuse année 2015 pour engranger encore beaucoup de bons résultats", explique Martina Voss-Tecklenburg. "Nous sommes devenues plus fortes et plus efficaces. Nous voulons agir. Nous n'avons plus besoin de nous cacher."

De leur côté, les Oranje Leeuwinnen ont quelques atouts supplémentaires en réserve. En tant qu'hôtesses, elles auront la chance d'évoluer devant leurs supporters. En attaque, Vivianne Miedema fait régulièrement parler la poudre au Bayern Munich et en sélection. Enfin, la capitaine Mandy van den Berg, qui a récemment signé à Liverpool, reste une valeur sûre à l'heure des grands rendez-vous. 

"Après la Coupe du Monde, nous nous sommes dit que ce n'était pas fini. Depuis, nous avons défini ensemble un nouvel objectif, à savoir la qualification pour le Tournoi Olympique. Nous avons travaillé dur pour y parvenir" a confié cette dernière dans les colonnes de OnsOranje. "La Coupe du Monde et l'Euro sont des tournois très importants, mais les Jeux Olympiques représentent le rêve ultime de tous les sportifs."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Lisa De Vanna #11 of Australia celebrates

Football féminin

Capitaine De Vanna met le cap sur Rio

25 févr. 2016

Elise Thorsnes (NOR) and Lina Nilsson (SWE)

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

Un fauteuil pour deux

27 févr. 2016