Jill Ellis, sélectionneuse des États-Unis
Je suis très fière de mes joueuses ; elles ont été à la hauteur de l'événement. Chaque ligne a fait sa part de travail défensif. Derrière, nous pouvons compter sur des défenseuses accrocheuses, mais aussi sur des joueuses de grand talent. Notre imperméabilité défensive en dit long sur cette équipe. Nous avions choisi d'évoluer avec deux milieux défensifs pour libérer Carli Lloyd. Ça a payé.

Silvia Neid, sélectionneuse de l'Allemagne
C'était une demi-finale entre deux équipes de très haut niveau. Malheureusement, nous n'avons pas été suffisamment dangereuses devant le but adverse. Je tiens à féliciter les Américaines. Quand deux adversaires de ce calibre s'affrontent, il arrive qu'ils se neutralisent. C'était tout de même un bon match. Mon équipe a tout donné mais, hélas, ça n'a pas suffi pour emporter la décision. C'est un coup dur pour nous, mais nous avons toutes envie de finir le tournoi sur une note positive, nous allons nous concentrer sur le match pour la troisième place.