Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Birgit Prinz (GER)

© Getty Images

Née le : 25 octobre 1977
Lieu de naissance : Francfort
Poste : attaquante

Principaux titres : Coupes du Monde Féminines de la FIFA 2003 et 2007, Championnats d'Europe féminins 1995, 1997, 2001, 2005 et 2009, Médailles de bronze olympiques 2000, 2004 et 2008, Joueuse mondiale de la FIFA 2003, 2004 et 2005

En Allemagne, quand on demande à l'homme de la rue le nom d'une footballeuse de haut niveau, la réponse est invariablement la même : Birgit Prinz. Véritable légende vivante, l'attaquante a gagné le cœur des fans par son talent, sa constance au plus haut niveau et son incroyable capacité à battre tous les records.

Internationale à 16 ans en 1994, Prinz a accumulé en l'espace de 13 ans un palmarès de rêve : double championne du monde, trois fois médaillée de bronze olympique, quintuple championne d'Europe, triple vainqueur de la Coupe UEFA, neuf fois championne d'Allemagne et neuf fois vainqueur de la Coupe d'Allemagne. En 2002, elle offre pratiquement à elle seule le titre de champion des Etats-Unis à Carolina Courage. A cette époque, sa vivacité, sa puissance et son efficacité dans le dernier geste sont sans égal.

**Une championne hors catégories

La triple Joueuse Mondiale de la FIFA collectionne également les records. Elle est non seulement la meilleure buteuse de l'histoire de la *Nationalmannschaft mais elle a aussi détenu le record du nombre de buts inscrits en Coupe du Monde Féminine de la FIFA (14), avant d'être dépassée par la Brésilienne Marta. RP Chine 2007 sera l'édition de la consécration pour Prinz. Sous son impulsion, l'Allemagne signe la plus large victoire de l'histoire du tournoi, aux dépens de l'Argentine (11:0). En outre, tout au long de sa marche triomphale vers le titre mondial, elle n'encaisse pas le moindre but.

**

*Mais c'est en finale que Prinz démontre une nouvelle fois toute son importance au sein de son équipe. Dans un match extrêmement disputé face au Brésil, elle ouvre le score et libère les siennes. Son rôle ne se résume pas à celui d'une simple attaquante : Prinz est aussi et surtout une meneuse, dont la constance au plus haut niveau est une source d'inspiration pour toutes ses partenaires.**

En dehors des terrains, elle est toujours prête à se mettre au service d'une bonne cause. Elle lutte notamment contre le racisme, aux côtés de la FIFA : "Les footballeurs et les footballeuses sont des modèles. Nous pouvons jouer un rôle important en participant à l'éradication de ce fléau". **En août 2005, elle passe cinq jours en Afghanistan en sa qualité de marraine de l'initiative "Apprendre et Jouer", un projet conjoint de la FIFA et du Comité national olympique. Au cours de son séjour, Prinz a ainsi l'occasion de croiser Holger Obermann, qui travaille depuis plusieurs années dans des régions défavorisées pour le compte de la FIFA et de la Fédération allemande de football. "Il suffit de voir le visage des enfants pour comprendre l'intérêt de ce projet", raconte-t-elle à son retour.

Explorer le sujet