Yoon Dukyeo, sélectionneur de la République de Corée
C'est un jour à marquer d'une pierre blanche pour le football féminin coréen. Notre objectif était de nous qualifier pour les huitièmes de finale et je suis heureux d'avoir pu y parvenir car notre équipe a dû surmonter de nombreuses difficultés. Nous sommes ravis de pouvoir affronter la France au prochain tour, c'est un adversaire de haut niveau, qui fait partie des meilleurs au monde. Nous en sommes conscients et les filles savent qu'elles ont encore beaucoup à apprendre, mais nous allons quand même tout donner sur le terrain.

Ignacio Quereda, sélectionneur de l'Espagne
Les deux mi-temps ont eu une physionomie différente : nous avons dominé la première mais n'avons pas su conserver la possession du ballon en seconde. D'un côté, je ne peux que féliciter l'engagement des joueuses et leur performance sur ces trois matches. Mais de l'autre, je suis aussi un peu déçu du résultat d'un point de vue sportif et je pense que les filles avaient fait ce qu'il fallait pour se qualifier. Notre concept, notre philosophie, tout cela va dans la bonne direction et les jeunes sont en train de faire leur apparition dans l'équipe. Nous aurions aimé poursuivre encore un peu l'aventure, mais nous sommes plus forts que jamais et le groupe a énormément profité de cette expérience.