Suivez nous sur
Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Portrait

The United States team poses for a team picture
© Getty Images

*En route vers le Canada
*
Après un début d’année compliqué qui les a vues échouer à la septième place de l’Algarve Cup, les Américaines ont remis les pendules à l’heure en signant un parcours impeccable dans le Championnat Féminin de la CONCACAF 2014. Avec cinq victoires, 21 buts marqués et aucun encaissé, elles ont conquis leur septième titre continental et leur place pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. L’inoxydable défenseuse Christie Rampone a fêté sa 300ème sélection lors de la demi-finale remportée 3:0 face au Mexique, l’attaquante Abby Wambach a inscrit sept buts en quatre apparitions, se fendant notamment d’un triplé lors du succès 6:0 en finale contre le Costa Rica, et la gardienne Hope Solo a rendu quatre copies immaculées, portant son total en carrière à 77.

*L’équipe en un coup d'oeil
*
L’équipe américaine est l’une des favorites de Canada 2015. Jill Ellis compte sur un effectif de qualité mêlant jeunesse et expérience. La Joueuse Mondiale de l’Année 2012 Abby Wambach est associée en attaque à Alex Morgan pour reformer le tandem qui avait mené les *Stars and Stripes en *finale d’Allemagne 2011. Avec Megan Rapinoe, Sydney Leroux, Christen Press et Carli Lloyd au service de cette puissance de feu, les Américains ne devraient pas avoir de mal à faire trembler les filets canadiens. Quant à la jeune Morgan Brian, elles est prête à suppléer les vedettes et à briller elle aussi.

Dans les cages, Hope Solo dispute sa troisième édition de l’épreuve. Elle a devant elle une solide défense cornaquée par l’expérimentée Rampone, Becky Sauerbrunn et Alex Krieger. De quoi faire des Américaines de grosses clientes à Canada 2015, d’autant que la plupart des joueuses ont encore en travers de la gorge leur deuxième place à Allemagne 2011.

*La sélectionneuse
*
Jill Ellis a pris la succession de Tom Sermanni en mai 2014. Ellis connaît bien les sélections américaines puisqu’elle est directrice du développement des programmes du football féminin à la fédération depuis 2011. Elle a pris une part active aux succès dans les catégories de jeunes et en seniors. Même si elle avait assuré un intérim de sept matches à la tête de la sélection en 2012, il s’agit de sa première expérience aux commandes d’une équipe nationale féminine senior.*
*
*Passé en Coupe du Monde Féminine de la FIFA
*
- Il s’agit de la septième participation des États-Unis à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA.
- Les États-Unis ont remporté la Coupe du Monde Féminine à deux reprises : en 1991 pour l’édition inaugurale et en 1999 chez elles. Les Américaines n’ont jamais terminé au-delà de la troisième place.

Entendu...
*"Pour moi, 2011 a été un déchirement. Maintenant, nous sommes motivées à fond pour éviter que cela se reproduise et pour gagner la Coupe du Monde. Toutes les joueuses du groupe sont convaincues que c'est notre Coupe du Monde. Cette Coupe du Monde, elle est pour nous. Nous nous préparons dans cet état d’esprit" - *
Tobin Heath, milieu de terrain des Etats-Unis**