Suivez nous sur
Canada 2015

Le bronze de la consolation ou de la consécration

(FIFA.com)
Karen Carney of England is tackled by Anja Mittag of Germany
© Getty Images

Selon qu’on vise le titre mondial, ou seulement sortir de la phase de groupes et ensuite faire la meilleure impression possible, disputer le match pour la troisième place est un moyen de panser ses plaies, ou la possibilité de réaliser un exploit historique. C’est dans ces deux états d’esprit bien différents que l’Allemagne et l’Angleterre abordent la "petite finale" de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015.

L’affiche
Allemagne - Angleterre, Edmonton, 4 juillet, 14h00 (heure locale)

Les Allemandes avaient prévu de regarder cette rencontre à la télé, en préparant la finale du lendemain à Vancouver. Les Anglaises aussi s’imaginaient devant leur poste, mais à la maison après avoir déjà quitté la compétition. Mais une fois les crampons posés sur la pelouse du Commonwealth Stadium, plus question de penser à ce qui aurait dû se passer. Les deux équipes n’auront qu’une seule pensée, celle de quitter le Canada avec une médaille de bronze autour du cou.

La Nationalmannschaft est favorite sur le papier, en raison de son premier rang au Classement Mondial Féminin et de son bilan dans les confrontations directes : aucune défaite en sept rencontres, la dernière soldée sur un sévère 3:0 à Wembley. Reste à savoir comment les deux équipes auront digéré leur échec au tour précédent, celui des Allemandes paraissant logique face aux Etats-Unis, tandis que celui des Anglaises semble cruelau vu de leur prestation contre le Japon, conclue par un but contre son camp dans les arrêts de jeu.

Les joueuses à suivre
*Comment ne pas scruter le comportement de *Celia Sasic
et Laura Bassett dès le coup d’envoi de la rencontre ? L’Allemande occupe la tête du classement des buteuses avec six réalisations, et a porté son équipe jusqu’au dernier carré, tandis que l’Anglaise a été l’une des Trois Lionnes les plus régulières et les plus inspirées dans leur parcours historique. Mais la première aurait sans doute échangé tous ses buts contre une réussite au penalty qu’elle a manqué contre les USA à 0:0, six minutes avant l’ouverture du score américaine dans le même exercice. Quant à Bassett, elle reviendrait volontiers en arrière pour éviter le tacle malheureux qui a envoyé le ballon sous sa propre transversale lors du dernier contre japonais, à 1:1.

*La stat
*
17 - Face à l’Angleterre, la sélectionneuse de l’Allemagne Silvia Neid va s’asseoir pour la 17ème fois sur le banc de touche en Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Elle est la deuxième plus expérimentée dans cette catégorie derrière le Norvégien Even Pellerud et ses 25 matches dirigés dans l’épreuve. Le 17ème devrait aussi être le dernier pour l’Allemande, puisqu’elle quittera ses fonctions à l’issue du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016.

Entendu…
*"Toutes les autres équipes ont leur propre style de jeu, et nous avons notre propre style de victoire. Il faut livrer encore une grosse performance contre les Allemandes. Il faudra que ce soit une performance de classe" - *
Fara Williams, milieu de terrain de l’Angleterre**

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Canada 2015 : Best of des demi-finales

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Japon-Angleterre : Réaction de Marc Sampson

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 2:0 Allemagne en vidéo

01 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Japon - Angleterre en images

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

USA 2-0 Germany (Canada 2015)

01 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Williams surmonte les pires difficultés

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

"Joue-la comme Nécib"

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Le Japon connaît le chemin dans les moindres détails (2:1)

02 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Les USA s'offrent le match des gros bras (2:0)

01 juil. 2015