Tournois Olympiques de Football, Rio 2016 - Femmes

Tournois Olympiques de Football, Rio 2016 - Femmes

3 août - 19 août

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

Un fauteuil pour deux

Elise Thorsnes (NOR) and Lina Nilsson (SWE)
© Getty Images

La Suédoise Lina Nilsson et la Norvégienne Elise Thorsnes ont plusieurs points communs. Toutes deux sont internationales et portent le numéro 16. Elles ont également disputé deux Coupes du Monde Féminines de la FIFA™ (2011 et 2015) et comptent une participation au Tournoi Olympique de Football Féminin : Lina faisait partie de l'effectif suédois en 2012 à Londres, tandis qu'Elise s'était rendue à Pékin en 2008 avec le reste de l'équipe de Norvège.

Les deux footballeuses n'ont jamais oublié cette expérience unique, et espèrent voir leur pays s'emparer du dernier ticket européen pour Rio 2016. Pour savoir si l'une d'elle réalisera son rêve, il faudra attendre la fin du tournoi de qualification qui se déroulera aux Pays-Bas, du 2 au 9 mars. La Norvège, la Suède, les Pays-Bas et la Suisse se disputeront le précieux sésame. Lina et Elise s'affronteront dès le premier match et savent d'ores et déjà qu'une seule des deux atteindra son but.

"Le premier match est important, naturellement, mais il ne faut pas oublier non plus la Suisse et les Pays-Bas, qui sont deux très bonnes équipes. La Norvège possède des joueuses de talent et un collectif solide", analyse Lina. "Nous ne pouvons pas nous permettre de nous concentrer sur une ou deux individualités* *comme Ada Hegerberg ou Elise Thorsnes. Il va falloir tenir compte des forces des Norvégiennes et chercher simultanément à exploiter leurs faiblesses." * *

Elise se veut elle aussi prudente à l'approche de ce choc très attendu. "En règle générale, nous ne nous attardons pas sur les qualités de nos adversaires, mais plutôt sur notre propre stratégie. Traditionnellement, la Suède est une équipe qui nous réussit bien. Nous partirons donc avec un léger avantage psychologique. Nous allons logiquement nous concentrer sur notre propre jeu, sans négliger pour autant d'étudier les vidéos des derniers matches des Suédoises. Je pense que nous avons nos chances", affirme notre interlocutrice, visiblement confiante.   

"Serré jusqu'au bout"
Un succès ne serait cependant qu'un premier pas dans la bonne direction car deux autres équipes sont aussi sur les rangs pour tenter d'obtenir cet ultime sésame pour Rio 2016. "Je pense que ce sera dur. La course sera serrée jusqu'au bout. À première vue, toutes les équipes sont de force égale. Il faudra donner le maximum à chaque sortie. Bien entendu, un peu de réussite ne nous fera pas de mal. Nous devrons aussi soigner notre préparation. Si nous voulons remplir notre objectif, nous aurons besoin de pouvoir compter sur des titulaires au meilleur de leur forme. Nous avons travaillé tellement dur pour gagner ce mini-tournoi", poursuit l'internationale norvégienne.

Côté suédois, on se refuse également à prendre des adversaires comme la Suisse ou les Pays-Bas à la légère. "Nous avons déjà rencontré ces deux équipes et elles ne manquent pas de talent. Pour l'emporter, il faudra livrer des matches de très haut niveau", confirme la défenseuse suédoise. "Cette semaine s'annonce très dure, mais aussi passionnante. Il y a quatre très bonnes équipes sur la ligne de départ, mais une seule ira au Brésil. Au final, un but peut faire la différence entre la qualification et l'élimination. Je crois que l'équipe qui terminera en tête sera celle qui aura su maintenir son niveau de jeu jusqu'au bout."

Les spectateurs de Rotterdam et La Haye sont prévenus : le spectacle sera captivant et le suspense sera total ! Comme Lina et Elise le savent pertinemment, aucune des quatre équipes ne pourra se permettre le moindre faux-pas.

Explorer le sujet

Articles recommandés

USA celebrate winning the CONCACAF Women's Olympic Qualifying final

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

USA et Canada font la loi, le Mexique déçoit

23 févr. 2016

(L-R) Carli Lloyd, #10, Hope Solo #1  and Mallory Pugh of the United States

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

La nouvelle vague nord-américaine

22 févr. 2016

Aya Miyama #8 of Japan poses after winning the Bronze Ball

Tournoi Olympique de Football 2016 - Féminin

Miyama, ambitieuse ambassadrice

24 févr. 2016

Lisa De Vanna #11 of Australia celebrates

Football féminin

Capitaine De Vanna met le cap sur Rio

25 févr. 2016